Politique du plurilinguisme

Plurilinguisme vécu

copyright: Goethe-Institutcopyright: Goethe-Institut Dans le cadre d’un concours public à Berlin, Ana-Maria Baracaldo a montré, dans la catégorie « discours émotionnel de la rue », le sens d’un plurilinguisme individuel. On a pu voir et entendre ce que signifie vivre le plurilinguisme et non se contenter d’en parler.
La compétition s’est déroulée dans le cadre du festival « Le pouvoir de la langue » au mois de juin 2007, à l’Académie des arts de Berlin (Akademie der Künste) ; plus de 50 courageux orateurs s’y sont exprimés.
Le concours s’est poursuivi par une soirée, avec l’attribution solennelle des prix par le jury comprenant Prof. Dr. Jutta Limbach (présidente de l’Institut Goethe), Dr. Heinz-Rudi Spiegel (Association des fondations pour la science allemande), Sabine Hartert (Deutsche Welle) et Dr. Katharina von Ruckteschell (Institut Goethe). Le prix était offert par la Fondation Marga et Kurt Möllgaard.
Hommes et femmes politiques, rebelles ou romantiques... Tout le monde avait la possibilité d’expérimenter ses qualités rhétoriques devant la caméra.


Ana-Maria Baracaldo
  DSL oder Breitband
  Modem oder ISDN
  WMV, 1:35 Min.
Ana-Maria Baracaldo
"Plurilinguisme"
catégories: discours émotionnel



Dans les catégories « discours politique » et « discours émotionnel de la rue » il s’agissait d’adopter et défendre un point de vue, de former des opinions ou de les influencer. Un canapé rouge et des bulles de savon créaient une atmosphère romantique pour la catégorie « déclaration d’amour », où une large place était laissée à la proposition de mariage inoubliable, celle que l’on raconte plus tard à ses enfants.
Autrefois, Kennedy a dit : « Je suis un Berlinois », ce qui lui conduisit au point culminant d’un brillant discours. Et avec un peu de préparation, les participants de la compétition ont aussi pu sentir « le pouvoir de la langue ».

« Un discours réussi se caractérise par un début réussi et une fin réussie – et les deux ne devraient pas trop s’éloigner l’un de l’autre. » (Mark Twain)

Plus d’information concernant le festival « Le pouvoir de la langue ».

    Le pouvoir de la langue

    Le rôle de la langue dans un monde globalisé

    Migration et intégration

    La migration transforme les cultures. Le Goethe-Institut est le reflet de cette évolution en Allemagne et dans le monde, et s’engage pour l’intégration linguistique des émigrés.