Projets

Série d’émissions de radio: « Les langues étrangères sont-elles des langues étranges? »

Pour une série européenne d’émissions de radio, des personnages de la vie publique – écrivains, journalistes, personnalités renommées de l’économie, des médias et de la politique – se consacrent au thème de l’étranger dans d’autres langues.

« L’étranger » est normalement tout ce qui ne nous est pas familier. L’étranger est alors, du point de vue de celui qui le perçoit, quelque chose qui est pour lui différent ou inhabituel : un autre goût, une nouvelle mélodie …

Le caractère étranger peut être exotique, intéressant et, dans un sens positif, inhabituel, extraordinaire. Mais l’étranger peut aussi être ressenti comme désagréable ou même terrifiant.

Le rapport à l’étranger peut prendre des formes très différentes. On peut l’examiner, l’explorer, en apprendre quelque chose et en tirer une expérience, et il devient ainsi automatiquement moins étranger, autrement dit : l’étranger devient quelque chose de familier. Mais souvent, l’étranger est tout simplement refusé. D’un côté peut s’accroître, par la démarcation de ce qui est étranger, la valeur de ce qui est familier. On connaît l’existence de tout cet inconnu autour de sa propre petite île et on apprécie celle-ci, de ce fait, encore plus. D’un autre côté, le refus empêche la confrontation à l’étranger et la possibilité de mieux apprendre à le connaître.

Mais qui ou que sont les étrangers?

Tout un groupe peut être perçu comme étranger. Les « autres » sont tous ceux qui ne sont pas « nous ». Ils fréquentent une autre école, travaillent dans une autre entreprise, se déplacent à vélo et non en voiture, ou bien sont originaires d’un autre pays et parlent une autre langue. Un seul membre de ce groupe nous est alors aussi étranger. Il est « l’étranger ».
Albert Camus, dans sa philosophie de l’absurde, attribue à toute l’humanité le statut d’étranger dans le monde. Cette absurdité, comme il l’appelle, est selon lui issue de la séparation de l’homme, en quête de sens, et du monde, dénué de sens.
Mais les hommes peuvent aussi devenir étranger à eux-mêmes. Dans À vif, Jodie Foster montre comment une femme tout à fait normale devient un ange vengeur. Cette femme s’éloigne tellement d’elle-même et de ses conceptions morales de « vivre et laisser vivre » qu’elle devient étrangère à elle-même.

Autant, donc, pour les définitions et exemples courants. Mais que signifie l’étranger pour les individus ? Qui ou qu’est-ce qui est « l’étranger » pour quelqu’un ? À quel point d’autres pays, d’autres hommes et leurs langues sont-ils étrangers ? Les prétendues langues étrangères sont-elles vraiment toujours étrangères ? Et le demeurent-elles ?
Dans une série européenne d’émissions de radio, des personnalités connues de différents domaines se consacrent à la question : « Les langues étrangères sont-elles pour vous des langues étranges ? ». Ils décrivent comment la pratique des langues prétendues étrangères se présente pour eux, quelles expériences ils ont faites dans ce domaine.
La série sera présentée lors de la Journée européenne des langues, qui a lieu annuellement le 26 septembre, par le Goethe-Institut et ses partenaires médiatiques dans toute l’Europe. L’ensemble des opinions sera réuni dans ces pages.

Le public visé est fait de personnes intéressées par les langues et d’Européens et Européennes n’ayant pas encore de contact avec les langues étrangères (adultes comme jeunes), mais aussi de décideurs dans le domaine de la culture, de la politique et de l’économie en Europe.
Dans son ensemble, la série a pour objectif de démontrer que les langues étrangères ne le sont plus, et cela depuis longtemps déjà, grâce au multiculturalisme des sociétés européennes, à la migration et à la mobilité mondiale. L’altérité des langues étrangères doit être comprise comme un enrichissement et présentée comme un défi positif. Dans ce contexte, le multilinguisme doit être présenté en tant que valeur éducative, technique culturelle, mais également comme une sécurité fonctionnelle pour l’avenir. L’apprentissage de langues étrangères est dès lors tout autant avantage concurrentiel qu’enrichissement social.

Sur le même thème

mehrsprachICH

Le vote est terminé! Notre ambassadeur du multilinguisme est …

11 Questions on Multilingualism

© colourbox.com
Successful Lithuanians and Germans tell about learning languages, language in daily life and multilingualism in Lithuania and Germany.

LE PARRAIN

copyright: Europäische Kommission
Leonard Orban, membre de la Commission européenne chargé du multilinguisme