Madrid

We-Traders exhibition in Madrid finished on Sunday 16 March – during six weeks 19.000 people visited the exhibition and joined the activities at Matadero!

© WT Madrid
© WT Madrid

The Madrid We-Traders edition at Matadero finished around a collectively cooked and eaten paella dish!
Now We-Traders travels to Turin where the exhibition will open its doors on 15 May 2014 in the venue of Toolbox Office Lab & Coworking.

21 March 2014 by Admin
Tags: Madrid

    More than 2,000 visitors at the opening of the
    We-Traders exhibition in Madrid!en

    Here are some photo impressions from the opening weekend at Matadero. Various activities will take place in the interactive We-Traders exhibition until 16 March.

    7 February 2014 by Admin
    Tags: Madrid

    Le compte à rebours a commencé : la première étape de l’exposition We-Traders est Madrid !

    © Tommaso Marzocchini
    © Tommaso Marzocchini

    À Madrid, l’équipe We-Traders prépare avec ardeur l’inauguration de l’exposition au Matadero Madrid le 31 janvier L’Open Call madrilène permet déjà au groupe des We-Traders de s’enrichir d’une nouvelle initiative : le concept SIEMPRE FIESTA d’Andrés Carretero et Carolina Klocker a remporté la majorité des voix de la Community et devient ainsi une part de l’exposition. Toutes nos félicitations!

    Les éléments de l’exposition sont arrivés sur place et sont actuellement en cours de montage, les We-Traders et leurs partenaires locaux mettent la dernière main à leurs présentations avant l’ouverture du Marché interactif vendredi prochain.

    Zuloark met en place de lundi à jeudi l’un des éléments essentiels de l’exposition – un parlement urbain – dans un atelier ouvert à tous. Le groupe Taller Omnívoros organise des tables de travail, des présentoirs d’informations et des chaises en matériau recyclable; Puesto PEC aménage l’«espace jardin » avec un dispositif naturel de purification de l’air par les plantes, et Cocook inaugurera le samedi 1er février la grande diversité des « activités de marché » avec une cuisine communautaire qui convie chacun à contribuer en apportant un ingrédient.

    Avec l’exposition, ces multiples activités et bien d’autres encore, le projet de Madrid invite chacun à prendre part à la plateforme We-Traders jusqu’au 16 mars.
    Rejoignez-nous à Madrid dès l’ouverture de l’exposition – toutes les informations seront tenues à jour ici pour ceux qui ne sont pas sur place!

    28 janvier 2014 de Rebeca Castellano
    Tags: Madrid

      Gagnant Open Call Madrid

      © Andrés Carretero/Carolina Klocker
      © Andrés Carretero/Carolina Klocker
      © Andrés Carretero/Carolina Klocker

      Comment pouvons-nous accéder aux espaces inexploités de Madrid et les utiliser ?

      Siempre Fiesta (Beti Jai/Toujours la fête)
      d‘Andrés Carretero et Carolina Klocker

      Nous considérons l’architecture comme un acte vital et le travail de l’architecte comme la planification et l’aménagement d’espaces où les gens peuvent se sentir bien. Comme les enfants, nous allions le jeu à l’action, mais aussi à la liberté de mouvement de nos corps dans l’espace.

      Nous avons choisi pour cela un lieu très particulier : la rue au cœur du FRONTÓN BETI JAI (un ‘Frontón’ est un terrain de sport doté de deux murs pour le jeu de la Pelote, ‘Beti Jai’ est une expression basque qui signifie ‘fête éternelle’). Cette ancienne rue menant au Frontón est aujourd’hui un magnifique « espace intermédiaire » auquel nous n’avons plus accès : elle est extrêmement étroite et longue, délimitée par un mur courbe et un mur droit. Une rue secrète en train de disparaître sous la végétation et les décombres. Un terrain vague en plein cœur de la ville.

      Nous proposons une action simple, facile et radicale : dès le retour des beaux jours, ouvrir cette rue fermée et la remplir de SABLE pour la transformer en une grande aire de jeu urbaine (PLAYGROUND). Nul besoin de construire, il s’agit simplement de métamorphoser ce lieu en environnement vivant et festif, d’offrir un espace de jeux aux enfants de Chamberí.

      Nous voulons que le Beti Jai devienne une aire de jeux, du moins pour une période provisoire et saisonnière. Un lieu où il a y toujours la fête!

       
       

        Deviens We-Trader : l’appel à idées 'Open Call Madrid' est ouvert !

        © Rose Epple
        © Rose Epple

        Madrid est devenu une espèce de gros gruyère, rongé de l'intérieur par des milliers d'espaces et de bâtiments inoccupés – jusque dans le centre-ville. Dans le même temps, de nombreux groupes de création madrilènes susceptibles d'offrir à la ville une plus-value culturelle, sociale et politique sont désespérément en quête de lieux à des prix abordables. Le Concours 'Open Call Madrid' pose ici la question : Comment pouvons-nous accéder aux espaces inexploités de Madrid et les utiliser ?

        Tout le monde peut participer au concours et devenir We-Trader! La communauté des We-Traders déterminera par vote la contribution gagnante. Le concept retenu sera présenté à l'exposition We-Traders et le gagnant sera invité à découvrir l'exposition à Turin en mai 2014. Clique ici pour accéder au We-Traders Open Call Madrid.

        13 decembre 2013 de Admin

        We-Traders - en route pour l'exposition

        La première exposition We-Traders sera inaugurée à Madrid fin janvier 2014 et sera une co-production. Les We-Traders travaillent actuellement d'arrache-pied pour faire de cette exposition un marché interactif des idées.





        Vidéo de Gema Segura produite par le Goethe-Institut de Madrid pour We-Traders.
        Commentaires: Angelika Fitz, Sonja Beeck, Eva Gil, Manuel Pascual, Florian Schmidt, Rose Epple, Rebeca Castellano

        29 novembre 2013 de Admin
        Tags: Madrid

        Compte-rendu : Quatre Forums We-Traders à Lisbonne, Madrid, Turin et Toulous

        © Yukai Ebisuno & Raffaella Mantegazza
        © Yukai Ebisuno & Raffaella Mantegazza

        Comment se manifeste la crise dont tout le monde parle ? Les villes ont-elles changé ? D’où viennent les We-Traders et quels liens les unissent ? Et comment aborder ces questions dans l’exposition itinérante en 2014 ? Ces réflexions ont été au centre du travail de la communauté des We-Traders dans les forums organisés en octobre 2013 à Lisbonne, Madrid, Turin et Toulouse. Nous en proposons ici un résumé succinct.

        Ville et crise

        Au Forum We-Traders de Lisbonne, le sociologue Claus Leggewie avance ce diagnostic : « Le problème n’est pas une économie capitaliste, mais une société capitaliste ». Maria João Guardão et Maria Tengarrinha, d’O Espelho reconnaissent aussi une crise politique - et une crise des médias. Elles ont inauguré leur journal mural « le jour de la venue d’Angela Merkel au Portugal. »

        Nos co-commissaires turinoises Lisa Parola et Luisa Perlo, constatent que, dans le cas de leur ville, la misère financière s’accompagne d’une grave crise identitaire. Avec le géographe urbain Carlo Salone, elles mettent en garde contre une « disney-ification » culturelle face à la culture inflationniste des festivals pratiquée par la ville post-industrielle de Turin pour se ‘réinventer’. Lors du Forum We-Traders de Madrid, Santiago Eraso, co-responsable de la Capitale européenne de la culture San Sebastian 2016, en appelle à des « activités anti-monumentales ».

        À Madrid, la crise est surtout douloureusement ressentie par les jeunes à la recherche d’un emploi. Et ceux qui créent leur propre emploi ne trouvent pas de locaux abordables en raison de la spéculation immobilière. « Je ne peux pas me permettre un vrai bureau à Madrid. Si j’avais plus de place, je pourrais créer de nouveaux emplois », explique notre co-commissaire Javier Duero.

        Que sont les We-Trades

        Il ne s’agit pas d’interpréter unilatéralement les We-Trades comme une réaction à la crise. « Nous en avons assez que la crise nous soit toujours présentée comme une chance ; ce serait mieux sans crise », déclare le géographe de Lisbonne Jorge da Silva Macaísta Malheiros au nom de nombreux We-Traders. Et fût-ce vrai, c’est une chance manquée, selon Davide Ziveri de l’initiative turinoise Buenavista Social Housing : « J’ai alors pensé que ça se passe autrement avec les banques maintenant. »

        « Les We-Trades sont-ils des projets réformistes ou aspirent-ils à un changement de système ? », demande Joël Lecussan de Mix'Art Myrys, cependant que ses collègues toulousaines de Bois & Cie s’en remettent plus pragmatiquement à leur qualités de fonceuses : « Notre réaction, c’est l´action ! » Frauke Hehl de l’initiative berlinoise workstation plaide pour un retour à la responsabilisation de l’État, pour que le temporaire ne devienne pas une solution durable.

        « Nous voulons un travail qui nous plaise et qui nous rende meilleurs », dit Walkinn Coop pour expliquer ce qui a motivé la fondation de ce We-Trade, les coopérations sans hiérarchie, les identités fluides jouant ici un grand rôle – « Nous ne demandons pas qui nous sommes, mais avec qui nous voulons coopérer » (VIC) –, tout comme le concept de collectif d’auteurs – « L’auteur de Campo de Cebada est Campo de Cebada. » Et dans le cas des We-Trades, la raison d’être passe avant le profit : « AMAP m’a rendu ma fierté d’être agriculteur. Maintenant, nous nourrissons les gens, pas les marchés », dit Alain Gatti du Potager de Camille.

        « Une crise est un point crucial qui peut déterminer la destinée d’une ville », comme l’a dit Sonja Beeck au Forum We-Traders de Madrid. Sur ce point, nous avons quant à nous la conviction que les We-Trades peuvent contribuer de manière déterminante à la réussite de la ville.

        24.10.2013 de Angelika Fitz et Rose Epple

          We-Traders Forum Madrid

          © Gema Segura
          © Gema Segura
          We-Traders Forum in Madrid picturing activists from Campo de Cebada
          We-Traders Forum in Madrid picturing activists from Campo de Cebada
          Copyright photo: Gema Segura
          04 October 2013 de Admin
          Tags: Madrid