We-Traders

L’après We-Traders

© Goethe-Institut

Goodbye BOZAR © Goethe-Institut
Goodbye BOZAR
Hello Cultureghem © Goethe-Institut
Hello Cultureghem

Le dimanche 12 avril, la dernière des six expositions We-Traders s’achevait pour de bon à BOZAR, mais l’esprit de cette initiative lui survivra.

Nous avons en effet l’immense plaisir de vous annoncer que l’association Cultureghem à Bruxelles ré-exploitera les éléments de l’exposition pour ses activités, comme KOOKMET et COLLECTMET, au Marché des abattoirs. L’exposition We-Traders, initialement conçue comme une place publique, retrouvera sa place au cœur de la ville !

L’expérience We-Traders de ces trois dernières années ne se résume bien sûr pas à des chiffres, mais nous aimerions toutefois vous en communiquer quelques-uns :

  • 30 We-Trades de Madrid, Turin, Berlin, Lisbonne, Toulouse et Bruxelles et un nombre encore plus élevé d’initiatives de coopération ont échangé leurs projets, expériences et difficultés dans des expositions et sur des forums We-Traders organisés dans toute l’Europe.
  • Plus de 300 personnes – We-Traders, commissaires d’exposition, membres de l’équipe du Goethe-Institut et d’institutions partenaires – ont participé activement à la création de We-Traders.
  • 1 100 membres ont rejoint la communauté en ligne We-Traders et participé à l’appel à idées Open Call.
  • 47 000 visiteurs des expositions We-Traders des 6 villes participantes se sont associés à notre initiative « Sous la crise la ville ». Nous espérons qu’ils s’inspireront de leur expérience et feront passer le message au plus grand nombre.
Tous les films des expositions We-Traders de Madrid, Turin, Berlin, Lisbonne et Toulouse sont à présent en ligne. Ils sont disponibles en six langues sur la page We-Trades de notre site web.

Nous mettons actuellement la dernière main à l’e-book We-Traders en coopération avec le magazine de recherche urbaine dérive. En octobre 2015, vous pourrez découvrir et télécharger ce manuel de bonnes pratiques de We-Trading sur ce site web !

Un immense merci à tous ! À très bientôt ?!

Pour l’équipe We-Traders :
Susanne Höhn, directrice du projet
Julia Förster, coordinatrice du projet
Angelika Fitz y Rose Epple, commissaires d’exposition

15 April 2015 by Admin

    Les We-Traders sont arrives à Bruxelles

    © Hanne van Reusel

    Le projet "We-Traders" considère les citoyens comme des acteurs centraux de l'avenir des villes. Il crée des ponts entre des initiatives de Madrid, Turin, Berlin, Lisbonne, Toulouse et Bruxelles.

    À Bruxelles, l’exposition We-Traders. Sous la crise, la ville ! se penche sur cinq projets locaux qui proposent, chacun dans leur domaine et à leur manière, d’échanger la crise contre un projet urbain constructif : CanalPark BXL, Commons Josaphat, Community Landtrust BXL (CLTB), le Collectif de Poètes bruxellois et w-o-l-k-e. Les initiatives présentées dans l’exposition organisent également des ateliers du 5 mars au 12 avril 2015 au BOZAR.

    Déjà lors du vernissage le mercredi 4 mars à partir de 18:45, vous êtes invités à participer à un atelier de sérigraphie avec Rütli-Wear de Berlin, à jouer à la « Mobile Pétanque » avec Canalpark BXL et à suivre l’écriture d’un poème par le Collectif de Poètes Bruxellois.

    Pour plus d’infos, veuillez consulter le site web du Goethe-Institut à Bruxelles.

    © Hanne van Reusel
    © Hanne van Reusel

    Le le 25 Janvier 2015 le vote pour l’Open Call « Que feriez-vous avec 100 m² à Bruxelles ? » a pris fin et la communauté en ligne a choisi le BAZAAR FESTIVAL de Hanne Van Reusel comme idée gagnante qui sera aussi montrée à l’exposition au BOZAR à partir du 4 Mars.

    3 March 2015 by Admin

      WE-TRADERS TOULOUSE – L'APPEL A IDEES A UN GAGNANT ET L'EXPOSITION OUVRE SES PORTES LE 13 NOVEMBRE

      © Foto:Frédéric Malenfer
      © Foto:Frédéric Malenfer
      © Frédéric Malenfer

      L'Appel à Idées Toulouse vient d'être clôturé: la communauté a fait son choix et le projet CANALDATA de Urbain, trop Urbain a été retenu en tant que meilleure idée. C'est à travers la formule Canal du Midi + Open Data = CANALDATA ! que le projet incite les Toulousains à se réapproprier le Canal du Midi selon leurs propres envies, et à prendre soin d'une superficie de 10m des berges qui entourent la ville, à l'aide d'espaces verts, de mobilier urbain, de créations artistiques et de bien d'autres choses. Ces interventions multiples sont regroupées et présentées sur une plate-forme de données ouvertes (open-data), tandis qu'un grand événement festif de 24 heures est mis en place en présence et à l'honneur des initiatives.

      Venez découvrir l'idée gagnante et prenez part à un programme varié autour du thème “Sous la crise, la ville”, lors de l'exposition We-Traders à Toulouse, dont le vernissage a lieu le jeudi 13 novembre à 18h30 au Centre Méridional de l’Architecture et de la Ville (CMAV).

      Pour de plus amples informations, merci de consulter le site du Goethe-Institut Toulouse et la page Facebook We-Traders.

      Téléchargez programme We-Traders Toulouse 

      11 November 2014 by Admin

        GAGNANT OPEN CALL BERLIN

        © Foto: Eleonora Diana
        © Foto: Eleonora Diana
        Gagnant Open Call Berlin: Dream Circus de Daniele Catalli © Foto: Eleonora Diana

        Qu'est-ce que tu échanges? Contre quoi, pourquoi et surtout comment?

        Dream Circus
        Daniele Catalli

        Pour expliquer ce que je veux faire à Berlin, il faut dire que je travaille à partir des rêves, plus précisément des rêves nocturnes.
        Dream Circus, c’est le nom d’un projet itinérant auquel je travaille depuis 2010. C’est l’année où j’ai commencé à collecter les rêves d’autres gens et à les coucher sur le papier.
        Tu me décris ton rêve, je le dessine et quelqu’un d’autre le prend en échange de son propre rêve.
        J’échange des rêves contre des dessins et des dessins contre d’autres rêves.
        Je porte à Berlin les rêves d’autres villes et les rêves des Berlinois dans d’autres pays.
        Le projet a donc une valeur d’échange qui devient la valeur intrinsèque du rêve lui-même : mon rêve a exactement autant de valeur qu’un autre rêve et réciproquement. Ainsi les différences d’âge, de sexe et d’origine s’estompent, et c’est une base pour apprendre l’art de donner.
        Le projet Dream Circus explore l’inconscient des gens et le rend visible en faisant remonter à la surface les sentiments les plus intimes de l’observateur.

         
         

          OPEN CALL BERLIN

          © Goethe-Institit Turin© Rose Epple

          Échange bureaucratie contre initiative individuelle
          Échange friche industrielle contre potager
          Échange art contre contexte
          Échange ruine d'investisseurs contre champ d'expérimentation
          Échange jetable contre ré-utilisable
          Échange regarder contre faire soi-même

          Les We-Traders échangent crise contre ville.

          Et toi, qu'est-ce que tu échanges? Contre quoi, pourquoi et surtout comment?
          Prends part au concours et deviens toi-même un We-Trader!

          Fais part de ta proposition d'échange dans une photo et un texte (de 1.000 signes au plus, en allemand ou en anglais) et télécharge-les sur le site de la Community!

          La Community vote et l'idée qui obtiendra le plus grand nombre de voix sera présentée du 4 juillet au 17 août 2014 dans l'Exposition We-Traders au Kunstraum Kreuzberg/Bethanien à Berlin. Le gagnant gagnera par ailleurs un voyage à Lisbonne en automne!

          Envoi jusqu’au 20 juin 2014 à 23:59
          Vote jusqu'au 24 juin 2014 à 12:00 Winner Open Call Berlin

          29 May 2014 by Admin

            Gagnant Open Call Turin

            © Mirjam Struppek, Serena Perrone, Gabriele Iasi et al.
            © Mirjam Struppek, Serena Perrone, Gabriele Iasi et al.
            © Mirjam Struppek, Serena Perrone, Gabriele Iasi et al.

            Quel lieu aimerais-tu adopter à Turin et de quelle manière?

            Al nuovo “Piano Verde” (Le nouvel "Étage vert")
            Mirjam Struppek, Serena Perrone, Gabriele Iasi et al.
            www.pianoverde.eu

            Turin recèle d'innombrables lieuxs secrets et négligés, gris et verrouillés : ses arrière-cours, des espaces collectifs, semi-privés. Transformons-les en espaces verts! À Turin, l'air est extrêmement pollué. La ville possède quelques grands parcs, mais les petits espaces verts sont trop rares dans le dense réseau de ruelles des quartiers d'habitation du centre ville. Nous souhaitons mettre en place dans ces lieux inhospitaliers un projet-pilote qui rendra la vie et l'habitat turinois plus agréables et contribuera à améliorer la qualité de l'air et le climat urbain.

            Nous voulons commencer par l'immense toiture de notre garage et convier nos 200 familles voisines à un projet participatif pour la transformer ensemble en un "Piano Verde" (Étage vert) social et cofinancé. Nous rêvons de Tai Chi sur un toit vert, de jardins potagers collectifs, de fêtes de la récolte et de "Makers Labs" qui réuniront jeunes et vieux. Une communauté ouverte aux rencontres, aux échanges et à l'entraide rassemblera peu à peu ces voisins qui se côtoyaient en étrangers.

            Nous analysons et documentons ce processus complexe pour former un réseau et inciter d'autres blocs d'habitation à en faire autant, et les soutenir par notre expérience.

             
             

              L' Open Call Turin sera ouvert le 27 mars 2014
              Quel lieu aimerais-tu adopter à Turin et de quelle manière?

              © Rose Epple
              © Rose Epple

              Avant chaque exposition We-Traders, un Open Call est ouvert pour la ville concernée. L' Open Call Turin sur la question Quel lieu aimerais-tu adopter à Turin et de quelle manière? sera ouvert le 27 mars 2014. L'idée gagnante sera présentée dans l'exposition We-Traders Turin et voyagera à Berlin !

              Prends part à l’Open Call Turin et deviens toi-même un We-Trader!

              26 March 2014 by Admin
              Tags: Turin, We-Traders

                Gagnant Open Call Madrid

                © Andrés Carretero/Carolina Klocker
                © Andrés Carretero/Carolina Klocker
                © Andrés Carretero/Carolina Klocker

                Comment pouvons-nous accéder aux espaces inexploités de Madrid et les utiliser ?

                Siempre Fiesta (Beti Jai/Toujours la fête)
                d‘Andrés Carretero et Carolina Klocker

                Nous considérons l’architecture comme un acte vital et le travail de l’architecte comme la planification et l’aménagement d’espaces où les gens peuvent se sentir bien. Comme les enfants, nous allions le jeu à l’action, mais aussi à la liberté de mouvement de nos corps dans l’espace.

                Nous avons choisi pour cela un lieu très particulier : la rue au cœur du FRONTÓN BETI JAI (un ‘Frontón’ est un terrain de sport doté de deux murs pour le jeu de la Pelote, ‘Beti Jai’ est une expression basque qui signifie ‘fête éternelle’). Cette ancienne rue menant au Frontón est aujourd’hui un magnifique « espace intermédiaire » auquel nous n’avons plus accès : elle est extrêmement étroite et longue, délimitée par un mur courbe et un mur droit. Une rue secrète en train de disparaître sous la végétation et les décombres. Un terrain vague en plein cœur de la ville.

                Nous proposons une action simple, facile et radicale : dès le retour des beaux jours, ouvrir cette rue fermée et la remplir de SABLE pour la transformer en une grande aire de jeu urbaine (PLAYGROUND). Nul besoin de construire, il s’agit simplement de métamorphoser ce lieu en environnement vivant et festif, d’offrir un espace de jeux aux enfants de Chamberí.

                Nous voulons que le Beti Jai devienne une aire de jeux, du moins pour une période provisoire et saisonnière. Un lieu où il a y toujours la fête!

                 
                 

                  Ville et crise : le diagnostic des forums We-Traders

                  Un choix d’interviews vidéo réalisées lors des forums We-Traders à Lisbonne, Madrid, Berlin, Turin et Toulouse est dès à présent en ligne sur notre site web. Toutes les analyses seront présentées à partir de la fin janvier 2014 dans la première Exposition We-Traders à Madrid.

                  Video: Piccolo Cinema © Goethe-Institut

                  Marco Revelli, Politologue, Turin, IT
                  „Les gens continuent de voir cette crise comme une parenthèse, et de penser qu'après, tout recommencera comme avant. Ce n'est pas une parenthèse mais une métamorphose qui va changer le monde.”

                  Sonja Beeck, Professeur d'urbanisme, Berlin, DE
                  „Une crise constitue un tournant. C'est le moment précis où l'on découvre si la situation va s'améliorer ou si elle va davantage empirer.”

                  Jorge da Silva Macaísta Malheiros, Docteur en géographie urbaine, Lisbonne, PT
                  “La participation est essentielle, mais elle doit être sérieuse. Cela signifie que ces acteurs doivent être écoutés et respectés dans leur processus de transformation, et que chacun doit s'impliquer du début à la fin.”

                  17 janvier 2014 de Admin
                  Tags: We-Traders

                  Deviens We-Trader : l’appel à idées 'Open Call Madrid' est ouvert !

                  © Rose Epple
                  © Rose Epple

                  Madrid est devenu une espèce de gros gruyère, rongé de l'intérieur par des milliers d'espaces et de bâtiments inoccupés – jusque dans le centre-ville. Dans le même temps, de nombreux groupes de création madrilènes susceptibles d'offrir à la ville une plus-value culturelle, sociale et politique sont désespérément en quête de lieux à des prix abordables. Le Concours 'Open Call Madrid' pose ici la question : Comment pouvons-nous accéder aux espaces inexploités de Madrid et les utiliser ?

                  Tout le monde peut participer au concours et devenir We-Trader! La communauté des We-Traders déterminera par vote la contribution gagnante. Le concept retenu sera présenté à l'exposition We-Traders et le gagnant sera invité à découvrir l'exposition à Turin en mai 2014. Clique ici pour accéder au We-Traders Open Call Madrid.

                  13 decembre 2013 de Admin

                  Compte-rendu : Quatre Forums We-Traders à Lisbonne, Madrid, Turin et Toulous

                  © Yukai Ebisuno & Raffaella Mantegazza
                  © Yukai Ebisuno & Raffaella Mantegazza

                  Comment se manifeste la crise dont tout le monde parle ? Les villes ont-elles changé ? D’où viennent les We-Traders et quels liens les unissent ? Et comment aborder ces questions dans l’exposition itinérante en 2014 ? Ces réflexions ont été au centre du travail de la communauté des We-Traders dans les forums organisés en octobre 2013 à Lisbonne, Madrid, Turin et Toulouse. Nous en proposons ici un résumé succinct.

                  Ville et crise

                  Au Forum We-Traders de Lisbonne, le sociologue Claus Leggewie avance ce diagnostic : « Le problème n’est pas une économie capitaliste, mais une société capitaliste ». Maria João Guardão et Maria Tengarrinha, d’O Espelho reconnaissent aussi une crise politique - et une crise des médias. Elles ont inauguré leur journal mural « le jour de la venue d’Angela Merkel au Portugal. »

                  Nos co-commissaires turinoises Lisa Parola et Luisa Perlo, constatent que, dans le cas de leur ville, la misère financière s’accompagne d’une grave crise identitaire. Avec le géographe urbain Carlo Salone, elles mettent en garde contre une « disney-ification » culturelle face à la culture inflationniste des festivals pratiquée par la ville post-industrielle de Turin pour se ‘réinventer’. Lors du Forum We-Traders de Madrid, Santiago Eraso, co-responsable de la Capitale européenne de la culture San Sebastian 2016, en appelle à des « activités anti-monumentales ».

                  À Madrid, la crise est surtout douloureusement ressentie par les jeunes à la recherche d’un emploi. Et ceux qui créent leur propre emploi ne trouvent pas de locaux abordables en raison de la spéculation immobilière. « Je ne peux pas me permettre un vrai bureau à Madrid. Si j’avais plus de place, je pourrais créer de nouveaux emplois », explique notre co-commissaire Javier Duero.

                  Que sont les We-Trades

                  Il ne s’agit pas d’interpréter unilatéralement les We-Trades comme une réaction à la crise. « Nous en avons assez que la crise nous soit toujours présentée comme une chance ; ce serait mieux sans crise », déclare le géographe de Lisbonne Jorge da Silva Macaísta Malheiros au nom de nombreux We-Traders. Et fût-ce vrai, c’est une chance manquée, selon Davide Ziveri de l’initiative turinoise Buenavista Social Housing : « J’ai alors pensé que ça se passe autrement avec les banques maintenant. »

                  « Les We-Trades sont-ils des projets réformistes ou aspirent-ils à un changement de système ? », demande Joël Lecussan de Mix'Art Myrys, cependant que ses collègues toulousaines de Bois & Cie s’en remettent plus pragmatiquement à leur qualités de fonceuses : « Notre réaction, c’est l´action ! » Frauke Hehl de l’initiative berlinoise workstation plaide pour un retour à la responsabilisation de l’État, pour que le temporaire ne devienne pas une solution durable.

                  « Nous voulons un travail qui nous plaise et qui nous rende meilleurs », dit Walkinn Coop pour expliquer ce qui a motivé la fondation de ce We-Trade, les coopérations sans hiérarchie, les identités fluides jouant ici un grand rôle – « Nous ne demandons pas qui nous sommes, mais avec qui nous voulons coopérer » (VIC) –, tout comme le concept de collectif d’auteurs – « L’auteur de Campo de Cebada est Campo de Cebada. » Et dans le cas des We-Trades, la raison d’être passe avant le profit : « AMAP m’a rendu ma fierté d’être agriculteur. Maintenant, nous nourrissons les gens, pas les marchés », dit Alain Gatti du Potager de Camille.

                  « Une crise est un point crucial qui peut déterminer la destinée d’une ville », comme l’a dit Sonja Beeck au Forum We-Traders de Madrid. Sur ce point, nous avons quant à nous la conviction que les We-Trades peuvent contribuer de manière déterminante à la réussite de la ville.

                  24.10.2013 de Angelika Fitz et Rose Epple

                    We-Traders Forum Toulouse

                    © Angelika Fitz
                    © Angelika Fitz
                    Nils Simon of Initiative Möckernkiez and Rolf Novy-Huy of the trias Foundation attending the We-Traders Forum in Toulouse
                    Nils Simon of Initiative Möckernkiez and Rolf Novy-Huy of the trias Foundation attending the We-Traders Forum in Toulouse.
                    Copyright photo: Angelika Fitz
                    17 October 2013 de Admin

                      Une exposition à l’œuvre

                      © Javier Duero
                      © Javier Duero
                      Les We-Trades ne tombent pas du ciel, ils sont le résultat du travail pratique conduit conjointement dans chaque lieu. Le projet We-Trades lui-même résulte des échanges et de la collaboration des We-Traders entre eux, avec leurs hôtes, les responsables d’exposition et le public sur plus de 15 mois, dans 5 pays et 6 langues.

                      Comme ça fonctionne?
                      Au départ, des co-commissaires d’exposition de Lisbonne, Madrid, Toulouse, Berlin et Turin se sont mis en quête de We-Traders dans leur ville. Réunis à l’Institut Goethe de Rome en juin de cette année, nous avons choisi 24 projets pour poursuivre la collaboration et discuté ensemble des étapes à venir de la plateforme We-Traders. Tout cela avec l’aide d’outils comme le cube We-Trader spécialement conçu pour nous par des étudiants en design de Saint-Lukas à Bruxelles.

                      Les We-Traders sont actuellement en route pour les forums We-Traders à Lisbonne, Madrid, Turin et Toulouse où ils présenteront leurs projets au public, débattront de leur travail avec des experts internationaux et élaboreront ensemble des Manifestes We-Traders. Les résultats de cette collaboration feront partie de la We-Trader Exposition, exposition itinérante qui ouvrira ses portes fin janvier 2014 à Madrid.

                      Le coup d’envoi est donné pour tous : Venez rencontrer les We-Traders au Forum We-Trader dans votre ville, prenez part à la discussion et à l’action. Il y a beaucoup à faire dans l’exposition à l’œuvre! Vous trouverez toutes les manifestations et lieux correspondants sous la rubrique Rendez-vous.

                      Copyright Foto: © Javier Duero
                      24. Septembre 2013 de Rose Epple et Angelika Fitz
                      Tags: We-Traders