Peter Härtling

  • Né en 1933 à Chemnitz, poète, romancier, essayiste, Peter Härtling écrit alternativement pour les adultes et les jeunes. Ses ouvrages, de renommée mondiale, ont reçu de nombreux prix. De célèbres illustrateurs comme Eva Muggenthaler ou encore Peter Knorr ont participé à l'illustration de certains de ses livres.

  • Nombre de ses ouvrages ont été traduits dans la collection Aux quatre coins du temps aux éditions Bordas:
    • Oma, paru sous le même titre en langue française et qui a obtenu en 1976 le Prix allemand du Livre pour la Jeunesse
    • Das war der Hirbel (On l'appelait Filot), sélectionné par le jury du même prix
    • Ben liebt Anna (Ben est amoureux d'Anna, Bordas, 1981)
    • Alter John (Vieux John, Bordas, 1985)

  • D'autres livres ont été traduits en français aux éditions Messidor/La Farandole:
    • Krücke (Béquille, 1989)
    • Fränze (Flo, 1990)
    • Theo haut ab (Les fugues de Théo, 1991)
    • Sofie macht Geschichten (Sophie fait des histoires)

  • Peter Härtling écrit essentiellement pour les enfants entre dix et treize ans, âge où il se passe beaucoup de choses, avant et pendant la puberté. Observateur minutieux, il traite des grands problèmes que rencontrent les adolescents dans la société de son pays: l'enfant et le divorce, les rapports avec les adultes et les personnes âgées ou encore l'enfance handicapée. Mais Peter Härtling n'est ni thérapeute, ni sociologue; il est avant tout écrivain et cherche à définir pour les enfants un monde littéraire en rapport avec la réalité actuelle, car les livres, selon lui, peuvent être de véritables partenaires en ce sens qu'ils contribuent à trouver des réponses et brisent le silence des enfants solitaires.

  • Le Prix spécial du Prix allemand pour la Littérature de jeunesse 2001 a été attribué à Peter Härtling pour l'ensemble de son oeuvre destinée à la jeunesse.
Sur le même thème

Nouveau dans le magazine

Portail pour la littérature jeunesse

Littérature germanophone pour enfants et adolescents

Coup de Coeur:
Feldpost für Pauline

© Gerstenberg Verlag

Pauline reçoit une lettre de la Première Guerre Mondiale