Clip du mois


Bienvenue dans la section du Clip du mois. C’est ici que nous vous présentons un vidéoclip qui en Allemagne fait partie du Top 10 du palmarès. Ou, l’un des vidéoclips favoris de l’équipe de Step into German. Ou même, un videoclip recommandé par vous ou vos amis. Ce site est pour vous et nous aimerions recevoir vos suggestions. Alors n’hésitez pas à nous faire connaître quel est votre Clip du mois.
Après quatre semaines, le Clip du mois se retrouve dans la section Videoclips.

Kettcar – Sommer ‘89



« C'était l'été 89, le 12 août » - c’est avec ces paroles de Marcus Wiebusch, chanteur du groupe Kettcar, que la chanson Sommer '89 (Il a percé des trous dans la clôture) débute. Pendant plus d’une minute et 12 secondes, la narration se poursuit avant même que les premières lignes de la chanson ne se fassent entendre. À l’auditeur, la question se pose alors : Sommer '89 est-elle une chanson ou plutôt une courte histoire ? De toute évidence, on ne peut pas y répondre. Ce qui est clair, cependant, c'est qu'ici, avec force détails et d’une façon obsessive, Kettcar raconte l’histoire, à la fois du point de vue d'un complice et à la fois comme un commentaire contemporain sur les réfugiés déferlant sur l’Europe en 2017, d'une fuite hors de la RDA vers la République fédérale d'Allemagne peu avant la chute du mur de Berlin, lors du célèbre été 1989.

Kettcar continue ainsi sa propre tradition puisque ce groupe de Hambourg a toujours été politisé. En plus des nombreuses paroles de chansons où Kettcar traite régulièrement des relations sociales allemandes, les musiciens ont participé avec d’autres artistes au mouvement anti-G8 en réaction au sommet du G8 tenu à Heiligendamm en 2007.

Avant même la fondation de Kettcar, le chanteur Marcus Wiebusch et l'ex-batteur Frank Tirado-Rosa étaient membres du groupe « … But Alive » qui faisait de la musique punk sur des textes politiques.

Sommer '89 (Il fait des trous dans la clôture) est la première chanson de Kettcar apparaissant sur leur cinquième album studio, Ich vs. Wir, paru en 2017. Le groupe lui-même existe depuis 2001. Il est composé des chanteurs et guitaristes Marcus Wiebusch et Erik Langer, du bassiste Reimer Bustorff, du claviériste Lars Wiebusch et du batteur Christian Hake qui est avec le groupe depuis 2010 en remplacement de Frank Tirado-Rosales. Comme le groupe n'avait pas de label, Marcus et Reimer créèrent avec Thees Uhlmann, chanteur du groupe Tomte, leur propre label nommé Grand Hotel by Cleef (GHvC) qui a fêté ses 15 ans d’existence à l'été 2017.

En 2002, GHvC produisit le premier album de Kettcar, Du und wieviel von deinen Freunden. Suivent en 2005, les albums Von Spatzen und Tauben et Dächern und Händen, puis en 2008, Sylt et en 2012, Zwischen den Runden.

Au printemps 2013, Kettcar annonçait une pause créative. Marcus Wiebusch explique rétrospectivement la décision comme suit : « L’album Zwischen den Runden a été marqué par des extrêmes. Ça allait si mal qu'à cette époque le groupe n'a jamais avancé. Du point de vue actuel, on l’entend sur l'album. Nous étions perdus. Mon frère était à bout parce qu'il avait un « vrai » travail et Reimer et moi ne nous comprenions plus. Nous devions faire quelque chose. » Les membres du groupe ont consacré près de quatre ans à travailler sur leurs propres projets avant d'annoncer la fin de la pause en juillet 2017. Kettcar est alors revenu avec un grand coup : leur chanson Sommer '89. Pourquoi avec cette chanson ? Comme le dit simplement Wiebusch : « Pour rappeler à tout le monde dans ce pays qu'en 2017, aider au-delà des clôtures demeure un geste profondément humain. »

Téléchargements

Paroles des chansons (PDF, 95 KB)
Fiche de travail (PDF, 1 MB)
Fiche de travail (PDF, 1 MB)