Clip du mois


Bienvenue dans la section du Clip du mois. C’est ici que nous vous présentons un vidéoclip qui en Allemagne fait partie du Top 10 du palmarès. Ou, l’un des vidéoclips favoris de l’équipe de Step into German. Ou même, un videoclip recommandé par vous ou vos amis. Ce site est pour vous et nous aimerions recevoir vos suggestions. Alors n’hésitez pas à nous faire connaître quel est votre Clip du mois.
Après quatre semaines, le Clip du mois se retrouve dans la section Videoclips.

LEA - Zu dir



« Quand j’écris des chansons, je déballe mon cœur » - c’est ainsi que LEA décrit l’approche de son écriture musicale et met en mots ce que contient chaque ligne de sa musique. À 27 ans, LEA est musicienne dans son cœur et dans son âme et ses paroles et mélodies sont une partie d’elle-même. En même temps, LEA aborde dans ses chansons des thèmes qui préoccupent sa génération. De l’indécision à la peur de l’attachement, à la recherche du sacrifice de soi, LEA frappe le nerf de son époque grâce à son ouverture.
Mais revenons au début. LEA, de son vrai nom Léa-Marie Becker, grandit à Kassel avec un père musicothérapeute et entourée d’instruments de musique. À l’âge de six ans, elle commence à prendre des leçons de piano, à l’âge de onze ans, elle écrit ses premières chansons et à 15 ans, elle décroche un premier succès sur YouTube intitulé « Wo ist die Liebe hin » ( Où est allé l’amour ). Toute sa vie, la musique accompagne LEA. Elle met pour une fois sa carrière musicale au second plan après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, pour aller voir le monde. Elle passe alors une demi-année en Argentine, où elle travaille dans un établissement pour enfants. De retour en Allemagne, LEA s’installe à Hanovre pour étudier la musique et l’éducation spécialisée. Le soir, elle joue ses chansons dans les pubs de la ville.

En 2016, la carrière musicale de LEA s’accélère : elle devient choriste avec Mark Forster, l’un des artistes pop les plus en vue d’Allemagne. Elle monte aussi sur scène avec des groupes comme Glasperlenspiel et Seven. La même année, elle sort son premier album « Vakuum ». Son single « Leiser » sorti un an plus tard, devient un hymne radiophonique et lui procure un premier disque d’or. En 2019 paraît le deuxième album de LEA « Between the Lines » sur lequel on retrouve le single « Zu dir », une chanson qu’elle a écrit avec Mark Forster et qui a été écoutée des millions de fois à ce jour. 


« Je me suis beaucoup ouverte lors de la production du deuxième album. Pour la première fois, j’ai écrit avec des amis, travaillé avec cinq producteurs différents et je me suis distanciée des stéréotypes de la musique pop. J’ai toujours voulu être une indie, mais j’ai essentiellement toujours écrit des chansons pop. Aujourd’hui, je m’identifie au 'label' pop et c’est vraiment amusant », explique LEA. Ce fut pour elle comme une libération, une invitation à essayer un genre pop sans aucune limite. 


Qu’est-ce que ce nouveau disque a de particulier ? « Avec cet album, il était important pour moi de créer des chansons émotionnelles et même tristes mais habillées d’une énergie positive pour qu’il s’en dégage de l’ensemble une force douce et détendue. Je pense que c’est formidable de voir que même des paroles profondes fonctionnent sur des rythmes de danse », dit cette Berlinoise d’adoption. Elle y est clairement parvenue avec « Between the Lines ». LEA demeure cependant modeste et déclare à propos de son succès et de sa motivation : « Que je joue devant quatre personnes ou devant mille, je le fais par amour et parce que faire des chansons, c’est ce que j’ai toujours fait. »

Téléchargements

Paroles des chansons (PDF, 62 KB)
Fiche de travail (PDF, 923 KB)