Mangas

Grands yeux ronds comme des billes et encre noire : place aux allemangakas !

Elles sont jeunes, talentueuses et sûres d’elles. Rien n’arrête les dessinatrices allemandes de mangas : les éditeurs se réjouissent des tirages en hausse et leurs fans sont de plus en plus nombreux. Petite incursion sur la scène des mangas allemands pour rendre compte de la diversité du genre.En savoir plus ...
Stefanie Wollgarten (Autorin) & Inga Steinmetz (Zeichnerin): First Love, Safety First!, hg. v. condomi health international, CARE-LINE Verlag 2006.

Les mangas dans les pays de langue allemande

Il y a encore 15 ans, on n'aurait pas cru possible que les bandes dessinées japonaises puissent connaître une diffusion au niveau mondial. Aujourd'hui, elles font tellement partie du quotidien que leur langage visuel sert même à des supports pédagogiques. Ainsi un manga intitulé « First Love, Safety First! » (Premier amour, sécurité d'abord !) fait-il de la publicité pour l'usage du préservatif. Le Ministère de l'intérieur du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie puise dans le style manga pour réaliser des BD pédagogiques sur l'extrémisme de droite.En savoir plus ...
'Moki : « Popov & Piezke », in: Orang, Nr. 8, Reprodukt 2009. © Moki / Kikipost

L'influence japonaise sur la bande dessinée allemande

Le boom du manga débute dans les années 90 avec le succès de certaines séries de shojo et de shonen mangas. Aujourd’hui c'est devenu un énorme marché puisque 80 % du chiffre d'affaires que dégage la bande dessinée provient des mangas. Très vite, les fans allemands ont commencé à dessiner leurs propres mangas, ce qui a contribué à faire émerger un tout nouveau milieu avec ses structures particulières qui n'ont rien de commun avec le milieu de la BD traditionnelle.En savoir plus ...
Dirk Schwieger, © Dirk Schwieger

“Moresukine” and beyond – Titus Ackermann in interview with Dirk Schweigeren

DIn 2006 Dirk Schwieger spent a year living in Tokyo, and he reported his experiences in his interactive comic blog “Moresukine”. Now his account has been published in book form. Time for an interview between colleagues about the background to this project – Titus Ackermann, himself an illustrator and creator of the “Moga Mobo” comic, asked the questions.En savoir plus ...

Facebook

Devenez Fan de „Deutsch-sprachige Comics“, et restez informés régulièrement sur le monde de la BD allemande

La ville de demain

Des artistes de bande dessinée d’Allemagne et d’Asie orientale racontent en histoires un futur « durable » et notre présent, encore très peu écologique.