Peter Handke

© Marko Lipuš
www.literaturfoto.net
Né le 6 décembre 1942 à Griffen (Carinthie). Sa famille maternelle appartient à la minorité slovène d'Autriche. Après son baccalauréat, en 1961, Handke fait des études de droit à Graz. En 1966, après l'interruption de ses études, paraît son premier roman, Les Frelons. Un peu plus tard, la même année, sa pièce Outrage au public est créée dans une mise en scène de Claus Peymann au Theater am Turm à Francfort. D'autres créations importantes suivent au fil des décennies suivantes ; Kaspar (Gaspard, 1968), La chevauchée sur le lac de Constance (1971), Das Spiel vom Fragen (« Le jeu de la question » 1988), Die Stunde, da wir nichts voneinander wussten (L'heure où nous ne savions rien l'un de l'autre, 1992), Untertagblues (Souterrainblues 2002), Immer noch Sturm (« Toujours la tempête », 2011). Il publié trente récits et œuvres en prose, entre autres L'angoisse du gardien de but au moment du pénalty (1969), La femme gauchère (1976), Le Chinois de la douleur, (1983), Le recommencement (1986), Mon année dans la Baie de Personne (2004).

Outre son activité de narrateur et de dramaturge, Peter Handke est traducteur d'œuvres grecques classiques (Eschyle, Sophocle, Euripide) et d'auteurs français et américains (René Char, Francis Ponge, Walker Percy).

Il a obtenu le prix Nestroy du théâtre pour Immer noch Sturm (« Toujours la tempête », 2011).

Prix et distinctions (sélection):
  • 1967: Prix Gerhart-Hauptmann
  • 1972: Prix de littérature du Land de Styrie
  • 1973: Prix Schiller de la ville de Mannheim
  • 1973: Prix Georg-Büchner-Preis (dotation restituée en 1999)
  • 1979: Prix de la Gilde deutscher Filmtheater (Guilde des cinéastes allemands)
  • 1979: Prix Franz-Kafka de la ville de Klosterneuburg (Transmission de la moitié de la dotation à Gerhard Meier)
  • 1983: Prix de la Culture du Land de Carinthie
  • 1983: Prix Franz-Grillparzer
  • 1985: Prix Anton-Wildgans (refusé)
  • 1986: Prix de littérature du Kulturfonds der Landeshauptstadt Salzburg
  • 1987: Grand Prix d'État autrichien de littérature
  • 1988: Prix littéraire de Brême
  • 1991: Prix Franz-Grillparzer
  • 1995: Prix Schiller (Schiller-Gedächtnispreis)
  • 2004: Prix Siegfried Unseld
  • 2006: Nomination pour le prix Heinrich-Heine de la ville de Düsseldorf le 20 mai 2006. Refus de la décision du jury par trois groupes du conseil municipal (30 mai 2006), renoncement de Handke le 2 juin 2006.
  • 2007: Prix Heinrich-Heine de Berlin, en réaction à la décision du conseil municipal de Düsseldorf, suite à une initiative du Berliner Ensemble ; Handke remercie ceux qui l'on soutenu, mais n'accepte pas le prix et offre la dotation à une enclave du Kosovo.
  • 2008: Prix Thomas-Mann de littérature attribué par l'Académie bavaroise des Beaux-Arts (dotation offerte à l'Académie)
  • 2009: Prix littéraire Franz-Kafka de la ville de Prague
  • 2011: Prix théâtral Nestroy pour Immer noch Sturm (« Toujours la tempête ») – Festival de Salzbourg /Thalia Theater de Hambourg (Catégorie : Meilleure pièce – prix des auteurs)

    Theatre Library - Translations

    Translated plays by Peter Handke in the Theatre Library

    Pièces de théâtre

    Immer noch Sturm « Toujours la tempête »

    « Un grand hymne à la vie : la nouvelle pièce de Peter Handke est un voyage entre les époques, les rêves et les mondes. Handke nous mène depuis l’Europe du siècle passé jusqu’à notre temps. En savoir plus ...

    List of works – Selection

    • Immer noch Sturm (« Toujours la tempête »)
      Création 2011, Festival de Salzbourg, Coproduktion avec le Thalia Theater de Hambourg
      Mülheimer Dramatikerpreis 2012
    • En coll. avec Wim Wenderset Richard Reitinger Der Himmel über Berlin (Les ailes du désir)
      Création 2010, Festival de Salzbourg
    • Bis das der Tag euch scheidet oder Eine Frage des Lichts (Jusqu'à ce que le jour vous sépare)
      Création 2008, Comédie de Valence
      Première allemande 2009, Festival de Salzbourg
    • Spuren der Verirrten (Traces des égarés)
      Création 2007, Berliner Ensemble
    • Untertagblues Souterrainblues
      Création 2004, Berliner Ensemble
    • En coll. avec Mladen Matic Warum eine Küche (La cuisine) ?
      Création 2001, Théâtre Tattoo au Théâtre Garonne
      Première allemande 2002, Choreographisches Theater de Bonn
    • Die Fahrt im Einbaum oder das Stück zum Film vom Krieg (Le voyage en pirogue ou la pièce du film de la guerre)
      Création 1999, Burgtheater de Vienne
    • Zurüstungen für die Unsterblichkeit. Königsdrama (Préparatifs d'immortalité)
      Création 1997, Burgtheater de Vienne
    • Die Stunde, da wir nichts voneinander wussten (L'heure où nous ne savions rien l'un de l'autre)
      Création 1992, Burgtheater de Vienne
    • Das Spiel vom Fragen oder Die Reise ins sonore Land (Voyage au pays sonore ou l'art de la question)
      Création 1990, Burgtheater de Vienne
    • Über die Dörfer (Par les villages)
      Création 1982, Festival de Salzbourg
    • Die Unvernünftigen sterben aus (Les gens déraisonnables sont en voie de disparition)
      Création 1974, Theater am Neumarkt de Zurich
    • Der Ritt über den Bodensee (La chevauchée sur le lac de Constance)
      Création Schaubühne am Halleschen Ufer, Berlin
    • Quodlibet (Quodlibet)
      Création 1970, Théâtre de Bâle
    • Das Mündel will Vormund sein (La pupille veut être tuteur)
      Création 1969, Theater am Turm de Francfort
    • Kaspar (Gaspard)
      Création 1968, Théâtre d'Oberhausen et Theater am Turm de Francfort
    • Hilferufe (Appel au secours)
      Création 1967, Théâtre d'Oberhausen
    • Publikumsbeschimpfung (Outrage au public)
      Création 1966, Théâtre d'Oberhausen
    • Selbstbezichtigung (Introspection)
      Création 1966, Théâtre d'Oberhausen
    • Weissagung (Prédiction)
      Création 1966, Théâtre d'Oberhausen
    • Der Jasager und der Neinsager (Celui qui dit oui, celui qui dit non)
      Création 1966, Théâtre d'Oberhausen