Martin Heckmanns

© Martin Heckmanns
© Martin Heckmanns
Né le 19 octobre 1971 à Mönchengladbach, études de sciences comparées, d'histoire et de philosophie, publication de textes cours en prose dans des anthologies et des revues (Der Alltag, sheeg, etc.), directeur de publication de la revue littéraire context. Bourse de séjour dans le village d'artistes de Schöppingen. Invitation aux ateliers du Schauspielhaus de Hambourg 2002. Martin Heckmanns vit à Berlin et écrit actuellement un texte sur commande du Schauspielhaus Düsseldorf.

Prix et distinctions:

  • Prix d'encouragement culturel du canton de Herford en 1998 pour Finnisch
  • Prix Jürgen-Ponto 2000 pour Disco
  • Bourse du village d'artistes de Schöppingen pour son premier roman Neulich unterwegs
  • Meilleur espoir de la saison 2001/2002 dans l'enquête menée auprès des critiques de la revue Theater Heute pour "Schiess doch, Kaufhaus!"
  • Prix du public pour "Schiess doch, Kaufhaus!" aux Theatertagen de Mühlheim 2003
  • Invitation aux Journées théâtrales de Mühlheim 2004 avec "Kränk"
  • Invitation aux Journées théâtrales de Mühlheim 2007 avec "Wörter und Körper", (" Mots et corps ")

    Theatre Library - Translations

    Translated plays by Martin Heckmanns in the Theatre Library

    Plays

    Einer und eine (One and One)en

    Heckmanns’s play Einer und eine (One and One) is a modern tale of love overcoming obstacles that begins with a chance encounter in a supermarket. We see two young academics who work in the humanities, are both a little eccentric before their time and find themselves in precarious jobs. En savoir plus ...

    Schiess doch, Kaufhaus

    Presque tout le monde en parle. Tout le monde en entend parler. Elle sourd, abstraite, par les canaux de la télévision, les médias imprimés, les débats publics et Internet. On l'acclame, on la critique, on la combat. Il en existe autant de définitions que de visions du monde. Mais presque personne ne peut dire précisément de quoi il s'agit: la globalisation.En savoir plus ...

    Kränk ("Malède")

    Un père et son fils en rébellion. Une mère et sa fille qui n'en fait qu'à sa tête. Les générations n'ont pas grand-chose à se dire. Elles sont ancrées dans des jeux de langage différents. Les parents se sont connus au travail et pensent à une liaison, les enfants pensent à l'amour. Il doit être absolu, grand et symbiotique, dans un autre monde, un monde meilleur.En savoir plus ...

    4 Millionen Türen (i.e., "4 Million Doors")en

    A room with four doors. Ernst is joined by Bendt, then Ella and finally Felix. They have obviously been invited to job interviews and wait in the room with four doors before they are asked to go in and present themselves.En savoir plus ...

    Wörter und Körper ("Mots et corps")

    La pièce se déroule sur le parvis de la gare. Des gens sont en chemin, des histoires se croisent. Une femme veut mettre les choses au clair dans sa vie et rompre sa liaison avec son amant, un homme marié. Un vagabond se croit persécuté par les services secrets. Une mère a quitté avec son enfant son époux qui la battait et ne sait pas où aller. En savoir plus ...

    List of works – Selection

    Pièces de théâtre

    © Martin Heckmanns
    • „Einer und eine“ (One and One)
      Premiere: Nationaltheater Mannheim, 2012
    • "Wörter und Körper" (" Mots et corps ")
      Création Schauspiel Staatstheater de Stuttgart, 2007
    • "Das wundervolle Zwischending" (" Le merveilleux intermédiaire")
      Création Staatsschauspiel, Hanovre, 2005
    • "4 Millionen Türen" (avec Thomas Melle)
      Création Deutsches Theater, Berlin, 2004
    • "Kränk" (" Malède ")
      Création Schauspielhaus, Francfort, 2004
    • "Anrufung des Herrn" (" Invocation du Seigneur ")
      Création Staatsschauspiel, Dresde, 2004
    • "Schiess doch, Kaufhaus!" (Mais tire donc, grand magasin!)
      Création: TIF / Staatsschauspiel Dresden, en coproduction avec le Theaterhaus d'Iéna, 2002
    • "Disco"
      Création: Staatsschauspiel, Dresde, 2001
    • "Finnisch oder Ich möchte dich vielleicht berühren"
      (Finnois ou: J'aimerais peut-être te toucher)
      Création: Stadttheater, Herford, 1999