Nouveau théâtre allemand - Théâtre

Das Leben auf der Praça Roosevelt ("La vie sur la Praça Roosevelt")

" 'On nous a tous appris très tôt comment on accepte la planche à clous qu'a disposée la vie. La Praça Roosevelt est une place au cœur de São Paulo : bureaux, bordels, bistros, une salle de bingo, un atelier de retouches de vêtements… Raimundo, dit Mundo, un chômeur, s'est tout simplement installé sur cette place et y est resté assis.
Un sac de plastique noir le recouvre presque entièrement. Parfois il fume une cigarette. Sur la place, et auprès de Mundo qui sait bien écouter les autres, les biographies se recoupent dans la plus part des cas par hasard, et souvent de manière purement fugitive : ici débute l'histoire du policier qui n'acceptait pas les affaires louches et qui voit un soir son fils en train de dealer. C'est là que la secrétaire Concha, atteinte d'un cancer, rencontre sa meilleure amie Aurora, un travesti. Le patron de Concha, un fabriquant d'armes qui a congédié tous ses collaborateurs, y tombe amoureux de Bingo. Nous rencontrons d'autre part un homme portant costume, valise et portable, la double Maria, Bibi, un homme souffrant d'éléphantiasis, la travestie Susana et sa beauté irréelle, une femme avec des os…

La pièce de Dea Loher décrit la vie dans une grande ville où tous sont solitaires et font pourtant attention les uns aux autres. Mais lorsqu'un couple, à la fenêtre, voit sur la place une sorte de cygne noir, s'annonce la triste fin de la recherche d'un fils par son père. "
(Thalia Theater de Hambourg)

À propos de la pièce :

" Dea Loher manie le langage avec une force qui impose le respect. Depuis près de quinze ans l'auteur (…) écrit des pièces de théâtre où se mêlent avec raffinement délice et ruse, comique et mort. On vient tout juste de rire d'un monologue mugissant lorsque le regard reste fixé sur un tas de gravats psychiques. Sa nouvelle pièce Das Leben auf der Praça Roosevelt (" La vie sur la Praça Roosevelt ") se déroule dans la mégalopole de São Paulo, au Brésil, et regroupe les biographies d'une poignée de personnes dont la quête désespérée de rédemption est le sujet d'une trame tissée avec virtuosité. Loher a écrit la pièce à São Paulo, a entrepris de vastes enquêtes sur les problématiques sociales au Brésil et a assemblé les récits et le vécu en une action qui se déploie comme un large éventail (…).

La corporalité est son thème central - après tout, la pièce se joue au Brésil où, selon le stéréotype culturel, tout le monde est joyeux, danse et chante. Pas de place pour les dépressions. Mais Loher fait basculer ce cliché dans le grotesque et l'effrayant : la vie est une chaîne de blessures, la destruction guette derrière la joie. (…) L'auteur tisse habilement le passé et le présent, associe, par bonds brutaux, les vivants et les morts dans l'actualité, brise constamment l'illusion théâtrale au moment où l'on s'y est installé avec bonheur. "
(Werner Theurich, Spiegel-Online, 3 juin 2004)

Données techniques

Création 2/06/2004, Thalia Theater, Hambourg
Mise en scène Andreas Kriegenburg
Distribution 3 F, 3 H
Droits Verlag der Autoren
Schleusenstr. 15
60327 Frankfurt a. M.
Tel. +49 69 238574-20
Fax: +49 69 24277644
theater@verlag-der-autoren.de
Traducciones Bibliothèque théâtrale