Nouveau théâtre allemand - Théâtre

Der dritte Sektor (Tertiaire)

Anna est couturière. Martha est cuisinière. Elles sont vieilles, tous les deux. Tout comme est vieux Meier Ludwig, le chauffeur (joué, selon les consignes du metteur en scène, par son chien). Seule la femme de ménage étrangère, Xana, ne donne pas l'impression d'appartenir au socle primitif de la maison, et l'on se demande à quoi est au juste attachée cette femme livide et muette.
Ce sont tous des domestiques - mais ils n'ont pas de maîtresse. Car celle-ci ne se montre pas. Et ils attendent. Ils attendent et se rappellent, se blessent les uns les autres, et utilisent les mots qui jaillissent d'eux pour se créer, l'espace de quelques instants, une vie spécifique. Dans leurs impitoyables rituels du souvenir et de la méchanceté, ils sont à la fois tragiques et comiques. Ce qui leur est resté, c'est une colonne vertébrale courbée, une âme malade et la prison de leur propre histoire. Une vie déformée qui, considérée avec distance, n'est souvent plus que grotesque.
(Verlag der Autoren)

Sur la pièce:

De quoi s'agit-il? Du bonheur hors d'atteinte, du Dieu qui n'existe pas, des gens qui doivent passe leur vie comme domestiques, humiliés, au service non pas de quelque chose de supérieur, mais d'un pouvoir vulgaire et malveillant: c'est de cela qu'il s'agit. Il s'agit peut-être aussi de l'avenir, de notre avenir, où tous deviennent vieux et plus vieux encore, où l'on ne peut plus vivre que dans des cavernes, où l'on n'a plus le droit de sortir au soleil, où la plupart travaillent dans le " tertiaire ", le secteur des prestations de service.
(Ulrike Kahle, Tagesspiegel, 21 mai 2001)

Données techniques

Première Thalia Theater de Hambourg, mai 2001
Mise en scène Dimiter Gotscheff
Personnel 3 F, 1 H
Droits Verlag der Autoren
Schleusenstr. 15
60327 Frankfurt a. M.
Tel. 069/ 238574-20, Fax: 069/ 24277644
theater@verlag-der-autoren.de
Traductions