Le développement langagier de l’enfant

Dans l’apprentissage précoce des langues étrangères, les réussites ont certes des dynamiques différentes selon les individus, mais fondamentalement, elles se manifestent selon certains modèles. On ne dispose pas encore d’un savoir unifié sur la succession exacte des phases ou des étapes d’apprentissage. Le modèle par étapes de Piaget se fonde sur de nombreuses enquêtes empiriques mais il est interrogé de manière critique aujourd’hui, de même que les autres modèles.

Ce qui demeure aujourd’hui, c’est que les « hommes peuvent apprendre, à tout moment, une ou plusieurs nouvelles langues étrangères. Les résultats de la recherche en matière d’acquisition d’une langue et la recherche sur le cerveau incitent plutôt à encourager l’acquisition d’une langue étrangère le plus tôt possible. Il est ainsi prouvé qu’il est possible d’apprendre une deuxième langue sans accent, jusqu’à l’âge de six ans. Jusqu’à la puberté, la syntaxe et la morphologie sont acquises avec plus de facilités que plus tard. » Par ailleurs, de nombreux autres paramètres influencent le succès de l’apprentissage des enfants. On compte parmi ceux-ci la qualité des enseignants et du matériel pédagogique, ainsi que la durée et l’intensité du contact avec la langue étrangère.
Recommandations :
  • Chez l’enfant, le processus d’acquisition de la langue étrangère devrait être appréhendé en étroite relation avec le développement de la langue maternelle.
  • Pendant le processus d’apprentissage de la langue, l’enfant devrait avoir suffisamment d’occasions d’expérimenter ce qu’il vient d’apprendre dans une interaction sociale, par exemple avec l’enseignant ou les autres élèves.
  • On s’accorde aujourd’hui sur le fait que le processus d’acquisition d’une langue s’effectue par étapes, ce qui nécessite de repenser le phénomène des fautes lors de l’apprentissage : en effet, les fautes sont des étapes au cours de l’évolution permettant de s’approprier une langue, et en tant qu’aspect partiel de l’apprentissage, elles devraient être acceptées avec patience et indulgence.
  • Il faudrait que l’enseignant interprète les erreurs des élèves comme une information sur leurs processus d’apprentissage et utiliser celles-ci pour continuer à encourager l´enfant.

Apprentissage précoce des langues étrangères

Matériels et conseils pour les enseignants