Transitions

Le passage du jardin d’enfants ou de l’école maternelle à l´école élémentaire est souvent problématique pour la continuité de l’apprentissage précoce d’une langue étrangère.

Un accord interinstitutionnel sur les offres pédagogiques de langues étrangères dans les programmes scolaires est un instrument important de continuité dans les processus d’apprentissage des différents organismes. Les enseignants des écoles élémentaires doivent s’informer soigneusement auprès de leurs collègues sur les contenus d’apprentissage antérieurs et sur les étapes de travail concrètes, pour pouvoir s’appuyer sur les connaissances déjà existantes et éviter les redites. Pareillement, les enseignants des organismes éducatifs précédents doivent préparer les enfants au passage dans le niveau supérieur.

A cette fin, il conviendrait d’établir des directives dans les programmes scolaires qui indiquent une progression claire et une continuité dans l’apprentissage précoce
    Recommandations :
    • Les programmes scolaires (début de l’apprentissage, choix, étendue et ordre des langues, type de diplôme de fin d’étude visé) devraient être coordonnés précisément entre eux. Pour un bon déroulement de la formation en matière d’apprentissage précoce des langues étrangères, il est nécessaire que l’approche théorique soit commune.
    • Une formation universitaire au moins partiellement commune des enseignants, telle que certains pays essaient de la mettre en place, pourrait contribuer à un système de formation cohérent.
    • Les institutions devraient travailler entre elles pour anticiper les passages d’un niveau à l’autre, pour garantir la continuité du processus d’apprentissage.
    • Le matériel et les manuels scolaires devraient être conçus pour faciliter la transition entre les différents niveaux.

    Apprentissage précoce des langues étrangères

    Matériels et conseils pour les enseignants