Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Thomas Meinecke
Un féministe aux platines

Auteur Meinecke à la lecture.
Auteur Meinecke à la lecture. | Photo (détail): © picture-alliance/SZ-Foto

Écrivain,  DJ, musicien – Thomas Meinecke est un artiste multi-talents. Il sample, cite et déconstruit : qu’il s’agisse des stéréotypes homme-femme ou de la notion d’auteur.

De Romy König

UN AUTEUR FÉMINISTE 

Depuis la parution de son roman Tomboy en 1998, Thomas Meinecke est considéré comme un auteur qui bouleverse les frontières entre les genres : dans son livre, une petite fille se comporte comme un garçon, un "Tomboy" en anglais, un "garçon manqué" en français. Meinecke qui se considère comme un féministe, se demande si un tel terme n‘est pas une tautologie en soi. Le texte évoque les assignations de sexe, de genres et de rôles en vigueur pour les déconstruire. Selon Meinecke, les rôles homme-femme constituent trop souvent "des prisons. Si on est une femme, on doit le rester, si on est un homme, on doit le rester". Pour lui, le féminisme relève ainsi d’une forme de lutte des classes qui met en jeu des mécanismes d’exclusion. L’écrivain considère donc que sa mission est de mettre en exergue de tels mécanismes. Depuis les années 1980, Meinecke a publié plusieurs romans et récits qui relancent en permanence la problématique de l’attribution des rôles sexués.

MEINECKE DONNE UN COURS DE POÉTIQUE 

En 2012, Meinecke a participé au prestigieux cycle de conférences sur la poétique de l’Université Goethe de Francfort, au cours duquel des auteurs présentent leur œuvre et leur pratique de l’écriture. L’intervention de Meinecke a été une déconstruction en tant que telle : il a installé une platine, a lancé en ouverture un morceau au titre révélateur : False Start. Il a ensuite passé un reportage radio dont le sujet était : l’auteur Thomas Meinecke. Pour terminer, il a cité des passages de Tomboy. Les critiques y ont vu "une brillante performance pour déconstruire la notion d‘auteur".

MEINECKE AUX PLATINES

L’auteur qui vit maintenant dans un village de Haute-Bavière, se met régulièrement ailleurs aux platines, notamment dans les locaux du théâtre Hebbel am Ufer de Berlin. Depuis plus de dix ans, il invite à sa série d’interventions d’autres artistes pour  partager des morceaux musicaux, raconter des histoires et en proposer lui-même. Ils composent donc ensemble la soirée en procèdant par associations. En 1980, Meinecke a créé avec d’autres musiciens le groupe "Freiwillige Selbstkontrolle", acronyme F.S.K.. Inspiré au départ par l’univers punk et New Wave, il s’est tourné ensuite rapidement vers la techno et la house. Comme dans sa littérature, Meinecke aime introduire dans la musique ruptures et déconstruction des modèles en vigueur. Meinecke est par ailleurs DJ radio pour la chaîne régionale du Bayerischer Rundfunk et a enregistré plusieurs albums solo.