Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Projekte des Goethe-Instituts anlässlich der EU-Ratspräsidentschaft DeutschlandsIllustration (détail): Tobias Schrank

EU 2020 : le Goethe-Institut pour l'Europe

EU2020 – Le Goethe-Institut de Belgique participe à compter de juillet prochain à une série de projets traitant des échanges culturels et éducatifs en Europe. De juillet à décembre 2020, l’Allemagne assurant la présidence du Conseil de l‘UE, nous l‘accompagnons en Belgique – et plus particulièrement à Bruxelles – à travers diverses manifestations : d’un concours réservé aux scolaires à une installation artistique dans un espace public, en passant par un grand festival qui explorera la situation des pays européens en matière de liberté et par de nombreux autres événements. Les points forts de notre programme en Belgique consisteront à montrer des exemples de solidarité européenne vivante en temps de crise et dans le monde d‘après, ainsi qu’à transmettre la force d‘impact durable de la culture et de l’éducation.


Un mur qui disparaît à Anvers et Bruxelles

  • Die Wand Antwerpen 1 Photo: © Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît á Anvers 19.09.-20.09.2020
  • Die verschwindende Wand 3 Photo: ©Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît á Anvers 19.09.-20.09.2020
  • Die Verschwindende Wand 4 Photo: ©Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît á Anvers 19.09.-20.09.2020
  • Die Wand Antwerpen 5 Photo: ©Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît á Anvers 19.09.-20.09.2020 avec le ambassadeur d´Allemagne Martin Kotthaus et la directrice de le Goethe-Institut en la Belgique Dr. Elke Kaschl Mohni
  • Wand Antwerpen 6 Photo: ©Lillo Mendola
    discours d´overture par la directrice du Goethe-Institut en la Belgique Dr. Elke Kaschl Mohni á l´installation "Un mur qui disparaît"
  • Die Wand 7 Photo: ©Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît á Anvers le week-end 19.09.-20.09.2020
  • Wand 8 Photo: ©Lillo Mendola
    les visiteur.e.s á l´installation
  • Wand in Brüssel Foto: ©Lillo Mendola
    Un mur quie disparaît á Bruxelles
  • Bürgermeister von Brüssel bei der Wand Foto: ©Lillo Mendola
    Le maire de la Bruxelles Philippe Close visitait l´installation.
  • Wand auf der Grand-Place Foto (Zuschnitt): ©Lillo Mendola
    Un mur qui disparaît sur la Grand Place á Bruxelles
  • Wand auf der Grande-Place Foto (Ausschnitt): ©Lillo Mendola
    vue á travers du mur qui disparaît sur la Grand place á Bruxelles
  • Wand auf der Grand-Place Foto (Ausschnitt): ©Lillo Mendola
    L´installation artistique a éte á Bruxelles le 3 et le 4 octobre.
  • Dr. Elke Kaschl Mohni, la directrice du Goethe-Institut, et Sophie Wilmès, la ministre des affaires étrangères, visitant l'installation artistique à Bruxelles Photo (Ausschnitt): © Citizenmotion
    Dr. Elke Kaschl Mohni, la directrice du Goethe-Institut, et Sophie Wilmès, la ministre des affaires étrangères, visitant l'installation artistique à Bruxelles
Verschwindende Wand Photo (détail): Goethe-Institut © Natalia Cheban

Installation artistique dans un espace public
Un mur qui disparaît à Anvers !

Sur un mur, s’affichent 6000 citations, notamment de penseurs, penseuses et d’artistes connus originaires de toute l‘Europe : compilées après un appel d’offres public, elles représentent aussi bien la haute culture que la culture pop. Après le dévoilement de l’installation, les passant.e.s ont la possibilité de s’approprier les citations. Il ne reste ensuite que le cadre transparent, dans lequel elles se trouvaient : le mur a disparu. À l’occasion de la présidence allemande du Conseil de l‘UE, l’installation sera visible en 2020 dans dix pays européens. En Belgique, vous pouvez visiter le mur sera sur l'Operaplein à Anvers le 19 et 20 septembre, et plus tard le mur pourra également être visité à Bruxelles et Namur.

#oekoropa
#oekoropa - Concours paneuropéen de jeunes pour des voyages durables

Avec le concours numérique pour les jeunes #oekoropa, le Goethe-Institut montre que voyager est aussi possible en ces temps - d'abord conceptuellement, puis très réel. Les étudiants âgés de 16 à 19 ans et les enseignants de tous les États membres de l'UE sont invités à participer avec leur concept innovant pour un voyage climatiquement neutre à travers l'Europe.

Das Logo des Projekts Earth Speakr © Olafur Eliasson

„Earth Speakr“
Une œuvre d’art participative à l’échelle de l‘Europe

"Earth Speakr" est une œuvre d’art de Olafur Eliasson qu’il a réalisée dans le cadre de son atelier-studio avec des enfants et des jeunes, des partenaires créatifs, des scientifiques et des experts. L’œuvre d‘art va voir le jour le ler juillet et prendra forme tout au long de l’année – grâce à la participation de jeunes originaires de l’ensemble de l‘UE. Ce projet est subventionné par le ministère des Affaires étrangères allemand à l’occasion de la présidence allemande du Conseil européen et réalisé en coopération avec le Goethe-Institut.

Logo des Projekts Generation A=Algorithmus Illustration: © Tobias Schrank

„Generation A“
De l’avenir de l’intelligence artificielle

Big Data, algorithmes ou Deep Learning : l‘intelligence artificielle (IA) transforme notre vie et est présente depuis longtemps dans notre quotidien. Quels potentiels offre l‘IA et comment pouvons-nous l’intégrer, moyennant une sécurité, dans les sociétés du futur ? Telles sont les questions que le projet Generation A = Algorithmus se charge d’approfondir à travers une grande diversité de formats. Avec notamment la série COUCH LESSONS qui propose chaque mercredi d’aborder différents domaines de l’IA.

Cuisine d’Europe, Parlez-moi d’Europe, Le mur qui disparaît, #oekoropa et Génération A = Algorithme sont autant de projets inscrits au programme culturel du gouvernement fédéral allemand dans le cadre de la présidence du Conseil. En outre, le Goethe-Institut a contribué à la conception de l’œuvre d’art participative d’Olafur Eliasson, Earth Speakr, une œuvre spécialement créée par l’artiste berlinois d’adoption à l’occasion de la présidence allemande du Conseil de l’UE.

Les projets UE 2020 du Goethe-Institut sont financés par des fonds spéciaux du Foreign Office pour la présidence allemande du Conseil de l’Union européene 2020.

Hellgrünes Logo des Goethe-Instituts auf weißem Grund Logo EU 2020

Outre ces initiatives, le Goethe-Institut organise également d’autres grands projets centrés sur l’Europe dans le cadre de la présidence allemande tels que le festival « Freiraum » ou encore la série de conférences sur le plurilinguisme en Europe.

Freiraum Festival © Foto Alexandru Andrei

Un festival hybride sur l'état de la liberté aujourd'hui avec des voix de toute l'Europe
Festival Freiraum

Le Freiraum Festival se déroulera du 30 octobre au 1er novembre 2020. À l’occasion de la présidence allemande du Conseil de l’UE, le Goethe-Institut en collaboration avec des acteurs du secteur de la culture, des sciences et de la société civile venant de 42 villes européennes explorera la question suivante sous forme numérique et physique à Bruxelles et dans 19 autres villes européennes, d’Athènes à Turin en passant par Prague:
Où en est la liberté en Europe aujourd’hui, à l’ère coronavirus ?

Konferenzserie "Mehrsprachigkeit in Europa" Foto (détail): Eric Berghen

Conférence sur le multilinguisme en Europe
« Europe. Tes langues »

24 langues officielles, 60 langues régionales et minoritaires, d’innombrables dialectes et variantes linguistiques : l’Europe est un continent multilingue. L’Allemagne, l’Etat membre comptant le plus de voisins, est aussi le plus tourné vers les pays du voisinage : que pouvons-nous apprendre les uns des autres ? Dans le cadre des prochaines présidences du Conseil de l’UE – assurées successivement par l’Allemagne, le Portugal et la Slovénie – le réseau de promotion de la langue allemande (Europanetzwerk Deutsch) du Goethe-Institut se penche sur ces questions et bien d’autres avec des experts de haut niveau.