Programme de résidence : Lasse Wandschneider

Lasse Wandschneider Bild © Lasse Wandschneider

Bruxelles est indéniablement la capitale de la BD. Pour jeter un pont entre la scène BD belge bien établie et celle, foisonnante, de l’autre côté du Rhin, le Goethe-Institut de Bruxelles organise pour la deuxième fois un programme de résidence BD. Pour l’édition 2018, le dessinateur Berlinois Lasse Wandschneider prend ses quartiers à Bruxelles afin d’élaborer pendant quatre semaines un nouveau projet. Le résultat est présenté sous forme d’une exposition lors du festival international de la BD Grafixx du 30 novembre au 2 décembre à Anvers.

Début novembre, Lasse Wandschneider s’établit pour quatre semaines dans son atelier intérim à LaVallée à Molenbeek. « Je me réjouis d’avoir l’opportunité de pouvoir développer un nouveau projet dans une ville étrangère », explique le jeune dessinateur. Pour sa résidence à Bruxelles, il envisage une publication qui raconterait la ville et documenterait en même temps son séjour et son travail en Belgique. « Ce qui me trotte dans la tête, c’est une série de pages de BD indépendantes ainsi qu’une collection de collages qui se prêteraient bien pour l’exposition à Anvers. » Du 30 novembre au 2 décembre, le festival international de BD Grafixx présente le travail d’un grand nombre de dessinatrices et de dessinateurs BD. Enfin, Lasse Wandschneider donne un workshop pour des étudiants de la LUCA School of Arts de Bruxelles sur le thème du style narratif de Dorothy Parker et comment celui-ci peut être rendu graphiquement.
 

Lasse Wandschneider
© Marijn Degenaar


Lasse Wandschneider est né à Lübeck en 1987. Il a étudié l’illustration à Breda (Pays-Bas), Prague et Berlin. Il vit et travaille à Berlin en tant qu’illustrateur pour différents médias et projets en Allemagne et ailleurs. Il s’intéresse à des techniques de pression telles la sérigraphie et la risographie et édite lui-même zines, livres et petits ouvrages. Son travail explore la ligne de crête entre la BD et le dessin libre, l’abstraction et la narration, la naïveté et la clarté. Il étudie par ailleurs la manière dont on peut, en passant par la  forme de la BD, c’est-à-dire une série de dessins qui se suivent et créent une dimension temporelle en combinaison avec du texte, également raconter une histoire avec des dessins plutôt abstraits. Ses œuvres ont été exposées dernièrement à Berlin, Gerswalde, Prague, Hambourg et Portland. Son premier ouvrage « Regen » (Pluie) est paru en 2016 aux éditions Reprodukt.

Le programme de résidence BD est une initiative du Goethe-Institut de Bruxelles, en coopération avec LaVallée (Bruxelles), DE Studio et le Grafixx-Festival (Anvers). L’édition 2018 jouit du soutien généreux de la Leibinger-Stiftung.

Lasse Wandschneider
LaVallée
Grafixx-Festival
Leibinger-Stiftung