Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Je vous écoute : Une chronique linguistique
​Le Duden, le plus célèbre dictionnaire d’Allemagne

Illustration: Dictionnaire
Quels sont les mots qui se trouvent dans le Duden? | © Goethe-Institut e. V./Illustration: Tobias Schrank

Jusqu’à la réforme de l’orthographe en 1996, le Duden était la référence absolue pour l’ensemble des règles importantes de l’orthographe allemande. Ce monopole n’est plus, mais les médias, les administrations et tous les autres producteurs d’écrits continuent de se référer aux conseils orthographiques du Duden. Kathrin Kunkel-Razum s’exprime sur la carrière ininterrompue de ce dictionnaire.

De Kathrin Kunkel-Razum

Dans ma tête résonnent pêle-mêle des bribes de mots allemands, anglais, espagnols ou russes, ainsi que quelques toasts exprimés en géorgien. Une conférence d’experts en lexicographie a lieu à Tbilissi. Des gens venus d’Italie, d’Espagne, de Géorgie, d’Allemagne, de France, d’Afrique du Sud, des États-Unis, des Pays-Bas, du Danemark, d’Arménie, de Hongrie et du Portugal se sont rassemblés pour discuter de dictionnaires et de la formation d’étudiants qui devront plus tard rédiger et élaborer de tels ouvrages lexicographiques. Il existe en Europe un programme unique au monde pour initier de jeunes gens d’origines géographiques variées à la tradition millénaire de la rédaction de dictionnaires. Mais nous avons un problème : pouvons-nous vraiment encore parler de DICTIONNAIRES ? Ne vaudrait-il pas mieux utiliser la dénomination de « systèmes d’information digitaux relatifs aux mots » ? Ou bien ne ferons-nous plus bientôt que du commerce avec des données linguistiques ?

Plus qu’un dictionnaire

Au sein de la rédaction de lexicologie du Duden, ces questions nous taraudent en permanence car notre véritable souhait est finalement de savoir ce que nos clients du monde entier attendent de nous : des dictionnaires imprimés, un vaste système d’information lexical sur Internet, des dictionnaires numériques hors-ligne, un soutien dans le processus d’écriture à travers un programme de corrections et d’indications, ou des données linguistiques qualifiées qu’ils peuvent intégrer dans leurs programmes. Bref, ils veulent tout avoir ! Qu’est-ce que cela signifie pour une maison d’édition comme la nôtre qui a plus de 700 titres dans son catalogue, mais dont la plupart des Allemands ne connaissent qu’un seul ouvrage, celui consacré à l’orthographe. Comment se fait-il que pour la plupart des gens en Allemagne, le nom Duden soit si courant mais qu’ils n’aient chez eux, parmi la grande diversité de l’offre de la maison d’édition Duden, que LE DUDEN, le dictionnaire dédié à l’orthographe ?

Le professeur Duden et l’orthographe

 Konrad Duden était professeur d’allemand et directeur de lycée quand il mit sur le marché en 1880, au prix d’1 Mark, le « dictionnaire de langue allemande entièrement consacré à l’orthographe ». Celui-ci parut à l’Institut Bibliographique de Leipzig. C’est chez ce même éditeur que sont parues les 26 éditions suivantes, même si entre-temps le siège de la maison d’édition a été transféré à Berlin. En 1880, il n’y avait pas encore d’orthographe unifiée en Allemagne. Duden examina par conséquent les dictionnaires existants et, en parallèle, il observa très précisément quelles difficultés orthographiques rencontraient ses élèves. C’est à partir de ces recherches que son livre, nommé « Orthographikon », un dictionnaire purement orthographique, vit le  jour.

Avec des rééditions dans les listes de meilleures ventes

 Ce livre et les éditions suivantes comptèrent très rapidement parmi les meilleures ventes, en particulier après que la IIè Conférence orthographique décréta en quelque sorte qu’il serait le dictionnaire officiel de référence. Mais ce qui est étonnant, si on compare avec l’évolution de ce type d’ouvrages dans d’autres pays, c’est que ce dictionnaire devenu célèbre de cette manière resta un dictionnaire orthographique alors qu’il apporte d’autres indications, notamment grammaticales, sur les articles, les formes de génitif et de pluriel des noms. Parfois, on trouve également une explication sur la signification du mot, une indication sur sa prononciation ou un exemple d’utilisation. Mais aucun des grands dictionnaires de langue des éditions Duden dans lesquels chaque mot est expliqué de façon globale n’atteint la célébrité de ce dictionnaire spécifique. Il en va tout autrement en France ou en Grande-Bretagne où les plus grands dictionnaires de langue sont les titres les plus connus, comme le Oxford English Dictionary. Mais tous ces dictionnaires ont une chose en commun : la publication d’une nouvelle édition, avec des milliers de mots nouveaux, est à chaque fois un grand événement médiatique et le thème de la langue ne trouve que rarement un écho aussi large. Les gens se demandent pourquoi tel mot a réussi à intégrer le dictionnaire, et pas tel autre.
Je vous expliquerai pourquoi dans mon prochain article.