Débat Un partenaire impossible ? La Turquie d’Erdogan et l’UE

Neue Wir Erzählungen © Design Sandra Kastl © Design Sandra Kastl

Jeu, 22.03.2018

European Brodcasting Union

Can Dündar s’entretient avec Matthias Krupa

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne est repoussée aux calendes grecques, une grande méfiance régnant de part et d’autre. A qui la faute ? Au président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui dirige son pays de manière toujours plus autoritaire? Ou à l’Union européenne, qui a (trop) longtemps tenu la dragée haute à la Turquie ? Entretien sur un partenariat semble-t-il impossible.

Can Dündar ©Milena Schloesser Né en 1961 à Ankara, Can Dündar est journaliste et écrivain. Jusqu’en 2016, il a été rédacteur en chef du quotidien turc Cumhuriyet, très critique envers le gouvernement. Après un article faisant état d’une livraison d’armes des services de renseignements turcs à des milices islamiques en Syrie, il a été accusé d’espionnage en Turquie, a passé trois mois en détention provisoire et a été condamné à cinq ans et dix mois de prison. Depuis sa libération anticipée en 2016, il vit et travaille en Allemagne. Il rédige une chronique hebdomadaire pour le ZEIT, publiée en allemand et en turc. Il est également rédacteur en chef du site d’information turc Özgürüz (« Nous sommes libres » en turc). Parmi ses œuvres, on compte notamment «Lebenslang für die Wahrheit» (Une vie entière pour la vérité) (2016) et « Verräter. Von Istanbul nach Berlin. Aufzeichnungen im deutschen Exil » (Traitres. D’Istanbul à Berlin. Mémoires d’un exilé) (2017). En octobre 2017, dans le cadre du Prix Europa à Berlin, Dündar a reçu le prix du « Journaliste européen de l’année ».

 La modération sera faite par: Matthias Krupa (Die Zeit).

Inscription : L'événement est complet
 
La discussion fait partie de la série :

« Réinventer notre identité Européenne » 

Que nous faut-il pour faire avancer non seulement l’Union européenne, mais aussi toute l’Europe, comme projet politique, économique, culturel et social ? Quels discours européens peuvent nous servir de modèles et de leitmotivs pour déterminer notre trajectoire commune ?

Voici les questions et la perspective au cœur du cycle d’entretiens organisé par le Goethe-Institut Brüssel et le Bureau de liaison de l’ARD en collaboration avec la WDR, Die Zeit et d’autres partenaires. Nos invités jusqu’à présent ont été Adolf Muschg, Günther Oettinger, Claus Leggewie, Gesine Schwan, Martin Schulz, Udo di Fabio, Helmut Schmidt, Jacques Delors, Norbert Lammert, Jerzy Buzek, Karl Schlögel, Luuk van Middelaar, Thomas de Maizière, Věra Jourová et récemment Herlinde Koelbl et Eva Illouz. Le contenu est repris à la radio sur WDR 3 et depuis peu sur B5-Plus.

Retour