Exposition Imagining Ecological Futures

Imagining Ecological Futures Imagining Ecological Futures

Ma, 25.06.2019

Centre culturel de Namur

Traverse des Muses 18
5000 Namur

Imagining Ecological Futures

Ateliers ouverts

« Imagining Ecological Futures » est un programme de résidences en création qui s’adresse aux artistes de différentes disciplines qui s’intéressent aux croisements entre art, design et questions environnementales.

L’objectif est de développer une recherche ou un projet artistique interdisciplinaire qui pose un regard critique et créatif sur les défis écologiques futurs, notamment face au changement climatique et aux modèles de coexistence entre humains et non-humains.

Ce programme est le fruit d’une collaboration entre trois partenaires: le Goethe-Institut Brüssel, le Centre culturel de Namur à travers les Abattoirs de Bomel, le KIKK Festival à travers son hub créatif, le TRAKK Namur.

LES ARTISTES :

Durant sa résidence, les recherches de Fara Peluso auront porté sur « comment lier l’être humain à la nature, aux organismes vivants et aux processus biologiques ». Dans divers étangs de la région, elle aura pris des échantillons d’eau pour les mettre en culture. Des algues apparaissent, prolifèrent et se propagent… Ce résultat est dû à un excès de nutriments dans l’eau (en particulier de phosphore et d’azote) suite aux activités de production et de consommation de l’être humain, telles que l’agriculture, l’industrie, la vie urbaine et le changement climatique.

François Winants, lui, se sera concentré sur les thématiques du climat et du relief, les mouvements d’air, les phénomènes atmosphériques et les processus de formation géologique à travers la réalisation d’instruments à dessins où le sujet devient un co-auteur de l’œuvre. Au-delà de l’aspect expérimental, il y a au centre de la démarche une réflexion permanente entre le design et l’art, l’art et la science, l’acte de l’artiste et la machine, l’analogique et le numérique, le naturel et l’artificiel. Des œuvres à la fois intuitives et documentées.

Retour