Perruche en résidence à Château Nour avec l’artiste Adrian Schindler

Espectros de Marruecos, performance, Arxiu Nacional de Catalunya, 2020. Photo (détail) : Eva Carasol Photo (détail) : Eva Carasol

Mer, 01.07.2020 -
Ven, 31.07.2020

Chateau Nour

13 Square Albert 1er
1070 Bruxelles

Espectros de Marruecos, performance, Arxiu Nacional de Catalunya, 2020.

En juillet 2020, l’artiste Adrian Schindler est en résidence à Château Nour pour travailler sur son projet « Occupez ces mains rebelles ! ». Il s'agit d'un nouveau chapitre de sa recherche sur les impacts socioculturels en Europe du passé colonial au Maroc, qui se focalise sur l'histoire de la diaspora rifaine dans le quartier de Cureghem (Anderlecht, Bruxelles). Partant de la coïncidence que les logements sociaux du Square Albert 1er (où se trouve Château Nour) furent inaugurés la même année que la révolte du Rif (1958), il initiera des échanges avec des habitant.e.s et des acteur.trice.s culturel.le.s autour des liens entre colonialisme, croissance économique des pays d'Europe du Nord, urbanisme et étouffement des soulèvements populaires.
 
BIO
Adrian Schindler (*1989, FR/DE) vis et travaille entre Madrid et Barcelone. Il est diplômé de l'Institute for Art in Context – UdK Berlin (2015), de l'ENSBA Paris (2012) et a étudié la performance à la School of the Art Institute et au Columbia College Chicago (2011). Sa pratique protéiforme traite de la relation entre événements historiques souvent traumatiques, production culturelle et idéologie à travers le prisme de récits biographiques ou marginaux. Il a longtemps travaillé sur la relation conflictuelle franco-allemande et autour d'une archive photographique familiale de la Seconde Guerre mondiale. Il prépare actuellement un projet filmique sur la persistance de l'imaginaire orientaliste et colonial forgé par l'Espagne au cours des derniers siècles autour de l'Autre marocain.e.
 
Il a entre autres présenté son travail au FRAC Champagne-Ardenne (Reims), Ludwig Forum (Aix-la-Chapelle), La Capella, (Barcelone), La Grande Halle de La Villette (Paris), Mahal Art Space (Tanger), One Gee In Fog (Genève), Galerie Analix Forever (Paris) et La Comédie (Reims). Il a notamment été résident au Centquatre (Paris), ZK/U (Berlin), Superdeals (Bruxelles) et L'Estruch (Sabadell). Il sera membre de la Casa de Velázquez – Académie de France de Madrid en 2020-21.
 
Chandeliers coloniaux dans la vitrine d'un antiquaire de Tanger, photographie de recherche, 2019.
© Adrian Schindler

Retour