Film + entretien avec le directeur À pas aveugles de Christophe Cognet

FROM WHERE THEY STOOD ©L'atelier

Di, 04.07.2021

20:00 - 22:00

BOZAR

+ séance de Q&R après la projection avec le réalisateur Christophe Cognet

Chaque année, trois grands festivals du film allemands s’invitent à Bruxelles : le Forum de la Berlinale, le DOK Leipzig et la Duisburger Filmwoche. Cette année, parmi les films du Forum de la Berlinale, nous vous présentons entre autres À pas aveugles de Christophe Cognet. Après la projection, le réalisateur sera disponible pour une discussion en ligne avec Pauline David de Le P'tit Ciné.

À propos du film : À pas aveugles 

(France/Allemagne 2021, français, allemand, polonais, ST : anglais, 110’) 

Au péril de leur vie, les détenus des camps de concentration et d’extermination prenaient des photos. Ils étaient même parvenus à faire passer les pellicules à l’extérieur des camps dans l’espoir – resté vain – d’ouvrir les yeux du monde et de le sortir de sa léthargie. 

Dans À pas aveugles, Christophe Cognet observe posément ces photographies. Le réalisateur s’est notamment rendu à Ravensbrück, à Dachau, et à Auschwitz-Birkenau. Il emporte dans ses valises des photos en noir et blanc sur plaque de verre. On y distingue tantôt une infirmerie, tantôt une place d’appel, ou encore une détenue blessée aux membres. Le détenu grec Alberto Errera est même parvenu à capturer les instants qui précèdent et suivent le meurtre industriel, même si les contours restent flous. 

À plusieurs reprises, les photos du passé et les lieux du présent se confondent. L’effet est glaçant : à peine le visiteur a-t-il passé les plaques de verre devant le mémorial, qu’il a l’impression que les personnes qui y sont représentées immobiles quittent leur cadre en noir et blanc, et apparaissent sous leurs yeux, dans la réalité toute en couleur et en mouvement. (Cristina Nord) 

À propos du réalisateur : Christophe Cognet 

Né en 1966 à Marseille en France. Après ses études cinématographiques, Christophe Cognet s’est intéressé plusieurs fois aux camps de concentration et d’extermination nazis tant pour ses livres que ses films, notamment pour son œuvre Parce que j’étais peintre, l’art rescapé des camps nazis (2014). Son livre Éclats (2019) va lui servir d’inspiration pour À pas aveugles. 




« PERSPEKTIVEN - Berlinale Forum, DOK Leipzig, Duisburger Filmwoche » est une initiative du Goethe-Institut Bruxelles et de BOZAR Films, programmée avec Le p'tit ciné asbl, en coopération avec le Berlinale Forum, Arsenal - Institut für Film und Videokunst, DOK Leipzig et Duisburger Filmwoche. La série bénéficie du soutien du département de la culture et de l'Europe du Sénat de Berlin.

Retour