"SANKOFA" - Le jeu vidéo du collectif Enter Africa Ouaga

Le 22 juin 2019, le collectif Enter Africa Ouaga en partenariat avec le Goethe-Institut Ouagadougou ont officiellement lancé le jeu vidéo « SANKOFA » et présenté les activités et visions du collectif.

  • Lancement Sankofa 1 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 2 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 3 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 4 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 6 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 5 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 7 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 8 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 9 Anne Mimault
  • Lancement Sankofa 10 Anne Mimault

Le secteur de l’énergie représente le principal défi du jeu basé sur la localisation de Ouagadougou, Burkina Faso. Riwen, un jeune prince, revient dans son pays et doit combattre le maléfique SonamOS qui est à la tête d’une organisation qui ralentit la production et la distribution d’énergie du pays. Un jeu qui répond à la nécessité de s’adapter au contexte de la mondialisation tout en respectant les racines historiques et culturelles.

L'énergie solaire au Burkina Faso
Le Burkina Faso envisage actuellement de construire la plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest afin d’améliorer son approvisionnement en électricité. Avec plus de 3000 heures de soleil par an, le pays est l’un des plus chauds du continent africain, faisant de l’énergie solaire une ressource renouvelable prometteuse. Cependant, jusqu'à présent, seuls 20% des 18 millions d'habitants du Burkina Faso sont raccordés au réseau électrique. L’équipe Enter Africa de Ouagadougou souhaite relever ce défi : elle est convaincue que le changement doit aller de pair avec les traditions et les valeurs du pays. Comment les racines peuvent-elles être respectées face à la mondialisation ?

Riwen contre SonamOS
Le personnage principal de « Sankofa » est le jeune prince Riwen, qui revient au Burkina Faso après dix ans d’études et de travail à l’étranger, où il a acquis des connaissances en différentes technologies. De retour au Burkina Faso, il constate que le pays n'exploite pas pleinement son potentiel en énergie, car des forces maléfiques essaient de ralentir le processus de développement. Grâce aux compétences de Riwen en piratage informatique, il a pu identifier le sinistre responsable de cette situation que l’on appelle SonamOS. Cependant, malgré ses connaissances en technologies, Riwen comprend la nécessité de revenir à ses origines et de réapprendre les valeurs et les traditions qu’il a perdues au fil des années. Les tours de contrôle que nous devons activer pour combattre SonamOS sont situées dans des lieux historiques de la ville.

Pourquoi devrais-je jouer au jeu ?
En jouant à « Sankofa », nous en apprenons non seulement les défis en énergie actuels du Burkina Faso, mais aussi ses racines culturelles et ses lieux historiques. Le jeu associe le besoin de changement et d'innovation au respect des valeurs et des traditions et nous rapproche du cœur de Ouagadougou.

Le développement des jeux Enter Africa
Pendant un an, 15 équipes dans 15 pays ont développé des jeux locaux à jouer sur les téléphones mobiles. Les jeux crées par les 15 équipes africaines du projet Enter Africa anticipent les processus de transformation de nos villes et envisagent des scénarii futurs : quels défis pour l’infrastructure, la culture et l’environnement émergent ? Comment peuvent-ils être vécus et résolus de manière ludique?

L'équipe de Ouagadoudou
Evélia Essenam Gadegbeku, Haroun Yasser Sangare, Alain Romuald Kpoda, Schadrac Ky, Odilon Yann Simpore, Zoulfaou Dankourma, Jacob Ibrahim Konfe, Damoh Gérard Blamsia, Yaziid Konate
 
Contact : +226 77 27 46 48 /74 64 64 34
www.facebook.com/enterafricaouaga