Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Jeff Lemire
« La bande dessinée a le pouvoir de raconter n’importe quel type d’histoire »

Jeff Lemire dans son atelier
Foto: Jeff Lemire's studio © Jeff Lemire

Jeff Lemire, illustrateur canadien primé et auteur de romans graphiques, a visité le Salon international de la bande dessinée Erlangen en juin 2018. Il est connu tant pour ses illustrations parues chez DC et Marvel Comics que pour ses propres histoires, et tout particulièrement sa trilogie Essex County publiée en 2009.


Le Goethe-Institut Toronto s’est associé au Salon international de la bande dessinée d’Erlangen pour réaliser un entretien filmé avec Jeff Lemire, bédéiste canadien primé. Cette année, le Salon l’accueillera en tant qu’invité spécial et présentera une exposition de ses œuvres. Le Salon international de la bande dessinée d’Erlangen est l’un des événements les plus importants de la bande dessinée et des romans graphiques dans le monde germanophone.

Jeff Lemire est un graphiste canadien né en 1976 dans le comté d’Essex, en Ontario. Après avoir étudié le cinéma pendant quelques années, il a décidé de se tourner vers les romans graphiques. Il a commencé à dessiner et à écrire ses propres histoires, lesquelles se distinguent par son style brut et laconique. Lemire a fait ses débuts avec Lost Dogs, en 2005. Il a également conçu de nombreuses illustrations pour Marvel et DC Comics, en travaillant entre autres sur des titres tels que Superboy et Animal Man.

En 2009, il a publié sa trilogie primée Essex County, inspirée par son enfance dans le comté d’Essex où il a grandi. Bien que l’histoire semble autobiographique, Lemire explique qu’à la base, il n’avait aucunement envie de raconter des histoires spécifiquement canadiennes. Ce n’est que lorsqu’il est retourné dans son comté d’enfance que le « lieu [est devenu] une partie de [ses] histoires ». Cela dit, il ne souhaitait pas dresser un tableau parfait du Canada; il voulait plutôt raconter sa propre histoire. Lemire y a vu l’occasion de « créer des versions fictives de [lui]-même ».

L’un des succès importants de Lemire est le roman graphique Secret Path (2016), qu’il a coproduit avec le musicien Gord Downie. Secret Path raconte l’histoire tragique d’un garçon des Premières nations qui est décédé en 1966 lorsqu’il a quitté un pensionnat canadien et tenté de rentrer chez lui, à plus de 600 km. Pour Lemire, la bande dessinée est plus qu’une forme de divertissement; elle peut aussi aborder des questions et des enjeux de taille, comme le font le cinéma et la littérature. « La bande dessinée a le pouvoir de raconter n’importe quel type d’histoire », dit-il. Les œuvres et les illustrations de Lemire explorent toutes sortes de thèmes et de genres : des superhéros à la science-fiction, en passant par les sensations fortes et l’histoire.

La bande dessinée est une forme d’art fascinante et donne un aperçu d’un pays et d’une culture. La scène de la bande dessinée allemande grandit et gagne en popularité. Le Goethe-Institut Toronto a travaillé en étroite collaboration avec plusieurs graphistes et artistes allemands ainsi qu’avec le Toronto Comic Arts Festival (TCAF) afin d’attirer des représentants de la scène allemande vers les auditoires canadiens.

Dans le cadre de l’échange international entre le Goethe Institut, le TCAF et le Salon international de la bande dessinée d’Erlangen, Jeff Lemire sera présent au festival de cette année à Erlangen. L’entretien a été réalisé par Lars von Törne, journaliste berlinois du Tagesspiegel.