Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Musikrückblick 2018© Colourbox

Regard rétrospectif sur la musique allemande en 2018

Ich baue Wände voll erzeugter Ängste 

(Je construis des murs de peurs provoquées)                                                 

(Schorsch Kamerun)

D'un point de vue politique et social, 2018 a été -encore- une année difficile. En outre, il y a eu des changements radicaux dans les marchés traditionnels tels que les formats de médias physiques : pratiquement tous les magazines de musique allemands importants ont été enterrés, et même les nouveaux albums apparaissent de plus en plus exclusivement sous forme de streaming (bien que dans une sorte de contre-mouvement, souvent en parallèle, dans le format nostalgique du vinyle).

Cependant, la volonté de s'engager dans des discussions inconfortables reste intacte sur la scène musicale allemande. Les exemples sont les fruits de la discussion sur le genre dans le jazz allemand, les raves contre la droite, ou le large front contre l'antisémitisme dans le hip-hop allemand qui a finalement conduit à l'annulation du plus grand prix de musique allemand, l'Echo : ce ne sont que quelques exemples d'une culture musicale résistante, dont la tendance à prendre des positions claires était plus nécessaire que jamais l'an dernier.