Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Image & Bias Kurzfilmprogramm© Goethe-Institut San Francisco

Goethe on demand : Préjugés dans les technologies
Court métrages

Langue DE, EN
Sous-titres EN
Genre Court-métrages
Pays Allemagne, États-Unis
Année 2001 - 2020
Réalisation Brenda Lien, Veneta Androva, Björn Melhus, Halina Kliem, Jürgen Trautwein, Silvia Nonnenmacher, Vera Sebert, Harun Farocki
Longueur 84 minutes
FSK  16 ans

De manière ludique, expérimentale, artistique, surprenante et provocante, les courts-métrages rassemblés ici questionnent l'utilisation et nos rapports avec les technologies ainsi que les effets des structures sociopolitiques profondes sur les algorithmes. Ils nous donnent un aperçu des machines et présentent des visions à la fois utopiques et dystopiques de futurs post-humanistes.

Call of Comfort de Brenda Lien (DE 2018, 9') traite de notre vie privée en ligne, qui est victime de notre demande de confort ainsi que de la promesse d'une vie optimisée. AIVA (DE 2020, 13') de Veneta Androva analyse avec humour la « neutralité » de l'intelligence artificielle et déconstruit au passage le mythe du génie masculin. Le court-métrage de science-fiction expérimental de l'artiste vidéo Björn Melhus, SUGAR (DE 2019, 20'30), nous confronte à un avenir post-humaniste et post-capitaliste dans lequel les robots cherchent à sortir des chambres d'écho des monologues auto-réferentiels dénués de sens laissés par les humains. Le récit spéculatif The AIs (DE/USA 2021, 7'34) de Halina Kliem est une histoire expérimentale sur l'apprentissage et le désapprentissage, sur notre conscience et sur les relations de travail, la dynamique des préjugés et le changement - un dialogue entre êtres humains et non humains. Le film explore nos propres idées sur nous, les humains, les boucles de rétroaction, les systèmes chaotiques et les machines qui répètent des schémas historiques. Meta_Face (USA 2017, 2'09) de Jürgen Trautwein et Silvia Nonnenmacher réfléchit à la façon dont les grands réseaux sociaux que nous alimentons quotidiennement avec nos recherches, nos mises à jour de statut et nos services de localisation en savent plus que nous sur nos obsessions et nos dépendances. Vera Seberts et Harun Farocki dirigent notre regard vers les machines : que se passe-t-il lorsque les éléments du langage visuel et les métatextes sont dépouillés de leurs contextes ? Flüssige Wesenszüge einer Bildapparatur (DE/AT, 2019, 7'22) présente une chorégraphie poético-expérimentale de codes et de symboles. Dans de nombreuses juxtapositions, Auge/Maschine III (DE, 2003, 25') examine les techniques « intelligentes » de traitement de l'image et la « vision opérationnelle », ainsi que la relation entre l'homme, la machine et la guerre moderne : quelles sont les conséquences sociopolitiques, mais aussi humanistes, lorsque les machines (de guerre) bloquent les informations « excédentaires ».

Certains des films présentés ici, contiennent des scènes graphiques de nudité.

Disponible à partir du 18 novembre Regarder ce film maintenant