NAVIGATION EN INTERIEUR DANS LES BIBLIOTHEQUES LE SMARTPHONE CONDUIT A LA SALLE DE LECTURE

La navigation en intérieur aide à s’orienter dans les bibliothèques
Photo (détail) : © BSB/Bokowsky+Laymann

Les systèmes de navigation pour espaces fermés sont de plus en plus répandus. Grâce à eux, les visiteurs de bibliothèques et de musées peuvent consulter des informations ciblées et basées sur le lieu.

Les grandes bibliothèques, en tant qu’havres de la connaissance et espaces consacrés à l’apprentissage, sont souvent situées dans des bâtiments impressionnants et imposants. On trouve en leur sein une offre variée de lieux d’apprentissage et de prestations : salles de lecture, espaces d’exposition, comptoirs d’information et d’inscription et bien sur de prêt. En raison de couloirs longs qui se ressemblent souvent et d’un grand nombre d’escaliers et d’étages, les nouveaux utilisateurs et les visiteurs éprouvent parfois des difficultés à s’orienter.

Aujourd’hui, la navigation en intérieur peut permettre d’accéder à tout moment à une vue d’ensemble et de choisir directement le bon trajet pour arriver à destination. Grâce à des technologies basées sur les ondes radio, chaque smartphone peut être capable de calculer sa position même à l’intérieur d’un bâtiment, dans la mesure où ses capteurs mesurent la puissance des signaux environnants. Ces signaux peuvent par exemple provenir de réseaux Wi-Fi ou d’émetteurs spéciaux de la taille d’une boîte d’allumettes, des « beacons » (fr. : balises, émetteurs de localisation).

BALISES NUMERIQUES

Toutes les grandes entreprises technologiques offrent déjà leurs propres systèmes : en 2013, Apple a mis sur le marché ses iBeacons, un an plus tard Samsung présentait le service Proximity et, en juillet 2015, Google dévoilait son système de balises Eddystone. La technologie de localisation awiloc, développée par le Fraunhofer - Institut für Integrierte Schaltungen (institut pour les circuits intégrés) à Erlangen en Bavière, privilégie quant à elle les routeurs privés, les bornes Wi-Fi ou d’autres réseaux d’entreprise. Le smartphone utilise pour cela la fonction Wi-Fi adaptée à l’appareil, tout comme d’ailleurs le service Google Maps Indoor.

Ces systèmes de navigation et de localisation sont généralement associés à une application. Celle-ci contient également des cartes élaborées en amont permettant d’attribuer les valeurs des mesures aux sites correspondants. Les signaux mesurés sont comparés aux cartes et le site peut alors être affiché dans l’application. La précision de la position identifiée varie dans le meilleur des cas entre un et deux mètres.

Le commerce de détail en Allemagne, mais aussi les bibliothèques allemandes, misent sur la technologie des balises. Celle-ci permet au commerce de détail d’utiliser non seulement la navigation et la collecte de données client mais aussi le marketing localisé, qui attire l’attention sur des promotions ou de nouveaux articles aux endroits adéquats. Les balises sont aussi une opportunité pour les bibliothèques. Les smartphones des visiteurs et utilisateurs peuvent les orienter avec précision dans les bâtiments et leur fournir des informations supplémentaires aux bons endroits.

DES OPPORTUNITES POUR LES BIBLIOTHEQUES

C’est cette approche qu’a choisie la bibliothèque nationale bavaroise de Munich en lançant au printemps 2016 l’application « BSB-Navigator ». Elle est la première et, pour l’instant, l’unique bibliothèque d’Allemagne dans ce cas. 250 balises ont été installées dans le bâtiment. Une carte numérique disponible via l’application contient plus de 70 destinations importantes dans la bibliothèque ainsi que les informations correspondantes. Les utilisateurs choisissent la destination souhaitée via la fonction de recherche ou une liste d’endroits intéressants et l’application les y conduit ensuite par le trajet le plus direct.
Deux visites guidées sont également intégrées dans le navigateur BSB. Les circuits « visite globale » et « visite touristique » conduisent les visiteurs de la bibliothèque sur un trajet défini à travers la bibliothèque et des endroits intéressants et importants. Lorsque le mode « Discovery » est activé, les visiteurs reçoivent des informations par message sur leur smartphone dès qu’ils se trouvent près d’un lieu ou d’un objet intéressant.

La bibliothèque nationale bavaroise a veillé, en tant qu’institution publique, à ce que toutes ces fonctions du navigateur BSB respectent la protection des données. L’application fonctionne entièrement hors ligne et, contrairement aux commerces de détail, ne transmet aucune donnée relative aux déplacements des utilisateurs.

APPLICATIONS DE NAVIGATION POUR LES MUSEES

Le système de localisation awiloc du Fraunhofer-Institut ne prévoit aucune transmission de données utilisateurs. C’est peut-être aussi la raison pour laquelle certains musées allemands se sont décidés à utiliser la technologie dans le cadre des « systèmes de visite de musée ». Le musée de la culture industrielle de Nuremberg met à disposition de ses visiteurs des iPod tactiles depuis déjà 2010. Ils repèrent précisément votre position et fournissent des connaissances générales sur les œuvres exposées – en tout 180 supports vidéos, audio et textuels.

Le musée national d’art égyptien de Munich n’offre pas uniquement des informations sur les objets mais également huit visites guidées de l’exposition. Il existe d’autres musées allemands proposant de tels guides multimédias : le Heinz Nixdorf MuseumsForum de Paderborn, le plus grand musée au monde sur les ordinateurs, et la Haus der Geschichte Baden-Württemberg à Stuttgart. Contrairement au navigateur BSB, ces musées proposent leurs applications de navigation uniquement sur des appareils de prêt. Une publication libre est impossible pour des raisons de droits de licence.

Les applications de navigation en intérieur, qu’elles soient basées sur les balises ou le Wi-Fi, apportent un service précieux à l’offre des bibliothèques et musées. L’utilisation de ces applications devrait être particulièrement utile aux institutions importantes, surtout lorsque celles-ci disposent de grandes surfaces pour accueillir leurs visiteurs et utilisateurs ainsi que de plusieurs bâtiments et sites.