Boucherie Atlantique

  • Du pain allemand à la Boucherie Atlantique © Goethe-Institut Montreal
    Du pain allemand à la Boucherie Atlantique
  • Du pain allemand à la Boucherie Atlantique © Goethe-Institut Montreal
    Du pain allemand à la Boucherie Atlantique
  • La charcuterie Boucherie Atlantique à Côte-des-Neiges © Goethe-Institut Montreal
    La charcuterie Boucherie Atlantique à Côte-des-Neiges
  • Beaucoup de produits allemands et suisses © Goethe-Institut Montreal
    Beaucoup de produits allemands et suisses

Boucherie Atlantique

Située au centre géographique de la ville de Montréal et sur le versant ouest du Mont-Royal, la charcuterie austro-allemande Boucherie Atlantique est devenue depuis son ouverture en 1962 par Wolfang et Herta Lustig, un lieu gastronomique incontournable pour ceux et celles qui adorent la cuisine ainsi que les produits gastronomiques allemands.

Wolfgang, boucher de formation originaire de Baden-Baden dans la Forêt-Noire, rencontra son épouse Herta, d'origine autrichienne, lors d'un séjour d'un an au Canada. Depuis, cette première année s'est prolongée sur plus de 50 autres années durant lesquelles, avec son épouse Herta décédée en 2017, Wolfang a tenu les rênes de cette boutique de charcuterie très fréquentée et appréciée du public. Son fils Werner, maître boucher, et sa fille Birgit, hôtelière formée à l'école d'hôtellerie de Bad Ischl, se sont joints à l'entreprise familiale. À Bad Ischl, Birgit rencontra Gerald Voegel, né à Bregenz, qui allait devenir son mari. Ce dernier est le créateur et le responsable de toute la gamme des diverses salades et autres petits plats qui y sont offerts. C'est d'ailleurs avec beaucoup de fierté dans la voix que Gerald raconte comment les trois générations familiales se retrouvent souvent les samedis pour travailler ensemble alors que Melanie et Alexander, ses enfants, étudiants de l'université Concordia, s'impliquent tout autant dans la petite charcuterie.
 
Située dans le quartier Côte-des-Neiges, l'un des quartiers les plus multiculturels de la ville de Montréal, l'Atlantique, comme on appelle ici la charcuterie, est fréquentée du matin jusqu'au soir par des personnes d'origines diverses attirées ici par des spécialités typiques de l'Europe centrale. Qu'il s'agisse d'immigrants nostalgiques à la recherche de plats cuisinés maison et de saveurs leur rappelant leur jeunesse, d'étudiants ou d'étudiantes des universités anglophones qui se mettent à la queue leu leu pour déguster un délicieux pain de saucisse ou d'un père de famille, québécois de souche, qui veut faire découvrir à ses amis le goût d'une véritable choucroute originale allemande ou, mieux encore, préparer un plat de nouilles souabes Spätzle, tous viennent à l'Atlantique pour la qualité inégalée et la diversité de ses produits européens. À la cuisine Traditionnelle que l'on y retrouve, s'ajoute en plus l'atmosphère agréable du petit magasin qui constitue un attrait supplémentaire pour beaucoup de ses clients.
 
Un touriste venant d'Europe centrale ne trouverait à l'Atlantique aucun produit qui ne lui serait étranger. Naturellement, l'on peut magasiner tous les jours en allemand, tout autant qu'en français ou en anglais. Les paupiettes de bœuf, Kassler, terrines de viande et goulash s’ajoutent à la variété de produits de la cuisine traditionnelle hongroise et allemande, les saucisses campagnardes, les saucisses à griller de Nuremberg ou encore le copieux saucisson de Debrecen. Le filet de hareng en sauce à la crème est particulièrement remarquable pour son goût indescriptible. Il ne faut pas non plus oublier le côté sucré : que ce soit le strudel aux pommes ou le gâteau aux prunes, pour ne nommer que ceux-là, tous les desserts classiques se retrouvent à l'Atlantique. À l'approche de la saison hivernale, tous les petits plaisirs de Noël comme le Christstollen de Dresde, les pains d'épice et les étoiles à la cannelle constituent un régal que les clients aiment à s'offrir, particulièrement lorsqu'on a soi-même été élevé dans ces traditions. Les mines réjouies de ceux et celles qui, provenant d'autres cultures, font la découverte d'un nouveau monde de saveurs durant ce voyage à travers l'Atlantique, parlent d'elles-mêmes !