La galerie Ingrid Mueller Art & Concepts

  • Ingrid Mueller Art & Concepts        © Ingrid Mueller Art & Concepts
    Ingrid Mueller Art & Concepts
  • Ingrid Mueller Art & Concepts © Ingrid Mueller Art & Concepts
    Ingrid Mueller Art & Concepts
  • Ingrid Mueller Art & Concepts © Ingrid Mueller Art & Concepts
    Ingrid Mueller Art & Concepts

La Galerie « Ingrid Mueller Art & Concepts »

Dans leur bungalow blanc et rouge sur un petit monticule au bout de la rue Lynnhaven, dans l’un des plus beaux quartiers résidentiels de Fredericton, les galeristes Ingrid et Peter Mueller présentent des tableaux de leur collection réalisés par les meilleurs artistes du Nouveau-Brunswick et des provinces atlantiques. La spacieuse maison de ce couple fait office de galerie où l’on peut tranquillement sur rendez-vous admirer et acheter des œuvres d’art en dehors des vernissages.

Après avoir été accueilli par Ingrid Mueller dans cette maison moderne à l’architecture intéressante, construite au milieu des années soixante, il est possible de faire un tour guidé à travers l’exposition et de contempler les tableaux, graphiques, sculptures, céramiques et photographies exposés dans des pièces lumineuses. Selon l’exposition, on y voit des œuvres d’artistes talentueux, établis ou émergents, que ce soit de l’art abstrait ou concret, de portraits, de paysages ou d’objets d’artisanat. Le couple s’est fixé des critères de niveau international et s’attache à acquérir des œuvres des meilleurs artistes de la côte Est du Canada.
 
Depuis environ vingt ans, Ingrid Mueller et son mari contribuent à l’enrichissement du milieu artistique de Fredericton. Avant de rendre sa collection accessible dans sa propre maison, madame Mueller a dirigé sa galerie à différents endroits à Fredericton et exposé des œuvres dans des lieux publics, comme des restaurants et des centres de congrès. Elle a en outre organisé de grandes expositions, comme l’exposition Marion McCain pour la galerie Beaverbrook. Ingrid Mueller a été invitée à de nombreuses expositions en Allemagne consacrées à l’art de la côte atlantique, notamment aux 2006 Transit-Atlantic Crossings, Deutsche Werkstätten Hellerau, Dresde; à la Kunstmesse Karlsruhe (art Karlsruhe 2006) et à la Galerie Schloss Mochental, Ehingen.
           
Par l’entremise de « The Entrepreneur Academy », Ingrid Mueller offre des ateliers pour artistes et les conseille à propos de leur carrière. Selon elle, le travail avec les artistes, les salles d’exposition alternatives, les échanges et le regard critique sont à la base de l’inspiration artistique. Ce n’est donc pas un hasard si « Ignite Fredericton », une initiative de la ville de Fredericton pour moderniser les structures publiques et privées, a retenu ses services en tant qu’experte dans le domaine des arts visuels au sein de son conseil d’administration. Ingrid Mueller, la « Peggy Guggenheim » du Nouveau-Brunswick, comme certains l’appellent, et son mari Peter regorgent d’idées, qui vont au-delà de la promotion des arts visuels dans l’est du Canada et la formation continue de la relève artistique. À titre d’exemple, Peter développe un projet de construction de maisons écologiques pour aînés le long de l’idyllique fleuve Saint-Jean.
 
Lorsque le couple cherchait un lieu de vie approprié pour leur famille et leurs activités artistiques, leur choix s’est arrêté sur Fredericton, et pas uniquement parce que l’ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick, Frank McKenna, avait invité les investisseurs dans le domaine des médias et les entrepreneurs à venir s’y établir, mais aussi parce que la galerie Beaverbrook, l’Université du Nouveau-Brunswick, l’Université Saint-Thomas et le New Brunswick College of Craft and Design offraient un environnement artistique et intellectuel d’une grande richesse. Les parents d’Ingrid étaient originaires de Karlsruhe et Coblence, et avaient émigré au Canada dans les années 1950, tandis que ceux de Peter venaient de la région de Lübeck. Le couple s’est rencontré dans une galerie de Fribourg, où Ingrid, germaniste de formation et amateur d’art, tenait une école privée où on enseignait l’anglais aux gens d’affaires. Peter connaissait beaucoup de succès en tant qu’architecte et s’adonnait déjà à sa passion de collectionneur d’art. Les deux ont en commun l’engagement pour l’art moderne, le bon goût, la créativité et le plaisir d’innover.