Werner Ernst Noffke : architecte d'Ottawa

  • La maison de W.E. Noffke © Goethe-Institut Montreal
    La maison de W.E. Noffke
  • La maison de W.E. Noffke © Goethe-Institut Montreal
    La maison de W.E. Noffke
  • La maison de W.E. Noffke © Goethe-Institut Montreal
    La maison de W.E. Noffke

Werner Ernst Noffke : architecte d'Ottawa

Les réalisations architecturales de W.E. Noffke comptent, outre des maisons d'habitation, des églises magnifiques, des hôpitaux, des écoles et autres bâtiments de services publics, ainsi que des édifices commerciaux. Parsemées dans toute la ville d'Ottawa, les réalisations de cet architecte polyvalent ont marqué le paysage de la ville. Noffkke laisse derrière lui plus de 200 bâtiments conçus avec soin dans les moindres détails.

Le 19 juin 2012, une plaque a été dévoilée en son honneur sur le site de « Clemow Estate East ». Ce terrain a été reconnu site historique en 2011. La plaque commémorative se trouve dans le parc de Patterson Creek près de l'avenue Clemow. Elle se veut un hommage au travail de W.E. Noffke qui réalisa ici dans les années 1920 dix maisons d'habitation. Pendant que W.E. Noffke mariait le cadre pittoresque de la colline avec des architectures de maisons d'habitation faites de charpentes en bois et de pierres naturelles, il faisait ressortir ,dans ce décor naturellement sobre et pastoral, l'élégance néocolonialiste des demeures blanches aux toits en croupe faits de tuiles rouges émaillées. Noffke pourvut sa propre demeure de Patterson Creek des caractéristiques habituelles qui furent sa signature architecturale : travail élaboré de maçonnerie décorative, ouvertures de fenêtres et de portes ornementées, cheminée remarquable sur le mur extérieur, fronton triangulaire et tuiles de toit rouges. La lucarne qui trône au-dessus de la véranda permet à la lumière et à l'espace de laisser la nature pénétrer à l'intérieur de la demeure alors que les boiseries et les vitraux créent une atmosphère agréable et chaleureuse.

W.E. Noffke est né en Poméranie le 9 avril 1877. Il vint avec sa famille à Ottawa en 1883 alors qu'il n'avait que 6 ans. Il fréquenta l'école allemande sur la rue Wilbrod. Celle-ci était alors reliée à l'église évangélique Saint-Paul. À l'âge de 14 ans, il débuta son apprentissage avec l'architecte Adam Harvey (1845-1918) qui était originaire de Thüringen. Ce dernier avait en 1887 transformé l'église Saint-Paul originellement toute de bois construite en une grande église de style néogothique. Une fois son apprentissage terminé, Noffke travailla ensuite pour l'architecte Moses Chamberlain Edey. À ses côtés, il se familiarisa avec plusieurs styles architecturaux, outre le roman et le gothique. En 1901, le jeune architecte prit son indépendance. Sa première commande fut un immeuble de 6 appartements. Son talent lui valut une réputation enviable et, comme les nouvelles allaient vite dans la petite ville qu'était alors Ottawa, il obtint de nouveaux contrats pour la construction de maisons d'habitation. En ce temps-là, il n'existait au Canada aucun programme structuré de formation en architecture. Les candidats ne pouvant aller étudier aux États-Unis ou en Europe devaient après un temps d'apprentissage prendre en plus des cours d'art et d'histoire de l'art qui étaient réglementés par le Ministère de l'Éducation de la province de l'Ontario. Ce n'est qu'en 1907 que fut fondée la première association régionale d'architectes connue sous le nom d'Ontario Association of Architects. Noffke présida cette association en 1910 et 1911. 
 
La créativité de cet architecte très productif et aux styles divers ne se limita pas à la seule ville d'Ottawa. Plus de 20 églises réalisées par Noffke se trouvent en Ontario alors que plusieurs écoles à travers le Canada ont aussi été conçues par cet architecte. Le livre de Shannon Rickett intitulé « Werner Ernst Noffke: Ottawa's Architect » contient la liste complète de toutes ses réalisations ainsi que des dessins, des plans et le répertoire des rues.