Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Julien Dallaire Charest

se consacre à temps plein à l’illustration, la bande dessinée et le rock‘n’roll. Il fait entre autres des entrevues BD pour le disquaire le Knock-Out et des couvertures de romans jeunesse ( L’abomination du Lac Crystal ). Actif dans les collectifs et l’autoédition ( Copinet Copinot, Serge , Pogneurs de spectres ), il travaille présentement sur un album de bande dessinée solo tout en s’impliquant dans la scène culturelle de la ville de Québec.

Julien Dallaire Charest© Julien Dallaire Charest
Julien Dallaire Charest: Réconciliation© Julien Dallaire Charest

Beaucoup de problèmes viennent de l’incompréhension

Peux-tu nous dire ce que tu voulais transmettre dans ton travail ? Quelles sont les idées et les inspirations qui ont mené à la création de l'œuvre ?

Le thème de réconciliation m’a toute de suite apporté à la méconnaissance quand même générale des nations autochtones canadiennes des autres citoyens. Dans mon travail en bande dessinée je suis beaucoup dans la fiction, j’ai eu envie d’essayer de parler un peu de mes expériences vécues lors de mon enfance sur la Côte-de-Beaupré et le lien particulier que nous avions avec les visiteurs lors de la Neuvaine.

Pourquoi le thème de la réconciliation est-il important pour toi ?

Je pense que beaucoup de problèmes viennent de l’incompréhension. L’être humain est une créature sociable, mais qui s’exprime parfois mal ou ne met pas l’énergie à être à l’écoute de son prochain. C’est très important pour moi de prendre les moyens pour tenter que tout le monde s’entende bien dans ma vie personnelle, alors la réconciliation au sens plus large est d’autant plus primordiale. Si on a fait des trucs pas plaisants, c’est de s’outiller et mettre les efforts pour réparer ou du moins atténuer nos torts.

Comment s'est déroulé le processus de création de cette œuvre d'art? (Prévois-tu plutôt beaucoup à l'avance, et qu'est-ce que est créé en premier - le texte ou l'illustration ? Quels médias et quelles méthodes as-tu utilisés) ?

J’ai travaillé un peu à l’envers de ma méthode habituelle. J’avais l’idée de mettre la basilique Sainte-Anne en gros sur la page, et ensuite le reste de ma composition s’est formée un peu selon les éléments que je voulais présenter. J’ai cherché beaucoup de références photo pour m’aider dans le dessin. Ensuite j’ai écrit mon texte, placé les cases et ajusté mes images pour que le tout se lise bien. Ce projet a été fait de façon complètement numérique avec ma tablette graphique.

Pour En Savoir Plus Sur Le Travail De Julien

vous pouvez lui suivre sur Instagarm ou Facebook ou visiter son site web:
Instagram 
Facebook
site web