Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Katja Klengel

Katja Klengel, née en 1988, est une dessinatrice de bande dessinée et scénariste allemande originaire de Berlin. En grandissant avec le manga, elle a trouvé son propre style de dessin, combinant l'influence des bandes dessinées Sailor Moon de Naoko Takeuchi avec l'esthétique des bandes dessinées indépendantes américaines.

Katja Klengel
Katja Klengel „Versöhnung"© Katja Klengel

Traduction française

Adolescente, j’ai appris que l’amour et la gentillesse étaient réservés aux personnes minces. Tous les garçons de l’école voulaient parler à ma meilleure amie, qui était « mince », alors qu’on ne faisait que se moquer de moi.
 
Avez-vous rencontré Katja? Elle est géniale.
 
Tu veux dire cette grosse laide?
 
À 18 ans, j’ai sombré dans un trouble alimentaire. J’étais enfin mince, mais je ne recevais toujours pas l’amour que je pensais mériter.
 
Tu es trop maigre! Tu sais, les garçons aiment s’agripper à quelque chose.
 
Trop grosse, trop maigre...! Comment oses-tu? Je ne suis pas là pour te plaire.
 
J’ai réalisé que la haine, le manque de respect et l’humiliation du corps ne cesseront pas, peu importe à quoi je ressemble. J’ai donc essayé d’accepter, voire d’aimer, mon corps et de m’opposer aux images irréalistes du corps. Mais il est difficile de se réconcilier avec mon corps après avoir vécu cet enfer.
 
C’est là que j’ai réalisé que j’accordais trop d’importance à mon corps et pas assez à ma personnalité et à mes talents. La valeur ne se mesure pas au poids ou à la taille des vêtements. Pour me réconcilier avec mon corps, il fallait que je me réconcilie avec mon esprit et que je m’observe comme un tout.
 
Je suis
-       intelligente
-       drôle
-       créative
-       aimable
-       empathique
-       sensible
-       honnête
-       loyale
-       romantique
-       passionnée
 
Je suis
-       encore toutes ces choses.

Le problème structurel de l'objectivation

Peux-tu nous dire ce que tu voulais transmettre avec cette œuvre ? Quelles idées ou sources d’inspiration as-tu voulu prendre en considération lors de sa création?
 
D'une part, ma bande dessinée traite d'une confrontation très personnelle avec mes troubles du comportement alimentaire et ma propre image corporelle déformée, et d'autre part, elle aborde le problème structurel de l'objectivation des femmes (au fait, MS Word ne connaît même pas ce mot. Je me demande pourquoi). Les médias communiquent des idéaux de beauté misogynes et irréalistes que les femmes ne peuvent pas atteindre.
 
Une industrie entière repose sur le manque de confiance en soi des femmes qui tentent désespérément de répondre aux exigences qui leur sont imposées en utilisant des lotions pour le visage, des rasoirs et des boissons amaigrissantes. Les femmes doivent être belles, à la maison, dans leur quotidien et surtout au travail. Cela conduit à l'inégalité et à l'injustice.

Les femmes minces ont plus de chances d'être embauchées que les femmes grosses car ces dernières sont stigmatisées comme étant paresseuses.

Les femmes noires sont moins souvent embauchées que les femmes blanches. Pour avoir une chance sur le marché du travail, elles adaptent leur apparence aux idéaux de la beauté blanche. Dans l'ensemble, les femmes sont réduites à leur apparence extérieure pour les maintenir soumises, pour les distraire de leurs capacités et du fait qu'elles ont quelque chose de significatif à dire et pourraient intervenir dans des domaines de la société dominés par les hommes.
 
Et si la femme ne peut pas s'y conformer, il en résulte une honte du corps et de la misogynie. Mais si elle plaît trop, elle est étiquetée comme une salope.

Non seulement il est difficile de trouver une sortie à ce paradoxe systématique, mais il est également difficile d'établir une relation normale avec son propre corps et d'échapper à ce lavage de cerveau.

Pourquoi est-ce que le thème de la réconciliation est important pour toi ?

Le thème de la réconciliation avec son propre corps joue un rôle essentiel dans ma vie quotidienne. Mon trouble alimentaire a entraîné de graves problèmes de santé, que je n'ai pu contrôler qu'au moyen d'une thérapie. Mais ce désordre fera toujours partie de moi.

Alors, comment puis-je me sentir à l'aise dans mon corps, voire me réconcilier avec lui, afin de mener une vie plus satisfaisante ? Et dois-je aimer mon corps autant que le mouvement de "Positivité corporelle" le stipule, ou puis-je simplement être reconnaissante à mon corps de me porter - et ainsi cesser de me concentrer excessivement sur mon corps ?
 
Peut-être la réconciliation ne pourra-t-elle avoir lieu que lorsque je consacrerai une plus grande attention à mes capacités et à mes talents, qui génèrent des sentiments plus positifs ??

À quoi ressemblait le processus créatif lors de la création de cette oeuvre ? (La cartographies-tu dans un plan à l'avance, travailles-tu d'abord sur le texte, puis sur l'illustration ou vice versa? Tu peux également parler du support ou des méthodes que tu utilises pour créer l'oeuvre.)
 
D'abord, j'ai écrit le texte. Ensuite, j'ai dessiné un story-board approximatif et j'ai planifié la manière dont je distribuerais le texte et les images sur la page. Puis j'ai fait un croquis au crayon et un dessin final au crayon. Ensuite, j'ai scanné la page. Pour ce projet, j'ai collaboré avec Adrian vom Baur - il a fait le coloriage de la bande dessinée avec Photoshop.

Que souhaiterais-tu nous dire d'autre pour nous permettre de mieux comprendre ton œuvre ?

En plus de cette bande dessinée, je fais surtout des bandes dessinées autobiographiques, qui apparaissent sur mon blog et sur Instagram. Quelques bandes dessinées autobiographiques sur le féminisme ont été publiées en 2018 dans le livre Girlsplaining dans les éditions Reprodukt.
 

À Propos de L'Autrice

Katja Klengel, née en 1988, est une dessinatrice de bande dessinée et scénariste allemande originaire de Berlin. En grandissant avec le manga, elle a trouvé son propre style de dessin, combinant l'influence des bandes dessinées Sailor Moon de Naoko Takeuchi avec l'esthétique des bandes dessinées indépendantes américaines. De 2008 à 2014, elle a étudié l'art à la HfBK de Dresde, puis le scénario à la Dffb (Deutsche Film-und Fernsehakademie Berlin).
 
En 2018, elle a complété ses études de scénario avec le projet Vesta, une série fantastique. Pour Vesta, elle a reçu un prix de parrainage du MDM de l’Akademie für Kindermedien ainsi qu’une nomination pour le First Steps Award dans la catégorie scénario.

Sur Instagram, elle publie des bandes dessinées de journaux intimes autobiographiques sous le titre Blattonisch. Des bandes dessinées moins récentes ont été publiées par Schwarzer Turm en 2012. La même année, sa bande dessinée de 100 épisodes Als ich so alt war a été publiée dans le journal F.A.Z.
 
Cette bande dessinée séquentielle a été présentée à un public francophone sous le titre Quand j'avais ton âge par la maison d'édition Casterman en 2018.
En 2017, elle a écrit et dessiné sa rubrique de bande dessinée Girlsplaining pour le magazine en ligne Broadly, qui a également été publié sous forme de livre par la maison d'édition de bandes dessinées Reprodukt en 2018.

Médiaux sociaux

Blog
Instagram