Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Réalité virtuelle
Des projets RV made in Germany

Plonger dans une réalité virtuelle
Plonger dans une réalité virtuelle | Photo (détail): © Adobe

Dix projets allemands de réalité virtuelle et de vidéo à 360° que vous devez absolument connaître
 

De Verena Dauerer

Plonger dans une autre réalité, créée artificiellement : dans les musées ou à l’école, dans la publicité ou le marketing, dans le journalisme ou en psychothérapie, partout, on expérimente avec la technologie et on explore de nouveaux champs d’application. Voici dix sociétés, institutions ou chercheurs qui font progresser le développement de la réalité virtuelle (RV) en Allemagne.

VR-Nerds

Le tout-en-un, à la fois les jeux d’ordinateurs et le sport, c’est le rêve des vrais fans de jeux électroniques. Dans Tower Tag, un jeu de tir RV créé par la société de production de Hambourg  VR-Nerds, les participants jouent les uns contre les autres dans des mondes virtuels à l’aide de pistolets laser virtuels. Les décors ressemblent tellement au terrain de jeu réel que les joueurs vont jusqu’à ressentir ce qu’ils voient à travers leurs lunettes RV, par exemple lorsqu’ils se cachent derrière une colonne. Les VR-Nerds organisent des événements sportifs virtuels, les tournois Tower Tag, qui se situent dans l’univers de la réalité mixte, à mi-chemin entre le réel et le virtuel. La société VR-Nerds s’est spécialisée notamment dans la production de jeux RV mais elle gère aussi un portail d’actualités populaire autour de la thématique de la réalité virtuelle et de la vidéo 360.

gamelab.berlin

Comment danse-t-on dans un environnement virtuel ? La chorégraphe Einav Katan-Schmid a conçu en collaboration avec gamelab.berlin une performance RV dans laquelle des danseurs se meuvent dans leur propre monde. Dans leur précédent colloque sur les courants de la danse RV, les partenaires ont également analysé les techniques corporelles de danseurs professionnels. gamelab.berlin est un projet du laboratoire interdisciplinaire « Bild Wissen Gestaltung » (Image Savoir Création), un cluster d’excellence de l’Université Humboldt à Berlin. Fondé en 2013 par le théoricien du théâtre et philosophe Thomas Lilge, celui-ci s’intéresse à tout ce qui concerne la réalité virtuelle et les jeux, du storytelling transmédia à la gamification en passant par les serious games.

SEHSUCHT Berlin

Le groupe de musique berlinois Moderat souhaitait créer dans son clip un monde imaginaire, une dystopie, et c’est ainsi qu’en 2016, Mate Steinforth, réalisateur et directeur artistique, a tourné en coopération avec le studio Sehsucht à Berlin un film immersif à 360° qui a pour titre Reminder. Au lieu des actions réalistes habituelles, la vidéo est faite d’illustrations, d’autant mieux mises en valeur en RV, dans une esthétique de jeu vidéo. La société Sehsucht s’est spécialisée dans les spots publicitaires à 360°, notamment pour le secteur automobile.

Vragments

Avec Fader, la start-up berlinoise Vragments a développé en partenariat avec Deutsche Welle et Euronews un outil, qui a pour base un navigateur, avec lequel les journalistes peuvent très simplement monter des projets à 360°. C’est un grand pas en avant pour les journalistes qui ont désormais la possibilité de construire ce type de contenus sans avoir recours à une société de production. Mais Vragments produit aussi ses propres films documentaires et ses reportages. La société a ainsi reconstruit virtuellement, en partenariat avec la chaîne de radio Deutschlandradio Kultur, une salle d’interrogatoire de la Stasi qui permet aux utilisateurs de découvrir les techniques d’interrogatoire réellement pratiquées en RDA.

WDR et ARTE

Faire découvrir aux utilisateurs des environnements étrangers ou des contextes historiques par le biais du journalisme RV, c’est ce que réussissent par exemple les chaînes de service public WDR et ARTE. WDR (Westdeutscher Rundfunk) fait ainsi parler d’elle avec d’impressionnants univers en 360°, notamment à travers sa nomination au Prix Grimme-Online pour son documentaire en 360° consacré au camp de concentration d’Auschwitz ou pour un documentaire RV sur les attentats terroristes à Paris. La chaîne de télévision franco-allemande ARTE fait plonger quant à elle ses téléspectateurs dans des univers RV en proposant toutefois des résultats très différents. Les spectateurs peuvent s’engouffrer dans les fonds marins avec des plongeurs en apnée ou vivre une performance RV proposée par l’artiste Jonathan Meese et sa mère Brigitte.

Julia Leeb

Julia Leeb, journaliste RV de Munich, réalise des reportages dans des régions de crise et tourne des documentaires notamment en Syrie, en Afghanistan et en Corée du Nord. Elle fait sortir les utilisateurs de leur zone de confort et les emmène au cœur de l’événement : avec son reportage immersif en 360° réalisé en 2016, ceux-ci ont par exemple la possibilité de plonger dans la vie d’un village de rebelles au Congo.

INVR.SPACE GmbH

Du festival de Heavy Metal de Wacken, devenu une expérience RV sous la forme d’une installation avec l’animateur Friedrich Liechtenstein, au projet artistique à 360° intitulé Eating Refugees initié par le Zentrum für politische Schönheit (Centre de beauté politique), la société de production berlinoise INVR.SPACE développe des vidéos interactives, des applications VR et en 360° de toutes sortes. Avec INVR.SPACE, tant des journalistes RV comme Julia Leeb que des rédacteurs ou des producteurs de cinéma ont pu concrétiser leurs projets RV. C’est précisément pour leurs projets utilisant les technologies les plus modernes en matière de caméra et les drones que le bureau de production a été récompensé, en particulier lorsqu’il a reçu le German Design Award en 2018.

Frank Steinicke

En 2014, ce fut une tentative pour battre un record mondial qu’entreprit personnellement Frank Steinicke lorsqu’il plongea totalement dans la réalité virtuelle pendant 24 heures. Il dut ensuite faire face à des problèmes de nausée. Le professeur de l’Université de Hambourg, spécialisé dans l’interaction entre individu et ordinateur, avait raconté dans une interview qu’après cette expérience, il s’était senti aussi épuisé qu’après un voyage en long courrier. Frank Steinicke est l’un des principaux scientifiques spécialisés en RV en Allemagne ; ses recherches portent sur les capacités de perception humaines dans des réalités générées par un ordinateur. Steinicke est certain que dans dix ans, on ne fera plus la différence entre le monde physique et le monde virtuel.

Egbert van Wyngaarden

Une technologie n’est rien sans les contenus qu’elle transporte. Egbert van Wyngaarden, qui enseigne l’écriture de scénario et l’écriture créative à l’université Macromedia de Munich et qui a fondé le réseau interdisciplinaire « Transmedia Bayern », réfléchit sur les formes d’expression narratives virtuelles. Egbert van Wyngaarden exploite les possibilités du storytelling immersif et de la réalité virtuelle, en étudiant notamment comment les jeux et le cinéma peuvent se combiner.

Le Virtual Reality Solution Center de l’Institut Fraunhofer

Lorsqu’on parle de mondes simulés, il est impossible de ne pas évoquer le Virtual Reality Solution Center de l’Institut Fraunhofer des Systèmes de production et de la Technique de construction qui développe des méthodes de visualisation et des techniques de prototypage rapide, essentiellement pour des processus de production industrielle et pour la fabrication d’outils 3D, en particulier en mécanique. L’institut travaille par exemple à une solution modulaire avec laquelle les machines-outils pourront être entièrement conçues puis produites en réalité virtuelle.