Romans graphiques d'Allemagne
D’un trait de plume

Axolotl liest © Olivia Vieweg

La route a été longue depuis les débuts de la bande dessinée en langue allemande, avec les grands classiques de Wilhelm Busch, jusqu'aux romans graphiques actuels, en passant par les albums Eulenspiegel (Till l'Espiègle) de Rolf Kauka et l'avant-garde des années 1990. La BD allemande a su aujourd'hui s'imposer sur la scène internationale : Barbara Yelin, Olivia Vieweg, Stefanie Wunderlich, Nora Krug, Birgit Weyhe, Jens Harder, Sascha Hommer, et bien d'autres encore, ont été traduits dans des langues variées, bénéficiant ainsi d'un grand nombre de lecteurs, y compris à l'extérieur de l'espace germanophone. La BD allemande n'en a pas pour autant perdu son identité et elle ne fait aucun compromis sur les contenus.
 
Notre focus met un coup de projecteur sur le milieu de la bande dessinée allemande d'aujourd'hui et sur plusieurs auteurs allemands particulièrement importants. Nous jetons un regard en arrière sur les dernières décennies de l'histoire de la BD allemande et donnons également la parole à quelques-uns de ses représentants.

Quand vous tenez un roman graphique dans vos mains, le sang de l’artiste s’est changé en encre.

Molly Crabapple

Portraits

Foxen wir's, Fix?

Foxy (de Fix & Foxy)

Le court-métrage "Sinfonie in Müll" de Fix et Foxi sur le thème de la protection de l'environnement a été projeté dans les cinémas fin 1973 comme film d'accompagnement au conte de fée "Maria d'Oro und Bello Blue" de Rolf Kaukas.
Le court-métrage "Sinfonie in Müll" de Fix et Foxi sur le thème de la protection de l'environnement a été projeté dans les cinémas fin 1973 comme film d'accompagnement au conte de fée "Maria d'Oro und Bello Blue" de Rolf Kaukas.

plus à propos de...

Des bandes dessinées dans l'Onleihe