Casino Québec
Écrire et traduire la littérature québécoise

Casino Québec
© Laura Chouette at Unsplash

Le Canada est le pays invité à la Foire du livre de Francfort, la plus grande du genre, qui s’est déroulée principalement de façon virtuelle cette année. La blogueuse, traductrice et éditrice berlinoise Jennifer Dummer nous fait découvrir les événements entourant la littérature québécoise. Lisez ici le premier d’une série de trois billets.

De Jennifer Dummer

Tout est différent cette année. Ceci vaut aussi pour la plus grande foire du livre ayant lieu en octobre à Francfort. Comme tant d’autres événements de 2020, la foire s’est déroulée principalement dans l‘espace virtuel. Qui l’eût cru en octobre 2019, lors de l‘événement de clôture, quand le Canada a repris le rôle d’invité d’honneur de la foire? En raison des circonstances qu’on connaît, une présence physique n‘est pas possible et la participation du Canada en tant qu’invité d’honneur est reportée en 2021. Le thème de l’invité d’honneur, « Singulier Pluriel », qui évoque l’unicité de chacun dans un tout uni, surgissait néanmoins durant cette édition spéciale de la foire. Et les livres des autrices et auteurs québécois.e.s et canadien.ne.s y étaient malgré tout présents.

Ma préparation pour la foire n’était pas si différente des années passées. J’ai parcouru le site Internet en cliquant sur les événements inscrits à la programmation. À la fin, j’avais une belle liste avec pas mal d’événements mettant à l’avant la littérature québécoise. Parfois, c’était des reprises de contenus virtuels qui avaient été créés plus tôt dans l’année alors que les institutions et festivals ont mis en place une offre culturelle numérique afin de contrer la vague des annulations. L’avantage de ça : je peux participer à plein de choses depuis mon écran et plonger, et parfois même replonger, dans les sujets proposés.

Découvrir différents aspects de la littérature québécoise

Un des événements que j’ai regardés était consacré à l’écriture et la traduction de la littérature québécoise. C’est un événement de TOLEDO et Literarisches Colloquium Berlin et qui a été diffusé premièrement en mai dernier.

Sous le nom « Casino Québec », des échanges entre des autrices et auteurs québécois.e.s avec leurs traductrices et traducteurs allemand.e.s invitent à découvrir différents aspects de cette littérature. D’abord, il est question de la littérature autochtone au Québec. Sonja Finck et Frank Heibert ont découvert le recueil de nouvelles Chroniques de Kitchike. La grande débarque (Éd. Hannenorak) de Louis-Karl Picard-Sioui durant un séjour à Montréal et ont trouvé assez vite un éditeur en Allemagne. Les traducteurs s’entretiennent avec l’auteur – ces passages sont en français et sous-titrés en allemand – et amènent le public à découvrir leur processus de traduction – ces passages sont seulement en allemand. Suit une discussion pertinente en français et sous-titrée en allemand entre le journaliste allemand Cornelius Wüllenkemper et l’éditeur et poète montréalais Rodney Saint-Éloi au sujet des minorités au Québec. Les deux se penchent sur le rôle de la littérature, sur l’exil et le vivre ensemble.
 

Le programme s’achève sur un échange personnel, cette fois-ci en anglais, car à Montréal, une ville où plusieurs cultures, langues et littératures cohabitent, on trouve aussi une littérature anglophone. Sherry Simon s’entretient de la littérature, des langues et des influences, donc de la vie montréalaise avec Heather O’Neill, autrice du fameux roman Lullabies for little criminals (HarperCollins/Alto : La ballade de Baby) et la traductrice Gesine Schröder qui traduit son dernier roman en allemand.
 

À travers ces différents échanges, qui sont très personnels, complexes et parfois plus techniques quand les traductrices et traducteurs expliquent leur travail, se présentent quelques aspects de la littérature québécoise. Si vous voulez les regarder d’affilée, prenez assez de temps. Découvrez pour qui écrit Louis-Karl Picard-Sioui, quelle est la devise de la maison d’édition Mémoire d’encrier dirigé par Rodney Saint-Éloi et qu’est-ce que Heather O’Neill a à dire sur les représentants de la littérature anglophone au Québec comme Mordecai Richler et Leonard Cohen. Peut-être vous voulez arrêter la vidéo, prendre une pause pour laisser résonner ce que vous avez écouté ou reculer la vidéo afin de replonger dans un extrait lu. L’avantage de l’univers virtuel: vous pouvez le faire sans problème et tant de fois que vous voulez.
 
 

Les livres mentionnés en allemand :

Louis-Karl Picard Sioui : Stories aus Kitchike. Der große Absturz, Secession 2020

https://secession-verlag.com/node/2114

Rodney Saint-Éloi : Ich wohne auf der Autobahn der Träume, Litradukt, à venir en 2021

http://www.litradukt.de

Heather O’Neill: Träume aus Papierschnee, Aufbau, à venir en 2021

https://www.aufbau-verlag.de/index.php/traume-aus-papierschnee.html