Danse contemporaine

Joy Ritter, Lukas Steltner © David Azurzo

La résidence chorégraphique à Montréal appuie les échanges germano-canadiens depuis des années. En coopération avec fabrik Potsdam, des artistes d'Allemagne et du Canada ont chacun l'occasion de connaître la scène locale du pays hôte et d'y travailler activement.

Effectuer un séjour de recherche artistique à l’étranger signifie s’imprégner d’une autre culture et élargir son champ de création. Ce qui compte avant tout c’est le processus et non l’obtention d’un produit fini, car le projet d’origine change souvent radicalement en cours de travail. Le but est de développer un dialogue interculturel d’égal à égal dans le pays d’accueil. En tant qu’organisation décentralisée, le Goethe-Institut encourage ce type de dialogue en permettant à différents lieux de résidence de concevoir leurs propres programmes.

À Montréal, par exemple, les résidences sont uniques en raison de la forte participation de partenaires locaux et allemands. Les artistes allemands* invités travaillent localement avec des artistes canadiens* pour qu'ils puissent facilement s'intégrer à la scène locale. Parallèlement, les institutions partenaires en Allemagne offrent une possibilité de résidence aux artistes canadiens*.

Dernières actualités


© Tomi Grgicevic

Joy Alpuerto Ritter & Lukas Steltner
Vidéo : Heimkehr

Les artistes en résidence Joy Alpuerto Ritter et Lukas Steltner ont travaillé à un projet ayant pour titre Heimkehr, dans lequel ils ont exploré les conséquences d’une séparation forcée sur un couple, en s’inspirant d’histoires et d’épreuves vécues par des membres de leurs familles durant la Deuxième Guerre mondiale. Apprenez-en plus sur ce projet avec cette capsule vidéo tournée lors du séjour des artistes à Montréal.

2018

© Goethe-Institut/Tomi Grgicevic

Résidence chorégraphique
Kihako Narisawa (chorégraphie) et Sonoko Kamimura (danse) à Montréal

Dans le cadre d’une entente de coopération entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Goethe-Institut Montréal et fabrik Potsdam – Internationales Zentrum für Tanz und Bewegungskunst, les artistes Kihako Narisawa (chorégraphie) et Sonoko Kamimura (danse) ont bénéficié d’une résidence de recherche et de création dans les studios de Circuit-Est centre chorégraphique. Durant cette résidence, elles ont travaillé à un projet intitulé FIGURATIVE, portant sur l’influence de notre culture d’origine sur la communication verbale et non verbale.


2017




Ancien.ces resident.es