SUR LES TRACES DE L'ALLEMAGNE au Québec ET DANS LES ALENTOURS

Saviez-vous que …

… le monument architectural qu'est le Château Frontenac à Québec a un lien tout particulier avec l'histoire allemande ?

À la fin du 18e siècle, durant la révolution américaine, 100 soldats et médecins allemands au service de l'Angleterre arrivèrent à Québec. Avec leurs descendants, ils laissèrent dans la ville des traces encore visibles aujourd'hui, comme par exemple celles que l'on retrouve dans le cimetière de l'église Saint-Matthews. Derrière l'emblématique Château Frontenac actuel se cachait jadis le château Haldimand qui nous ramène directement sur les traces allemandes.  

Traces

Le Château Haldimand (aujourd'hui: Château Frontenac) © Goethe-Institut Montreal

Le Château Haldimand

Le Château Frontenac est, sans conteste, un des monuments architecturaux les plus emblématiques de la ville de Québec. Ce château est relativement récent dans l’histoire de la ville, sa construction ayant débuté en 1893. Avant le Château Frontenac, s’en trouvait un autre, au même endroit : le château Haldimand. 

L'église Saint-Matthew à Québec © Goethe-Institut Montreal

Les mercenaires allemands à Québec

À la fin du 18e siècle, la province de Québec est une colonie sous le contrôle de la Grande-Bretagne. Cette situation prévaut jusqu’en 1775, alors que débute la guerre d’indépendance des États-Unis. À bout de ressources militaires, les autorités britanniques doivent engager des mercenaires allemands pour se défendre.

La Maison Chevalier © Goethe-Institut Montreal

La Maison Chevalier

George Pozer est l’un des hommes d’affaires les plus importants de la ville de Québec à la fin du 18e et au début du 19e siècle. Il se démarque dans l’histoire de la ville non seulement par l’immensité de sa fortune.

L'hôtel Frederick Glackmeyer © Goethe-Institut Montreal

Frederick Glackmeyer

Durant la Guerre d'indépendance des États-Unis (1775-1783), le landgraviat d'Hesse-Cassel, le duché de Brunswick-Wolfenbüttel, les principautés de Hanovre, de Saxe-Anhalt et d'autres régions faisant partie du territoire allemand actuel mirent leurs soldats à la disposition de l'Angleterre dans le cadre d'un soi-disant contrat subventionné.

Cyclorama de Jérusalem © Goethe-Institut Montreal

Bruno Piglheins

C'est à Sainte-Anne-de-Beaupré que l'on peut découvrir le Cyclorama de Jérusalem où est exposée une toile panoramique imposante représentant la crucifixion du Christ. Cette petite localité située à environ 30 km à l'ouest de la ville de Québec sur la rive nord du Saint-Laurent, est bien connue pour sa basilique.

Intérieur de l'église de Saint-Romuald © Goethe-Institut Montreal

L'église de Saint-Romuald

Saint-Romuald (env. 11 700 habitants) se situe en face de la ville de Québec, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent et non loin du « Pont de Québec » et du « Pont Pierre-Laporte ». Depuis 2002, Saint-Romuald est l'un des 10 arrondissements de la ville de Lévis.

Top