SUR LES TRACES DE L'ALLEMAGNE À Saskatchewan ET DANS LES ALENTOURS

Saviez-vous que …

… la première famille ayant habité la ville de Saskatoon est une famille allemande ? 

Au 19e siècle, beaucoup d'habitants d'origine allemande peuplent la Saskatchewan. Aujourd'hui  30% de la population a des origines allemandes. Un monument rappelle que la première famille établie à Saskatoon, la plus grande ville de la province, était allemande. On trouve aussi à Saskatoon les traces d'un germano-canadien récipiendaire d'un Nobel, d'un centre culturel allemand ainsi que d'un canon allemand utilisé durant les deux guerres mondiales. Dans le nord de la Saskatchewan se trouve l'une des galeries d'art les plus originales d'Amérique du Nord qui présente les œuvres d'un artiste germano-canadien. 

Traces

Plaque commémorative à l'Université de la Saskatchewan © Goethe-Institut Montreal

Dr. Gerhard Herzberg

Dr Gerhard Herzberg était un physicien germano-canadien réputé et pionnier de la spectroscopie moléculaire. Le Prix Nobel de chimie lui a été attribué en 1971, notamment « pour sa contribution à la connaissance de la structure électronique et de la géométrie des molécules, notamment dans les radicaux libres. »

 

La cathédrale Sainte Famille © Goethe-Institut Montreal

La cathédrale Sainte Famille

Construite en 2011 au coût de 28.5 millions de dollars, la cathédrale Sainte Famille est tout à fait unique. En effet, en plus d'être la première cathédrale catholique romaine construite au Canada depuis 50 ans. Elle est aussi la première cathédrale en Amérique du nord à intégrer des cellules solaires à ses vitraux.

La sculpture « Egg Money » © Goethe-Institut Montreal

La sculpture « Egg Money »

Sur le Saskatoon Famers Market au district de River Landing, le long de la rivière South Saskatchewan, la sculpture « Egg Money » a été érigée pour faire mémoire de toutes ces pionnières ayant contribué à la naissance de la Saskatchewan. 
 

Les jardins « Labatt » © Goethe-Institut Montreal

Les jardins « Labatt »

Tout a commencé par la création de la « German-American Land Company » , compagnie américano-allemande opérant sous l'égide de John Hoeschen et plusieurs autres hommes d'affaires associés. En 1902, cette compagnie acheta des terres à 70 milles à l'est de Saskatoon afin de les revendre pour la colonisation.

L'arsenal Hugh Cairns © Goethe-Institut Montreal

L'arsenal d'« Idylwyld »

C'est à l'arsenal Sgt. Hugh Cairns qu'est exposé un Kanone 16 de 15cm, plus familièrement appelé K 16. Ce canon allemand a été délesté de ses roues d'origine et a été déposé sur un chariot de transport. Ce type de canon d'une portée de plus de 22 kilomètres fut en service de 1917 à 1945. 

Le Centre culturel allemand de Saskatoon © Goethe-Institut Montreal

Centre culturel allemand de Saskatoon

Le « German Canadian Club Concordia » a été fondé en 1957 par Eugen P. Boensch et quelques immigrants qui étaient actifs au sein du conseil d'administration. Les membres se réunissaient en divers lieux de Saskatoon jusqu'à l'achat du centre culturel actuel. 

Le monument funéraire de la famille Kusch © Goethe-Institut Montreal

Monument funéraire de la famille Kusch

Désignée « première famille de Saskatoon, » la famille Kusch est considérée comme étant le premier couple avec enfants à s'établir et vivre en famille dans cette ville. Karl (1840-1915) et Julia (1839-1923) Kusch émigrèrent de la ville de Neustadt en Allemagne.

La galerie Imhoff © Franziska Davies I German Council Saskatchewan

L'artiste Berthold von Imhoff

Située dans la prairie sur une pente escarpée des plaines valloneuses de la région de St. Walburg dans le nord de la Saskatchewan, se trouve l'une des galeries d'art les plus singulières d'Amérique du Nord. Celle-ci fut construite en 1920 par Berthold von Imhoff (1868-1939).

Top