SUR LES TRACES DE L'ALLEMAGNE À Vancouver ET DANS LES ALENTOURS

Saviez-vous que …

… beaucoup d'hommes d'affaires allemands se sont établis à Vancouver au 19e siècle ? 

Les premiers colons de l'Ouest canadien sont venus en Colombie-Britannique pour trouver de l'or. Plus tard, plusieurs d'entre eux échangèrent l'insécurité de la ruée vers l'or pour le métier de détaillants. L'Allemand Gustav-Konstantin von Alvensleben tenta sa chance à Vancouver et y remporta un vif succès. David Oppenheimer réussit même avec son frère à  se faire élire à la mairie de Vancouver. Ces personnalités ont laissé leurs traces dans le paysage de la ville. Même une coopérative de crédit trouve son origine dans un concept allemand.  

Traces

Le « Holocaust Education Centre » de Vancouver © Goethe-Institut Montreal

Le « Holocaust Education Centre »

Ce centre d'information a été fondé en 1994 par des survivants de l’Holocauste à titre d’institution permanente à Vancouver.

La propriété de Gustav Roedde © Goethe-Institut Montreal

Gustav Roedde

Il y a plus de 120 ans, Gustav Roedde fit construire une propriété pour sa famille dans le quartier actuel de Westend à Vancouver. Cette somptueuse demeure de l’époque victorienne est située à côté du magnifique Barclay Heritage Square Park. 

Plaque commémorative de l'Edelweiss Credit Union, German Canadian Heritage Plaza © Goethe-Institut Montreal

Edelweiss Credit Union

S’inspirant de ce principe d’entraide, Michael Bach fonda la Edelweiss Credit Union of Vancouver en 1943. Le concept de coopératives de crédit remonte au milieu du 19e siècle avec la création des premières succursales de la Raiffeisenbank dans les régions rurales et de la Volksbank dans les régions urbaines en Allemagne.

Statue de David Oppenheim © Goethe-Institut Montreal

David Oppenheimer

À première vue, le « Warehouse Studio » dans le quartier Downton Eastside ne présente rien de spectaculaire. Au 19ème siècle, les frères Oppenheimer, originaires d’Allemagne, l’avaient fait construire pour leur commerce de gros de produits alimentaires.

« Baron’s Manor Pub » © Goethe-Institut Montreal

Baron Mackensen

On trouve à Port Kells (Surrey, Colombie-Britannique) une maison chargée d’histoire à l’angle de la 96e Avenue et de la 192e Rue. Ce bar fut jadis la propriété d’un baron allemand.

La maison de la famille Alvensleben au quartier Kerrisdale, aujourd'hui « Croften House » © Goethe-Institut Montreal

Alvo von Alvensleben

Les Allemands ont exercé une influence déterminante sur la vie en Colombie-Britannique durant les dix premières années du 20e siècle. Parmi ceux-ci, Gustav Konstantin von Alvensleben, appelé communément Alvo von Alvensleben, partait s’établir au Canada.

Top