Projections sur les fenêtres de l'institut - du coucher du soleil à minuit
La métropole virale | Housebound

Housebound - Jens Pecho
© Jens Pecho

Goethe-Institut Montreal

Allez visionner sur les murs du Goethe Institut les vidéos sélectionnés à la suite de notre récent appel d'oeuvres «Les (grandes) villes après la Covid-19», où les cinéastes tentent de répondre aux questions à quoi peut ressembler la ville d'après ? Quelle orientation va-t-on lui donner ? La nature reprendra-t-elle ses droits dans les centres-villes ? À quoi serviront les immeubles de bureaux si plus personne n'y travaille ?

1/8 Housebound
Réalisation : Jens Pecho
 
À propos du film
Housebound est une œuvre commandée pour l'édition de cette année du Festival international du court métrage d'Oberhausen. C'est la contribution de Pecho à la discussion du festival : «Peut-on et doit-on faire des films maintenant ?» Le court métrage réfléchit sur l'impact du statut social sur nos capacités individuelles à faire face aux restrictions actuelles. Il s'agit également d'une critique sur le besoin immédiat du monde de l'art de transformer la crise elle-même en production artistique. 

À propos de Jens Pecho
Jens Pecho a étudié à l'Académie des arts médiatiques de Cologne ainsi qu'à la Staatliche Hochschule für Bildende Künste - Städelschule à Francfort-sur-le-Main. En tant qu'artiste visuel, il travaille principalement sur des installations basées sur le texte et la vidéo. Ses œuvres ont été présentées à l'échelle internationale dans des musées ainsi que dans des festivals de cinéma, parmi lesquels le Hall d'art et d'exposition de la République fédérale d'Allemagne, le Forum d'Art Contemporain - Casino Luxembourg, le Musée d'art contemporain d'Herzliya, Israël, le Festival international du court métrage d'Oberhausen, Allemagne, le Message to Man IFF Saint Petersburg, en Russie, et le Festival international du court métrage d'Uppsala, en Suède.
 

Mot du jury

Avec l'appel spontané « Peut-on et doit-on faire des films maintenant ? », le Festival international du court métrage d'Oberhausen a invité cette année un certain nombre d'artistes à faire leur déclaration sous la forme d'une courte œuvre vidéo. Créé dans ce contexte, Housebound mène une réflexion critique sur les effets de la pandémie et sur de tels appels à la production artistique. Réalisée sous forme de vidéo sur écran, l'œuvre souligne également qu'en période de distanciation sociale, les écrans d'ordinateur et l'Internet deviennent le principal moyen de perception, de production et même de discussion de l'art, et jouent plus que jamais le rôle de "fenêtre sur le monde". (Anna Lena Seiser)

Housebound - Jens Pecho © Jens Pecho

Détails

Goethe-Institut Montreal

1626 boul. St-Laurent
bureau 100
H2X 2T1 Montréal

Prix: Gratuit

+1 514-499-0159
tatiana.braun@goethe.de