Promenade virtuelle + lancement de site Façonner le Passé: Missing Black Technofossil Here

Missing Black Technofossil Here © Quentin Vercetty

Sa, 17.10.2020

En ligne


Montréal

Afro-Indigenous Futures - Reflections on (post-)colonial pasts, presents and futures

Visite virtuelle de la ville avec Quentin VerCetty et lancement de site web interactif

Avec une performance par l'artiste multidisciplinaire Laurie Rose Dauphine ,ainsi que Paul Farber, directeur du Monument Lab à Philadelphia.

L'artiste canadien multidisciplinaire Quentin VerCetty vous invite à le suivre dans une visite virtuelle du centre-ville de Mobtreal, qui vise à réimaginer les monuments de la ville en mettant en valeur des biographies noires négligées. La visite virtuelle sera suivie d'un petit atelier de réflexion en ligne, invitant les participants à réfléchir et à spéculer avec l'artiste sur le passé, le présent et l'avenir des monuments et la représentation des personnes noires dans l'espace public.
Missing Black Technofossil Here est une intervention et une conversation dans et sur l'espace public proposée par l'artiste canadien multidisciplinaire et boursier du Monument Lab, Quentin VerCetty. — Cet événement fait partie du projet en cours Shaping the Past, un programme d'échange transnational qui réunit des artistes, des militant.e.s et travailleurs.ses dans un dialogue visant à mettre en lumière les interventions de mémoire critique en cours dans l’espace public Amérique du Nord et en Allemagne.

Avec le lancement du site web interactif du projet et une instruction de l'artiste, les participant.e.s et les parties intéressées sont invités à effectuer et à vivre eux-mêmes et sur place la visite interactive par la suite en utilisant leurs propres appareils mobiles techniques (smartphones ou tablettes) !

Sur le projet
Missing Black Technofossil Here se penche sur les souvenirs et les récits absents, effacés et pas encore racontés de Canadiens d'origine africaine Noire dont les histoires et les données ne sont pas visibles dans l’espace public et les monuments publics de Montréal. Le projet encouragera les participant.e.s à s'intéresser aux concepts de l'afrofuturisme par le biais de la réalité augmentée.

L’artiste utilise la réalité augmentée, l’art numérique et l'impression en 3D pour répondre à la notion de Tania Inniss selon laquelle « l’absence de représentation des Noirs dans l’art » est un effacement et pour remédier à l’absence de monuments aux corps noirs à Toronto et dans le paysage canadien. Le projet exposera des œuvres de monuments imaginaires et numériques de leaders Noirs canadiens locaux, passés et présents, dans des espaces communautaires futuristes. Le projet animera des ateliers et discussions qui inciteront les membres de la communauté à sensibiliser à la question de l’effacement. Ainsi, les monuments sont des technofossiles afrofuturistes et représentent un exemple de la sankofanologie, c’est-à-dire qu’ils relient le passé, le présent et le futur par leur existence. Sans représentation, les Noirs sont privés de validation, de valorisation et de connexion entre eux et avec les autres.

Le travail de Quentin VerCetty s'inscrit également dans le cadre des récents débats sur le changement de nom du "Mohrenrondell" dans le parc de Sanssouci à Potsdam, en Allemagne, et sur le déplacement des monuments confédérées et coloniales de la diaspora Noire dans le monde entier.

 

Façonner le passée

Un partenariat entre le Goethe-Institut, le Monument Lab et le Centre fédéral pour l'éducation politique (Bundeszentrale für politische Bildung/bpb), Façonner le passé réunit des travailleurs de la mémoire du Canada, du Mexique, des États-Unis et de l’Allemagne qui ont expérimenté de nouvelles approches pour façonner le passé dans leur propre contexte local. Plus d'informations ici.

Tiohtià:ke, communément appelée Montréal, est historiquement connue comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières nations. Cependant, les monuments et les noms de rues de la ville reflètent principalement la colonisation française et britannique de la ville - la représentation des Noirs et des Autochtones est absente du paysage urbain.
Ce projet se concentre sur des biographies négligées de Noirs et d'Autochtones de Montréal et imagine, par le biais de la guérison, du travail sur le rêve et de la construction d'un monde imaginatif, des avenirs urbains possibles pour les Noirs et les Autochtones de la ville.

 

Retour