Concert Christopher Williams: Paix (musicale) perpétuelle

Christopher Williams: Paix (musicale) perpétuelle © Christopher Williams / Supermusique

Ven, 07.12.2018

Goethe-Institut Montreal

1626 boul. St-Laurent
bureau 100
H2X 2T1 Montréal

Christopher Williams: Paix (musicale) perpétuelle

Dans le cadre d’une entente de coopération entre le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Goethe-Institut Montréal, Le Vivier et HELLERAU – Europäisches Zentrum Der Künste Dresden, le compositeur berlinois Christopher Williams bénéficie d’une résidence de recherche à Montréal.

« Paix (musicale) perpétuelle ? Montréal » est une expérience de cohabitation musicale avec SuperMusique, un ensemble d’improvisateurs, et Christopher Williams, compositeur invité et contrebassiste basé à Berlin. Au cours des dernières semaines, les artistes ont répété ensemble régulièrement et exploré des façons d’être et de devenir un groupe. Le 7 décembre, ils ouvriront une fenêtre sur cette collaboration sous forme de happy hour sérieux avec de la musique, des discussions, des grignotines et des boissons.
 
Le point de départ conceptuel de ce projet est l’essai d’Immanuel Kant intitulé « Essai philosophique sur la paix perpétuelle ». Ce texte, qui a ultérieurement influencé la Charte des Nations unies et la Constitution de l’Union européenne, propose un chemin menant vers une paix durable parmi des nations perpétuellement en guerre, à travers la création d’une fédération internationale d’États. Leur collaboration adhère aux valeurs de Kant, à savoir l’hospitalité, la publicité (transparence) et la durabilité – ainsi qu’au travail souvent conflictuel qu’il faut accomplir pour préserver ces valeurs, que ce projet considère comme des conditions de base de vie où il y a de la place pour tout le monde et pour tout.
 
© Classic Literature Audiobooks
Plutôt que de fournir au groupe ses propres partitions, matériaux ou sa propre esthétique, le « compositeur » joue le rôle d’agitateur sympathique. Christopher Williams a proposé des exercices, discussions ainsi que des partitions graphiques et verbales à divers artistes, dont les musiciens eux-mêmes, pour provoquer une différence et une réflexion sur ce que les membres de SuperMusique font normalement. En contrepartie, les musiciens trouvent de nouvelles ressources qu’ils intègrent dans le processus de travail pour arriver à quelque chose qui s’apparente à une paix/pièce musicale perpétuelle.


Participants
Ensemble SuperMusique (Cléo Palacio-Quintin, flûtes; Elizabeth Millar, clarinette; Joane Hétu, saxophone alto, voix; Scott Thomson, trombone; Jennifer Thiessen, alto; Pierre-Yves Martel, viole de gambe, harmonicas; Alexandre St-Onge, basse électrique, électronique; Martin Tétreault, tourne-disques; Danielle Palardy Roger, percussions)

Christopher Williams
Né à San Diego en 1981, Christopher Williams est un voyageur dans le continuum du corps et de l’esprit. Ses médias sont la musique et le son. Compositeur et contrebassiste, il s’intéresse à la musique de chambre, l’improvisation, aux pièces radiophoniques et aux collaborations avec des danseurs et des artistes sonores et visuels. Ses recherches artistiques portent sur l’improvisation, la notation, et son continuum corps esprit prend la forme de publications universitaires conventionnelles et de projets multimédias inspirés de la pratique. Christopher Williams organise également des concerts, en plus de se faire le porte-parole de l’importance du son dans les environnements construits.

Retour