Webinaire Webinaire: quel avenir pour la coopération culturelle internationale?

Webinaire 3 - Musique © Shutterstock, Goethe-Institut Montreal

Ma, 02.06.2020

En ligne


Montréal

#3 Musique

Face à la crise de la COVID-19 et aux bouleversements qu'elle entraîne dans le milieu culturel, le Consulat général de France à Québec et le Goethe-Institut unissent leurs efforts pour présenter une série de six webinaires d’une heure sur la situation en Allemagne, en France et au Québec. Des acteurs clés de différents secteurs culturels (arts de la scène, arts visuels, musique, audiovisuel, littérature) échangeront sur les impacts de la crise actuelle sur leurs activités et sur les solutions ou initiatives qu'ils mettent en place sous l'angle des relations internationales. Ces webinaires ont notamment pour objectif de maintenir les échanges internationaux, identifier les initiatives intéressantes et appréhender l’avenir de la coopération culturelle internationale entre l'Europe et le Québec. Toute la série sera animée par Marie-Andrée Lamontagne, écrivain, éditrice, journaliste et directrice générale, programmation et communications, du Festival littéraire international de Montréal Metropolis Bleu.

Intervenant.e.s

Oliver Baurhenn
Oliver Baurhenn est l'un des commissaires et organisateurs du CTM - festival for adventurous music and art. Il est arrivé à Berlin au tout début des années 90, où il a d'abord étudié la littérature comparée et le français, Oliver Baurhenn Oliver Baurhenn | © Oliver Baurhenn pour se consacrer ensuite aux études culturelles. Avant de faire le saut dans le domaine du son, il a été co-commissaire de l'espace germano-néerlandais kunstruimte-berlin, où il a supervisé une période d'expositions et d'activités très active jusqu'en 2000. Il a rejoint l'équipe centrale de CTM en 2000. Il est l'un des membres fondateurs de plusieurs associations dont DISK - Initiative Bild & Ton e.V. (Initiative Son et Image, 2006) et l'espace General Public (2005-2014). De la mi-2010 à 2015, il a dirigé le projet quinquennal "ECAS - Networking Tomorrow's Art for an Unknown Future", financé par le programme culturel de la Commission européenne. Pendant cette période (2007), il a co-fondé le réseau ICAS - International Cities of Advanced Sound. En 2015, il a été le directeur général par intérim de la plus grande association artistique allemande, la nGbK - neue Gesellschaft für bildende Kunst (Nouvelle société pour les arts), à Berlin. Depuis 2013, il est membre du Conseil des arts de Berlin / Rat für die Künste et depuis 2018, il en est l'un des porte-parole avec Silvia Fehrmann (DAAD Berlin). En outre, il est un producteur actif au sein de la radio communautaire berlinoise reboot.fm et la société de radiodiffusion autrichienne (ORF).

Christine Curnillon Christine Curnillon Christine Curnillon | © Christine Curnillon
Christine Curnillon est impliquée dans le milieu des arts vivants contemporain et assume plusieurs mandats de développement de projets culturels au sein d’organismes de création, de production et de diffusion depuis 15 ans. C’est en 2013 qu’elle rejoint l’équipe de l’Usine C, où elle contribue à la mise en place de saisons internationales et multidisciplinaires travaillant au rayonnement des œuvres et au déploiement des publics. En aout 2019, Elle prend la direction générale du Groupe Le Vivier diffuseur spécialisé en musique de création porté par 56 membres.

Convaincue que les défis et exigences actuels de la création et de la diffusion dans le domaine des écritures scéniques contemporaine, toutes disciplines confondues, seront relevés collectivement, Christine Curnillon cofonde la Machinerie des arts en 2014. Elle reste impliquée auprès d’artistes engagés dans des démarches pointues aux frontières des disciplines tout en siégeant sur les conseils d’administration de la Machinerie des arts, de la compagnie Manuel Roque et de la société de production Prodcan.
 

Jenny Thibault Jenny Thibault | © Jenny Thibault Jenny Thibault
Après des études en cinéma et anthropologie, Jenny a rapidement bifurqué vers le milieu de l’événementiel. Elle a collaboré à plusieurs événements et festivals québécois, en plus de fonder le FME (Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue) dans sa ville natale, événement maintes fois primé et avec lequel elle a su évoluer au fil des 18 dernières années.  En 2004, elle est entrée à l’ONF à la mise en marché, où elle a contribué à l’essor et au rayonnement des premières œuvres et installations interactives et de ses studios dédiés. À la barre de Xn Québec depuis 2017, elle a le mandat d’être au cœur des enjeux structurants pour l’industrie de la créativité numérique québécoise.

Camel Zekri
Compositeur, improvisateur, interprète
Camel Zekri est un passeur. Son œuvre se situe, à la frontière de Camel Zekri Camel Zekri | © Camel Zekri l’écriture et de l’oralité. Il aborde le grand thème historique post-colonial avec son solo (Vénus Hottentote), l’identité et l’écologie, la diversité avec le Festival de l’eau, la transe et la mémoire avec Diwan, l’égalité avec le Cercle, la modernité et la tradition avec Xem Nun, la voix des peuples autochtone avec les Pygmées Aka, le racisme avec sous la peau. Il commence la musique très jeune avec son grand-père Hamma Moussa maitre Gnawa du Diwan de Biskra en Algérie. Parallèlement, il étudie la guitare et l’harmonie à Paris. Des rencontres fortes avec Barre Philips et Fred Frith aiguiseront sa trajectoire artistique. Le lien entre des musiques de traditions orales traditionnelles et l’improvisation générative est la caractéristique de ses créations. La transversalité et la pluridisciplinarité innervent son travail et l'exemple le plus patent est la création du Festival de l'eau dans les années 90. Parcourant l'Afrique avec l'artiste et interprète Dominique Chevaucher, il relie son patrimoine familial, le diwan de Biskra, et son talent de compositeur contemporain au répertoire traditionnel pour la création de nouveaux dialogues musicaux. De cette transversalité naîtront des créations, des concerts, des ateliers pédagogiques de transmission interculturelle et une œuvre-concept : Le Cercle.


Marie-Andrée Lamontagne 
Marie-Andrée Lamontagne Marie-Andrée Lamontagne | © Martine Doyon Marie-Andrée Lamontagne est écrivaine, ainsi que Directrice, programmation et communications, du Festival littéraire international de Montréal Metropolis Bleu. Journaliste, éditrice, elle est aussi membre du comité de rédaction de la revue Argument (Montréal), tient la rubrique de littérature étrangère dans la revue L’Inconvénient, et anime l’émission littéraire Parking nomade, à l’antenne de Radio VM. Derniers parus: Anne Hébert. Vivre pour écrire (Boréal, 2019), L’homme au traîneau (roman), Leméac Éditeur, 2012, Montréal, la créative (éditions Autrement/Héliotrope, coll. Mook, 2011).

Les webinaires sont gratuits, mais nous vous invitons à vous inscrire pour avoir la possibilité de soumettre vos questions à l'avance.

En partenariat avec Agorize
Inscription

Retour