Michael Soprani-Dersch L’avent à Abobo

Michael Soprani-Dersch à l’école Anador Abobo
Photo : Goethe-Institut Côte d'Ivoire

« Noël », c’était le sujet lors de ma visite du 26 novembre 2015, à l’école « Anador Abobo » située à Abobo, une des 10 communes d’Abidjan. Cet événement avait lieu dans le cadre du programme « Allemand(e) à louer » du Goethe-Institut.  Noël était une chose connue des 21 élèves présents, tous ou presque de religion musulmane. Certains d’entre eux s’étaient préparés, avaient fait quelques recherches et ont présenté leurs résultats, soit en allemand pour quelques-uns, soit de préférence en français.
 
L’essentiel portait sur le 24 et le 25 décembre - avec une référence au  culte du soleil - sur les cadeaux, sur la famille et la visite traditionnelle à l’église. Aussi, des éléments typiques du Noël allemand (même si de nos jours ils ne font plus partie exclusivement du Noël allemand), tels que l’avent, la couronne de l’avent et le calendrier de l’avent, la Saint Nicolas et les Rois mages, la crèche, toutes les sortes de gâteaux, les chants de Noël et les marchés de Noël étaient quelque chose de nouveau et sans doute d’intéressant. Les réponses à mes questions se faisaient en partie en allemand, même si le niveau était plutôt modeste. Mais chaque fois que je posais une question, il y avait toujours plusieurs élèves qui voulaient répondre, preuve que beaucoup voulaient participer.
 
Après cette première partie, les élèves ont voulu savoir si les Allemands étaient racistes, pourquoi on doit apprendre l’allemand, si l’allemand est ou va devenir une langue internationale comme l’anglais ou encore comment on pourrait améliorer l’apprentissage de la langue allemande.
 
Cet événement avait lieu dans le local C2. La classe aménagée simplement avec des bancs, des chaises et un tableau était très propre. Environ 3500 élèves de tous les niveaux fréquentent cette école; 400 d’entre eux apprennent l’allemand. L’école dispose d’une petite salle informatique, de beaucoup de verdure et d’espaces ouverts; elle offre des activités complémentaires aux élèves, tels que le sport, la musique et la danse.
 
Avant de quitter l’école, nous avons visité la petite bibliothèque et avons été reçus par le Directeur de l’école.
 
J’ai trouvé cette expérience très intéressante car elle m’a permis de mieux cerner un contexte local.
 

Michael Soprani-Dersch
Michael Soprani-Dersch est né en Allemagne, a grandi en Italie et, depuis 2001, il voyage à travers le monde pour des raisons professionnelles. Depuis 2014, il travaille en Côte d’Ivoire pour une entreprise multinationale, avec laquelle il a signé un contrat de trois ans. Il est marié à une Brésilienne et a deux enfants.