Des us et coutumes en Allemagne

En visite au Collège moderne de Cocody
Photo : Goethe-Institut Côte d'ivoire © Clémentine Clavreul

Le jeudi 1 octobre, moi, Clémentine, stagière au Goethe-Institut, je me suis rendue au Collège moderne de Cocody pour accompagner Birgit Madsen, de passage à Abidjan et volontaire pour être une Allemande louée. Comme elle ne parle pas français, j’y vais pour traduire et l’aider à échanger avec les élèves et les professeurs. Après avoir fait le point sur le déroulé de cette activité avec M. Kahnt, nous avons retrouvé Madame Yao, professeure d’allemand, à l’entrée du Collège. La classe est composée uniquement de garçons d’environ 15 ans. Ils sont en troisième. Birgit commence à écrire au tableau : elle se présente, présente sa famille, pose quelques questions pour voir si les élèves sont attentifs. Puis nous parlons des hobbies : qui aime faire quoi ? Qui n’aime pas faire quoi ? Les élèves énumèrent tout type de sport : football américain, basket, ping pong etc…

Ensuite nous passons à un échange en français : est-ce que là-bas on peut appeler son ami « mon frère » ? Qu’est-ce que vous mangez le matin, à midi et le soir ? Quelle est la plus grande différence entre ici et là-bas ? Est-ce qu’il y a aussi des coutumes ? … Birgit répète de nombreuses fois qu’elle trouve que les gens sont plus ouverts et accueillants en Côte d’Ivoire qu’en Allemagne.

Petit malaise toutefois lorsqu’on lui demande si elle peut chanter l’hymne allemand. Elle m’explique qu’elle ne veut pas, qu’elle n’aime pas chanter les hymnes (que ce soit du Danemark d’où elle vient ou d’Allemagne où elle vit). J’explique donc aux élèves qu’elle n’aime simplement pas trop chanter… J’ai le sentiment qu’en Europe nous sommes mal à l’aise avec l’idée de « patriotisme », que nous regardons de manière négative, ce qui semble être moins le cas ici.

A la fin de la séance, après avoir écouté les élèves chanter « O Tannenbaum », nous faisons quelques photos : si les élèves étaient très disciplinés pendant le cours, ils sont à présent très agités et tout le monde se bouscule pour être sur la photo !

Notre passage au Collège se termine après avoir salué le directeur et visité l’infirmerie et le terrain de sport. Ces échanges ont été enrichissants et nous repartons avec de belles images en tête !



Clémentine
Clémentine a effectué un stage au sein du département Information et Bibliothèque au Goethe-Institut de juillet à octobre 2015.