Julia Thielke und Eva Gaßen "Que peut t-on faire contre la consommation de drogue malsaine?"

Eva und Julia
© Goethe-Institut/Espérance Kouamé


Tôt le matin nous étions accueillies au Lycée "Groupe Scolaire des Saints Anges" par les deux professeurs d'allemand. Après avoir été présentées au directeur de l'école, nous avons visité l'école avec ses classes diverses.

le matin nous étions accueillies au Lycée "Groupe Scolaire des Saints Anges" par les deux professeurs d'allemand. Après avoir été présentées au directeur de l'école, nous avons visité l'école avec ses classes diverses - commençant par les plus petits de la maternelle qui étaient en train d'apprendre à écrire aux tableaux noirs, jusqu'au grands qui prenaient déjà des cours en allemand. Tous les élèves étaient très curieux et susceptibles et nous trouvions toujours des petits mots pour briser les barrières et rire ensemble. Ainsi les élèves étaient impressionnés quand on a révélé nos plats préférés: foutou avec sauce arachide et garba. A la fin on a vu la bibliothèque avec ses étagères vides. Il n'y avait aucun livre au niveau de la langue allemande et aussi les quelques livres qui se trouvaient dans la bibliothèque étaient très vieux. Mais maintenant c'était à nous de rencontrer notre classe pour commencer l'échange avec des élèves de la terminale. Le sujet demandé était la drogue. Consciemment on voulait parler de la drogue quotidienne.

"Willst du mit mir Drogen nehmen? Dann wird es rote Rosen regnen …" On a débuté notre cours de "louer une allemande" avec ces mots du musicien Alligatoah, qui sortaient de la petite sono jusqu'au coins le plus éloigné de la salle de classe.
 
On se demandait ce que c'est que la drogue et les dangers liés à la drogue. Concernant des diverses affiches pour la publicité de la bière qu'on a affichées sur le tableau noir, on a identifié ensemble les motifs et arguments de cette publicité: elle promettait de la joie, la naturité, l'identité. Mais c'est chouette n'est-ce pas? Qu'est-ce qui rend dangereuse la consommation de la bière alors et dans quel sens peut-on  parler de la bière comme une drogue?

La consommation de la bière est dangereuse, si elle est effectuée sous la pression sociale, si elle est non-contrôlée ou non-mesurée et si l'ivresse devient une nécessité pour pouvoir bien profiter d'un évènement comme aller au cinéma. La bière, les cigarettes et le cannabis sont connus comme des drogues de l'escalade et en même temps elles sont considérées comme des drogues sans risques. Mais dans la consommation même de la drogue il existe le danger de la dépendance, de l'anxiété et de la perte de control. Ce sont ces dangers qui mènent à la perdition physique et psychique.

Qu'est-ce qu'on peut faire contre la consommation de drogue malsaine? Pour répondre à cette question on a affiché et discuté des photos de la campagne anti-tabac en Allemagne. Le résumé: La lumière sur les risques et conséquences de la consommation de drogue ainsi que la sensibilisation à l’aide des photos ont un effet dissuasif et donnent des arguments pour abandonner la consommation de la drogue. Un autre élément important est la possibilité de parler et de recevoir des conseils d'experts.

A la fin il y avait la question, quel conseil nous, en tant qu’allemandes, pouvions donner aux ivoiriens concernant la problématique avec la drogue en Côte d'Ivoire. On a retourné cette question aux élèves en expliquant que nous, en tant qu’allemandes, ne pouvions pas résoudre les problèmes ivoiriens. Les ivoiriens se connaissent mieux et peuvent ainsi trouver une réponse à leur question. Malgré tout, un échange interculturel est toujours enrichissant et peut mener à de nouvelles solutions. En plus, il permet de voir sa propre culture et société avec des yeux différents sans oublier qu'il peut changer le point de vue aussi. Et dans le cadre de cet échange, on a fait cela exactement durant les 60 minutes de rencontre.