Robot en Résidence

Robot en Résidence © Goethe-Institut Abidjan

Langage de programmation

Autrefois, les machines se moquaient de qui nous étions, d'où nous venions et de notre apparence. Mais désormais, ce sont de plus en plus souvent des algorithmes qui déterminent ce que nous avons le droit ou non de faire. Nos caractéristiques personnelles telles que le sexe, l'âge, l'origine, l'apparence et le nom jouent désormais un rôle plus important. C'est pourquoi la diversité et la multiplicité devraient être au premier plan lors du développement d'algorithmes. Ceux-ci devraient également être développés par divers groupes et pas seulement par des groupes spécifiques. 
 
Avec notre programme "Robots en résidence", nous souhaitons aborder les questions de l'intelligence artificielle, de l'apprentissage par les machines, de l'impact des algorithmes et de la mesure dans laquelle l'IA est neutre ou, au contraire, normalise, renforce ou réduit le racisme. En partant de la question de savoir pourquoi la plupart des robots sont blancs et pourquoi les personnes noires ont des difficultés à trouver un avatar qui leur corresponde et pourquoi les emojis ne reflètent souvent pas les différences culturelles.

Le robot NAO commencera sa tournée africaine à Abidjan du 15 juin au 13 juillet en continuant d’être programmé par les expert.e.s Yatana Blé, Jonathan Zadi, Danielle et Chrys-Jaurès Benguié et d'acquérir de nouvelles connaissances en fonction des questions et des conditions locales. Il entame un dialogue extrêmement intéressant avec son monde extérieur (africain).

En mi-juillet, le robot sera lu et les résultats seront évalués et présentés !
Il sera ensuite envoyé en mission d'exploration au Ghana ! Le robot se réjouit déjà de poursuivre son voyage, et nous attendons avec impatience la cérémonie de clôture !