Cameroun L’offre en formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel

Institut_Sahel_Cameroun
Institut_Sahel_Cameroun | Photo: V_MacViban

Nés au même moment que la télévision nationale, fruit de la coopération germano-camerounaise, les centres de formation professionnelle se sont développés au fil des décennies et à la faveur des lois sur la communication sociale.

Depuis la loi 90, moteur de la mise en place des centres et structures offrant des formations aux métiers de l’audiovisuel et du cinéma, on peut aisément recenser aujourd’hui une bonne brochette de ces centres offrant des formations diverses et spécialisées. Les mécanismes de soutien ne sont pas encore perceptibles pour renforcer les offres dans la plupart des structures. Cependant, dans cette forme de libéralisme en roue libre dans la création des écoles de formation, la plupart des écoles reste fragile faute de moyen. Outre les filières spécialisées des Universités  d’Etat et autres instituts de beaux arts qui délivrent les diplômes, les écoles privées ont du mal à faire valider leurs formations aux métiers de cinéma par les autorités de l’enseignement supérieur. Par ailleurs, les écoles de cinéma au Cameroun sont polarisées dans les villes majeures que sont Douala, Yaoundé, Bafoussam et dans une moindre mesure dans la partie septentrionale. Outre les institutions publiques, quelques opérateurs économiques étoffent cette œuvre en formation aux métiers de cinéma et de l’audiovisuel. Ainsi, on note :

Le Centre de Formation Professionnelle  de l’Audiovisuel (CFPA)
Pionnière de la formation aux métiers de l’audiovisuel et du cinéma, ce centre  a été créé en 1983 grâce à la coopération allemande. Le CFPA est l’outil opérationnel  de la Direction Générale de la télévision nationale CRTV en matière de formation. Elle forme en réalisation, montage, prise de vues, prise de son, décoration, maquillage, production, machinerie et depuis quelques années aux métiers de l’acteur. Les étudiants sont admis sur concours et études de dossiers pour les professionnels déjà  en activité. La formation dure deux (02) ans. Elle dispose d’une résidence universitaire en son sein, avec des studios d’application pratiques pour les étudiants.

Directeur: Madame Madeleine Mitlassou
B.P: 5418 Nlongkak-Yaoundé
Tel: +237 22 00 41 92/  99 41 77 12   
Fax: +237 22 20 43 40
E-mail: cfpa2006@yahoo.fr  
Yaounde – Cameroun
Coût de la formation: 2.000.000 F CFA/année académique (nationaux et étrangers)

Formation en cinéma de l’université Yaoundé I
Créée en 2009, cette filière en cinéma a été logée au sein du département des arts du spectacle et cinématographique de la faculté des arts, lettres et sciences humaines de l’Université de Yaoundé I. Les étudiants sont admis après l’obtention d’un baccalauréat et sont soumis au cycle universitaire Licence, Master, Doctorat. A partir de l’année académique 2012-2013, cette filière dispose d’un laboratoire de création « Cinécole » qui permet aux étudiants de réaliser des travaux et projets pratiques, ainsi que d’un master professionnel en cinéma. Ce projet académique est un laboratoire et une entreprise de production et de distribution pour les étudiants de la filière. L’objectif final est de faire des étudiants des porteurs de projets générateurs de revenus facilitant leur insertion professionnelle. Les enseignants se comptent parmi les universitaires et les professionnels du cinéma.

Responsable: Pr. Richard Laurent Omgba (Doyen FALSH – UYI)
Coordonateur: M. Simon Ateba
Tél.: +237 75 34 54
Email: simonate1@yahoo.fr
Coût de la formation:
Licence : 50.000 F CFA/année académique (nationaux)
Licence : 1.000.000 F CFA/année académique (étrangers)
Master professionnel : 600.000 F CFA/année académique (nationaux)
Master professionnel : 1.000.000 F CFA/année académique (étrangers)

Institut des Beaux Arts de Nkongsamba (IBAN)-Université de Douala
Placé sous la tutelle académique de l’université de Douala, l’institut des Beaux Arts de Nkongsamba(IBAN) est créé en 2011. Parmi les cinq filières académiques développées en son sein, le département Cinéma et Audiovisuel rencontre un succès. Les spécialités sont la réalisation, la production, la prise de vue, la prise de son, etc.
L’admission se fait sur concours pour  les candidats locaux titulaires  d’un baccalauréat ou d’un GCE A Level ou d’un diplôme équivalent, suivi d’un examen oral. Pour les candidats étrangers titulaires  d’un baccalauréat, d’un GCE A Level ou d’un diplôme équivalent, l’admission se fait sur étude de dossier et audition. Les étudiants sortent nantis d’un Diplôme Professionnel et de Recherche (DPR) après trois ans d’étude et un Diplôme d’Etudes Supérieures (D.E.S) après cinq ans.

Directeur : Dr Annette Angoua
Contact : +237 33 49 12 01 / 77 86 28 52 / 99 66 35 69/ 76 21 37 73
E-mail : infos.iba@univ-douala.com
Coût de la formation:
50.000 F CFA/année académique (nationaux)
1.000.000 F CFA/année académique (étrangers)

Institut des Beaux Arts de Foumban (IBAF)-Université de Dschang
Créé le 28 janvier 2010, il est placé sous la tutelle académique de l’Université de Dschang dans la région de l’Ouest Cameroun. La formation initiale à l'IBAF s'organise autour de 6 départements parmi lesquels celui du cinéma et Audiovisuel. Le régime d’étude se subdivise en 3 cycles: Licence (3 ans), Master (5 ans), Doctorat Ph D. (8 ans). Le corps enseignant est constitué des universitaires et des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. Les filières sont la production, la réalisation, la scénarisation, la prise de vue. L’admission se fait par concours et sur étude de dossier pour les candidats titulaires d’un baccalauréat, d’un GCE A Level ou d’un diplôme équivalent. Le concours est ouvert aux étudiants et aux professionnels. Pour  la formation continue, l’admission se fait également sur une étude de dossier.

Directeur : Dr Jacques Raymond Fofié
Contact : tél. : +237 33 48 30 50 / 33 51 52 53
Coût de la formation:
50.000 F CFA/année académique (nationaux)
1.000.000 F CFA/année académique (étrangers)

Institut Supérieur du Sahel-Université de Maroua
Créé en  août 2008, l’Institut Supérieur du Sahel (ISS) est un établissement de l’Université de Maroua. Il a pour missions : le développement de la création artistique, la mise en valeur de l’environnement et son application à la conservation patrimoniale, la formation et le perfectionnement d’artistes et des professionnels des métiers de l’art. Le département des Beaux Arts et des Sciences du Patrimoine dispose d’une section cinéma et Audiovisuel. Le régime d’étude se subdivise en 3 cycles: Licence (3 ans), Master (5 ans), Doctorat Ph D. (8 ans) mais l’institut ne propose que le niveau Licence en 2012-2013. L’admission se fait sur concours et sur étude de dossier pour tout titulaire baccalauréat d’un GCE A Level ou d’un diplôme équivalent ou encore d’une licence. L’Institut prépare aux diplômes Licence, Master et Doctorat/Ph.D.

Directeur : Pr Kolyang Dina Taiwe
B. P. 46 Maroua-Cameroun
Tel. +237 22 29 28 52/ 22 29 28 61
Fax: +237 22 29 31 12
Site web : www.uni-maroua.citi.cm
Email: institutsupsahel.uma@gmail.com
Coût de la formation:
50.000 F CFA/année académique (nationaux)
1.000.000 F CFA/année académique (étrangers)

Les institutions Privées

Institut Supérieur de Formation aux Métiers du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique Centrale- ISCAC
Ecole supérieure de formation, l’ISCAC est une institution privée créée en septembre 2010 à Yaoundé. Elle est  promue par le cinéaste Bassek ba Kobhio. Elle a trois spécialités : création avec option réalisation et scénarisation ; technique avec pour option Image, Son et Montage ; économie du cinéma avec pour option production et distribution. La formation dure 18 mois et est sanctionnée par un diplôme professionnel. L’admission se fait sur étude de dossier et entretien pour tout titulaire d’un baccalauréat ou diplôme équivalent. Grâce à divers partenariats avec des écoles de formation en France, l’école bénéficie de plusieurs formateurs par des experts européens.

Fondateur : Bassek ba Kobhio
Directeur : Marcel Epée Mbodi
BP : 11 371 Yaoundé
Tél. : +237 22 22 35 19
Email: iscac@ecrans-noirs.org
Coût de la formation:
50.000 F CFA/année académique (boursiers)
300.000 F CFA/année académique (non boursiers)

L’Institut Supérieur de l’Audiovisuel et du Cinéma (I.S.A.C)
Institution privée d’enseignement supérieur créée en janvier 2011 à Yaoundé. Il y existe plusieurs spécialités en cinéma et en audiovisuel notamment l’image (cameraman), le son, le montage et la postproduction, la gestion de production, la réalisation TV, la communication visuelle, l’infographie multimédia et la photographie audiovisuelle. L’admission se fait sur concours pour tout titulaire d’un baccalauréat ou tout autre diplôme équivalent. La formation dure deux ans et est sanctionnée par un Brevet de Technicien Supérieur(BTS).

Directeur et fondateur: Mr Ongolo Auguste
Tel: +237 22 77 64 33 / 99 95 66 83 / 79 16 70 18
Email: ongolus2000@yahoo.fr
Coût de la formation:
600.000 F CFA/année académique (Montage, Réalisation)
650.000. F CFA/année académique (Journalisme Reporter d’image)

KM Professional Film Academy (KM-PRO-FAC)-Douala
KM Professional film Academy est une institution privée de formation supérieure située dans la ville de Douala. Créée en 1999, ses filières de formation sont la réalisation, la  formation des acteurs, le cadrage et la technique de caméra, l’éclairage professionnel et accessoires, le montage vidéo digital, la production de film la gestion du son, technique d’écriture des scénarios, l’Infographie (2D) et animation 3D/4D/5D, la communication audio-visuelle. L’admission se fait par test. 10 places sont disponibles par filière. L’école délivre des BTS (Brevet de Technicien Supérieur) au terme de deux années d’études pour les titulaires de baccalauréat et propose d’autres formations diplomantes à la carte.

Directeur et fondateur: Mfuh Ebeneser Koyeghe
BP : 15029 Akwa – Douala
Tel : +237 99 99 97 29 / 79 43 04 08 / 33 05 79 76
Site web : www.kmprofilmacademy.com
Email : kmfilmacademy@yahoo.com
Coût de la formation : entre 300.000 et 600.000 F CFA /année académique selon la filière .