Blogues littéraires Globe-trotters littéraires et tournées de bibliothèques

De plus en plus, les mordus de la littérature se tournent vers les blogueurs
De plus en plus, les mordus de la littérature se tournent vers les blogueurs | Foto (Ausschnitt): © Julie/Fotolia

Lorsqu’il est temps de choisir leur prochaine lecture, les dévoreurs de livres accueillent avec plaisir toute suggestion, et ils sont de plus en plus nombreux à se fier aux recommandations trouvées dans des blogues littéraires comme ceux soulignés ici.

La relation entre les blogueurs littéraires et les journalistes de feuilleton est toute sauf simple... Et le débat qui les entoure se renouvelle sans cesse. Les blogueurs littéraires ont souvent l’impression que les critiques des médias imprimés se sentent supérieurs à eux et, avec des publications plus importantes à leur appui, font tout leur possible pour garder les blogueurs à leur place. Certains les méprisent et les voient comme un groupe de vieux dinosaures avec des vues du monde obsolètes – ils croient plutôt les blogueurs sont l’avenir du journalisme. Il est tout à fait impossible de trancher. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : les blogueurs littéraires et leurs critiques deviennent de plus en plus populaires en Allemagne.
 
Katharina Herrmann, qui a lancé son blogue Kulturgeschwätz en août 2013, est l’une de ces blogueuses littéraires influentes. Herrmann a deux objectifs : mettre de l’ordre dans la « bibliothèque dans sa tête » et lire son chemin à travers le plus de pays possible. Elle a documenté son progrès sur une carte de lecture du monde, et son site Web comprend une liste de ses commentaires, lesquels possèdent des styles variés à l’exemple de ses opinions tranchées.
 
Au printemps 2017, le Kulturgeschwätz de Katharina Herrmann a été intégré au blogue 54 Books de Tilman Winterling. Winterling est un avocat qui œuvre en publication, en droit d’auteur et en droit des médias dans un cabinet de Hambourg, où il fournit des conseils juridiques aux maisons d’édition et aux écrivains. Plus qu’un simple site de critique littéraire, 54 Books propose également moult articles informatifs sur la culture littéraire et le droit d’auteur. 54 Books est aussi lié à la plate-forme 54 Stories, une collection de textes de prose et de poésie.

coureurs de fond ET EXPERTS EN LITTÉRATURE

Ebenfalls genreübergreifend arbeitet Gérard Otremba auf seinem Blog Sounds & Books. Der in Hamburg lebende gelernte Buchhändler Otremba begleitete 2016 als einer von sechs vom Börsenverein des Deutschen Buchhandels ausgewählten Bloggern schreibend die Long- und Shortlist des Deutschen Buchpreises. Otremba ist nicht nur enthusiastischer Langstreckenläufer (auch darüber berichtet er auf Sounds & Books), sondern zudem ausgewiesener Musik- und Literaturexperte. Deshalb finden sich bei ihm neben Literaturempfehlungen auch zahlreiche Musikalben- und Konzertbesprechungen, und auf Facebook beglückt er seine Freunde jeden Tag mit einem sorgfältig ausgewählten Song des Tages. Seine Literaturrubrik umfasst ausgesprochen kenntnisreich und gut geschriebene Rezensionen zu belletristischen Neuerscheinungen und Krimis, eine Reihe namens „Geheimtipps“ sowie eine Sammlung von Interviews, die Otremba mit Musikern und Schriftstellern geführt hat.
 
Gérard Otremba suit également une approche interdisciplinaire sur son blogue Sounds & Books. Un libraire basé à Hambourg, Otremba a été l’un des six blogueurs choisis par l’Association des éditeurs et libraires allemands en 2016 pour rédiger des textes ponctuels sur le processus d’évaluation des candidatures du Prix du livre allemand. Otremba n’est pas seulement un coureur de fond enthousiaste (autre sujet qu’il aborde sur Sounds & Books), mais aussi un expert de renom en musique et en littérature. C’est pourquoi son site propose de nombreuses discussions sur des albums et des concerts aux côtés de ses recommandations littéraires. Sur Facebook, il ravit aussi ses amis tous les jours avec une chanson quotidienne choisie avec soin. La partie littéraire de son blogue comprend des critiques hautement savantes et soignées de nouveautés de fiction et de crime, une série de « conseils d’initiés » et une collection d’entretiens avec des musiciens et des écrivains.

La blogueuse de 28 ans Sophie Weigand a réussi à attirer de nombreux adeptes dans la blogosphère. Formée comme libraire, elle fait actuellement des études culturelles et se spécialise en études littéraires. Elle est souvent invitée à participer à des discussions sur la culture littéraire dans les nouveaux médias. Sur son blogue Literaturen, Sophie Weigand aborde tous les genres littéraires : romans, nouvelles, poésie, romans graphiques et documentaires. La section « Buchkultur » de son blogue présente des commentaires et des comptes-rendus sur des événements littéraires.

SUGGESTIONS DE LECTURE, TOUT SIMPLEMENT

Herbert Grieshop propose un blogue multimédia intitulé Herbert liest. Un érudit littéraire avec un doctorat, Grieshop a travaillé comme conférencier en langue allemande à Londres, a fondé le salon littéraire Geschlossene Gesellschaft dans le Roter Salon au théâtre Volksbühne de Berlin et passe son temps à faire la tournée des bibliothèques de ses amis. Dans un appartement différent à chaque fois, Grieshop apparaît devant la caméra pour recommander des livres. Il le fait de la même façon décontractée dont on pourrait discuter de littérature avec des amis autour d’un repas. Or, ses suggestions de lecture demeurent incroyablement précises, intelligemment conçues et présentées consciencieusement.

Une chose est claire : les blogueurs littéraires allemands font certainement le poids face aux auteurs de feuilleton réputés en matière de diversité de leurs approches.