THE BURDEN OF MEMORY – FONDS DE PROJET 2020

VISUAL PROJECTS FUND Web BOMsans logo_695 ©Goethe-Institut Kamerun

APPEL À PROJETS OUVERT !

Du 1er mai au 11 juillet 2020, les artistes et les opérateurs culturels de tous  genres artistiques du Burundi, du Cameroun, de la Namibie, du Rwanda, de la Tanzanie et du Togo peuvent postuler pour le financement de projets coproductifs traitant du passé colonial (allemand) et de ses impacts sur la société contemporaine.

The Burden of Memory est une plateforme pour les opérateurs culturels d’Afrique qui travaillent sur la confrontation avec le passé colonial allemand dans leur pays sous diverses formes artistiques. En 2018, un groupe de sept experts a réalisé un répertoire des productions culturelles contemporaines traitant de l’histoire coloniale allemande au Burundi, au Cameroun, en Allemagne, en Namibie, au Rwanda, en Tanzanie et au Togo. Leurs conclusions ont été rassemblées lors d’une conférence à Dar Es Salaam (Tanzanie) et publiées. Sur la base de ce premier inventaire, une équipe de curatrices composée de la Princesse Marilyn Douala Manga Bell, de Rose Jepkorir Kiptum et de Nontobeko Ntombela a élaboré le concept d’une semaine culturelle réunissant des formats sélectionnés et a organisé la semaine culturelle The Burden of Memory; Considering German Colonial History in Africa. En novembre 2019, des artistes de six pays d’Afrique et d’Allemagne ont été invités à participer à cette semaine culturelle à Yaoundé (Cameroun) pour présenter leurs productions culturelles reflétant l’histoire coloniale allemande et ses impacts sur la société contemporaine. Au cours de l’événement, plus d’une centaine d’artistes, d’opérateurs culturels et d’intellectuels de pays ayant connu une période de domination coloniale allemande en Afrique ont pris contact, présenté leurs œuvres, discuté et créé un réseau.

Dans la continuité de ce projet, le Goethe-Institut a créé un fonds spécial pour de futures coproductions culturelles qui apportent de nouvelles positions artistiques sur le colonialisme (allemand) au-delà des frontières nationales. Le fonds offre aux artistes de tous genres la possibilité de coopérer au-delà des frontières sur de nouveaux formats et de créer des visions sur la manière de traiter les enchevêtrements et les tragédies causés par le colonialisme allemand en Afrique.
 
Avec le fonds du projet "The Burden of Memory", le Goethe-Institut soutient l'échange entre les artistes et leurs idées novatrices en Afrique. La facilitation d'un tel échange et la mise en réseau entre les artistes sont aussi important que les productions résultant du fonds.
 
Les projets seront sélectionnés sur la base de l'approche innovante du projet, de la qualité artistique attendue du projet, de l'aspect transfrontalier et de la preuve de faisabilité dans des conditions de voyages restraints.
 
Nous invitons les artistes du Burundi, du Cameroun, de la Namibie, du Rwanda, de la Tanzanie et du Togo à proposer des projets en coopération avec d'autres artistes et à soumettre leur candidature.
 
Vous trouverez ici de plus amples informations et le formulaire de candidature en anglais et en français :
The Burden of Memory est un projet coordonné par les Goethe-Instituts du Cameroun et de la Namibie.