La ville de Heidelberg

  • Heidelberg Foto: iStock
    Heidelberg
  • Altstadt Foto: Thomas Koy
    Altstadt
  • Auf der Neckarwiese Foto: Thomas Koy
    Auf der Neckarwiese

Édifiée au bord du Neckar, la ville universitaire la plus ancienne d'Allemagne est dotée d'un climat exceptionnel qui attire étudiants et touristes par milliers. Aujourd'hui riche de 150 000 âmes, elle s'est établie aux pieds du château de Heidelberg, symbole de la ville juché sur le versant nord du Königsstuhl.
 
Heidelberg est l'une des villes universitaires les plus connues. Avec ses écoles supérieures de musique sacrée et d'études juives et hébraïques, elle possède deux centres universitaires très spécialisés. Fondée dès 1386, l'université de médecine Ruprecht-Karl de Heidelberg est réputée partout en Allemagne pour la qualité de son enseignement. Dans le cadre d'une initiative d'excellence nationale, elle a rejoint la liste des universités d'excellence allemandes. Elle compte près de 30 000 étudiants et possède la bibliothèque universitaire la plus ancienne d'Allemagne. Mais les étudiants ne sont pas les seuls à qui l'université de Heidelberg tend les bras : des chercheurs du monde entier sont attirés par sa réputation d'exception. Avec le CHU, elle se profile comme le premier employeur de la ville. Les nombreux centres de recherche médicale de Heidelberg se sont spécialisés dans les biotechnologies. Le centre de la recherche allemande sur le cancer fait partie des meilleurs établissements de recherche sur le cancer du monde entier. De grandes entreprises comme Heidelberger Druckmaschinen AG, SAP et BASF marquent également de leur empreinte le site économique de la région métropolitaine Rhin-Neckar, qui relie Heidelberg aux villes voisines de Mannheim et Ludwigshafen.

Culture

Heidelberg n'est pas particulièrement réputée pour ses musées et théâtres, aucune institution culturelle de renom ne s'y trouve – mais l'offre culturelle n'y manque pas. Les concerts y sont fréquents et répondent aux styles musicaux les plus divers, des festivals y sont organisés, des spectacles minimalistes, des lectures publiques, des conférences, mais aussi des spectacles de danse et de théâtre. Les ruines du château de Heidelberg plantent en outre le décor des Heidelberger Schlossfestspiele, un festival de théâtre en plein air, et sont l'objet d'illuminations et de feux d'artifice à l'occasion de trois soirées d'été. Au total, Heidelberg compte à peu près 20 musées, collections d'art et salles d'exposition. L'histoire de la ville et de la région s'expose au Musée du Palatinat (Kurpfälzisches Museum) de la ville de Heidelberg, installé dans les murs du Palais Morass, un hôtel particulier de style baroque se situant dans la vieille ville. En 2010, Heidelberg s'est placée en tête du palmarès des villes allemandes les plus créatives, dans les domaines de la littérature, du design et de l'architecture.

Loisirs

Dans les ruelles étroites de la vieille-ville, vous trouverez de nombreux hôtels particuliers baroques bien conservés, mais aussi des cafés, des bars et des restaurants. En été, la plupart des étudiants flânent entre deux cours dans la cour des anciennes écuries princières (Marstall). Elles abritent désormais le restaurant universitaire. C'est de la promenade des philosophes (Philosophenweg) que l'on jouit de la meilleure perspective sur le cœur historique de la ville : clochers des églises du Saint-Esprit, des Jésuites et Saint-Pierre, lit du Neckar et ruine du château. Pour sortir de la vieille ville et prendre la clef des champs, il suffit d'emprunter le pont Theodor Heuss : le long du Neckar, la Neckarwiese est l'espace vert le plus grand de la ville. Lorsque le temps s'y prête, c'est un lieu privilégié de rencontre pour des barbecues, activités sportives ou juste un moment de détente au soleil. Pour les assoiffés de nature et de culture, les sorties dans la région ne manquent pas : route allemande des vins, ancienne cité romaine de Ladenburg dans l'Odenwald, mont du Königsstuhl, ou encore découverte de la vallée du Neckar.